Skip to main content

Oubliez l’Apple Car - la future voiture électrique de Xiaomi vient de lui voler la vedette

Le président de Xiaomi, Lei Jun
(Crédit photo: Shutterstock / zhangjin_net)

Le géant chinois de la téléphonie mobile Xiaomi a réaffirmé son engagement à commercialiser une voiture électrique dès 2024. Ce projet, en développement depuis trois ans, a nécessité le concours de 1000 salariés travaillant à temps plein sur sa conception.

Comme le rapporte GizChina (opens in new tab), Xiaomi est également sur la bonne voie pour présenter un prototype de son véhicule électrique (VE) au troisième trimestre 2022 - ce qui signifie que nous pourrions le découvrir dès le mois de juillet.

Naturellement, aucun détail concret sur la Xiaomi Car n'est connu du public à ce stade. Selon GizChina, la société a fait allusion à un prix compris entre 100 000 et 300 000 yuans chinois (soit entre 14 000 et 43 000 euros), et a laissé entendre qu'il pourrait s'agir d'un SUV. Néanmoins, aucun de ces éléments ne doit être pris comme parole d'évangile avant confirmation officielle. 

Xiaomi n'est pas la seule entreprise technologique à s'intéresser à l'espace automobile, même si son objectif ambitieux laisse supposer que la Xiaomi Car sera la première de son genre à prendre la route. 

Prenons par exemple le projet Apple Car (aussi appelé Projet Titan), qui semble être en sommeil, après un turn-over perturbant au sein des équipes en charge. Des sources proches d'Apple ont récemment révélé que la société a fixé 2025 comme date limite d’un lancement potentiel. Les problèmes RH de la société peuvent-ils entraîner des reports en chaîne ? 

L'ancien responsable de l'ingénierie logicielle d'Apple Car, Joe Bass, a par exemple été débauché par Meta, un rival de la Silicon Valley. Tandis qu'Apple a depuis embauché Christopher Moore, un ancien cadre de Tesla, pour faire avancer son futur véhicule électrique a priori autonome. 

concept Apple Car

Comme la Xiaomi Car, il est presque certain que l'Apple Car sera électrique. (Image credit: max.ku / shutterstock)

Quoi qu'il en soit, cet objectif 2025 reste ambitieux, et l'analyste chevronné Ming-Chi Kuo a affirmé qu'un lancement en 2028 (ou plus tard) s’avérerait plus probable.

Nous savons que Sony développe également son propre véhicule électrique. La firme japonaise a dévoilé la berline Vision-S 01 au CES 2021, suivie 12 mois plus tard par le SUV Vision-S 02. Honda a même accepté de construire ses véhicules électriques, mais le premier modèle grand public n'est pas attendu avant 2025.

Il est donc fort probable que la voiture électrique de Xiaomi soit le premier projet réussi d'une marque technologique devenue constructeur automobile, surtout si l'on considère que la société continue de croire en son arrivée sous deux ans. 

Une comparaison injuste

Bien sûr, les types de voitures développées par Xiaomi, Sony et Apple sont très différents, et il est donc un peu injuste de congratuler Xiaomi pour sa cadence de développement plus rapide. 

À en juger par ce que nous savons jusqu'à présent, la Xiaomi Car arrivera sur le marché sous la forme d'un véhicule à batterie relativement abordable, du type de ceux que nous voyons en Chine depuis un certain temps. La nouveauté, bien sûr, sera le fait qu'elle provienne de Xiaomi - mais elle ne semble pas susceptible de faire bouger les choses d'un point de vue industriel. 

L'Apple Car, cependant, est une innovation plus originale. Bien sûr, comme la Xiaomi Car, elle sera électrique, mais d'après les rapports que nous avons entendus l'année dernière, Apple espère également que son premier véhicule sera entièrement autonome. 

Cela signifie, par la force des choses, que le développement de l'Apple Car se fait à un rythme plus lent que celui de la Xiaomi Car. Pour autant, les ambitions de Xiaomi pour une sortie en 2024 nous rendent optimistes : les constructeurs mobiles peuvent devenir des constructeurs automobiles, après tout.

Axel Metz
Staff Writer

Axel is a London-based staff writer at TechRadar, reporting on everything from the latest Tesla models to newest movies as part of the site's daily news output. Having previously written for publications including Esquire and FourFourTwo, Axel is well-versed in the applications of technology beyond the desktop, and a degree in English Literature means he can occasionally be spotted slipping Hemingway quotes into stories about electric sports cars.