Vos appels vidéo risquent de devenir effrayants sous Windows 11

Windows 11 déclencheur de cauchemars ?
(Crédit photo: Elnur / Microsoft)

Windows 11 est doté d'une nouvelle fonction de contact visuel alimentée par l'IA, mais au lieu de rendre les appels vidéo plus naturels, comme le souhaitait Microsoft, ces derniers pourraient bien vous faire sursauter à l’avenir.

Annoncée en début de semaine, cette nouvelle fonctionnalité vise à exploiter l'intelligence artificielle pour donner l'impression à vos contacts que vous les regardez droit dans les yeux pendant un appel vidéo ou une visioconférence.

La plupart des webcams, qu’elles soient intégrées ou externes, se placent au-dessus de l'écran. Cependant, lors de tout appel vidéo, nous regardons généralement la vidéo de notre interlocuteur, au lieu de fixer directement la caméra. De ce fait, les interlocuteurs semblent regarder vers le bas lorsqu'ils parlent, au lieu d'établir un contact visuel. Comme nous le ferions généralement en prenant la parole dans une réunion présentielle. 

La tentative de Microsoft de remédier à ce problème, en ajustant les pupilles de l'appelant (de manière à ce qu'elles demeurent face à l'écran), a pour but de rendre les appels vidéo "plus humains", comme le prétend Panos Panay, chef de produit pour les appareils Windows+. Hélas, d'après les résultats que nous avons observés jusqu'à présent, l'effet semble plus inquiétant que chaleureux.

Un GIF terrifiant

(Image credit: Microsoft)

L'IA a ses limites, et celle-ci en est une

Dans le clip vidéo présenté par Microsoft, une interlocutrice parle lors d'un appel vidéo, et ses pupilles donnent effectivement l'impression qu'elle regarde l'écran. Cependant, il y a de légères imperfections qui, même si elles demeurent subtiles, montrent clairement que quelque chose ne va pas.

Il s'agit d'une manifestation typique du phénomène intitulé "vallée de l’étrange". Lorsqu’une machine ou une fonction artificielle tente de reproduire à la perfection les traits humains, elle apparaît plus troublante et factice qu’elle ne le devrait.

En essayant de rendre les appels vidéo dans Windows 11 "plus humains", Microsoft a en fait provoqué le contraire. En vous concentrant sur les moindres petits défauts, vous devenez incapable de voir au-delà de l'artificialité. Ironiquement, il semble que cette nouvelle fonction perturbe davantage les contacts qui l’observent, qu’un regard de biais fixant le sol.

Cette mise à niveau sera probablement facultative et il est possible que des correctifs futurs la rendent plus réaliste. Pour l'instant, elle est une preuve que si l'IA met à disposition de nombreux usages fantastiques, elle a aussi ses limites.

Via TechCrunch (s'ouvre dans un nouvel onglet)


Matt is TechRadar's Managing Editor for Core Tech, looking after computing and mobile technology. Having written for a number of publications such as PC Plus, PC Format, T3 and Linux Format, there's no aspect of technology that Matt isn't passionate about, especially computing and PC gaming. Ever since he got an Amiga A500+ for Christmas in 1991, he's loved using (and playing on) computers, and will talk endlessly about how The Secret of Monkey Island is the best game ever made.