Skip to main content

La première voiture électrique Sony, avec PS5 à bord, arrivera en 2025

Les premières voitures électriques Sony
(Crédit photo: Sony)

Sony peut désormais compter sur un partenaire de premier ordre pour fabriquer en série une flotte innovante de voitures électriques. Honda a en effet annoncé une alliance avec l’entreprise pour concevoir, construire et vendre de nouveaux modèles de véhicules électriques (VE).

Honda se prépare déjà à la sortie de son premier véhicule électrique aux États-Unis d'ici 2024, et Acura devrait suivre le mouvement. En attendant, le constructeur japonais s'associe à Sony pour développer des voitures électriques sous une marque distincte. 

Sony a depuis longtemps exprimé son intérêt pour la fabrication à grande échelle d'une voiture électrique, et a développé quelques prototypes ces dernières années. 

Les deux partenaires devraient entériner un accord de coentreprise d'ici à la fin de 2022, sous réserve des obstacles réglementaires. Le premier véhicule électrique de la "nouvelle société" serait quant à lui commercialisé en 2025.

Honda engagé sur le plus gros du travail

L'intérieur du concept Sony Vision-S 02 est équipé d'un écran

L'intérieur du concept Sony Vision-S 02 est équipé d'un écran. (Image credit: Sony)

Sony envisage de construire un véhicule électrique depuis un certain temps et a présenté un nouveau concept-car au CES 2022 : le Vision-S 02. Sony mentionnait alors l'établissement d’une collaboration avec des fournisseurs et des partenaires de fabrication majeurs, de sorte que la décision de s'associer à Honda est une étape logique dans cette voie. 

"Cette alliance vise à réunir les capacités de développement de la mobilité, de la conception de la carrosserie et de l'expérience de gestion du service après-vente cultivées par Honda depuis de nombreuses années. Avec l'expertise de Sony dans le développement et l'application des technologies d'imagerie, de détection, de télécommunications, de réseau et de divertissement", indique la dernière annonce (opens in new tab) de Sony. 

Honda se chargerait donc de la construction même de la voiture, tandis que Sony fournira les technologies et les logiciels sous-jacents. Il est également important de noter que l'énorme réseau de concessionnaires Honda constitue un excellent mécanisme de soutien pour la réparation et la gestion des véhicules après coup. 

Un système PS5 embarqué

Une manette PS5 DualSense devant l'écran du passager dans le Sony Vision-S 02

(Image credit: Sony)

La fabrication d'un véhicule électrique par Sony est un projet assez fou en soi, mais ce qui est encore plus fascinant, c'est que la société semble prête à introduire une console et des jeux PlayStation dans ses voitures.

Selon la société, "l'écran central et l'écran du passager se connectent à distance à une console de jeu à la maison ou à un réseau cloud via 5G. Vous pouvez jouer à des jeux PlayStation populaires avec des visuels de haute qualité sur le grand écran, tout en attendant dans la voiture lorsqu'elle est en charge ou garée".

Cette déclaration est accompagnée de l'image ci-dessus - un indice clair sur les priorités de Sony en matière d’infotainment. L'idée de pouvoir stationner et prendre une manette sera attrayante pour beaucoup - bien que les réseaux 5G devront être améliorés pour assurer une connexion forte et cohérente.

Il est intéressant de noter que les messages actuels de Sony, concernant les commandes vidéoludiques insérées dans ses deux VE conceptuels Vision-S, sont axés sur la manette Dualshock 4 de la PS4, plutôt que sur la manette DualSense fournie avec la PS5.

Sony a dévoilé son premier concept EV - le Vision-S 01 - en janvier 2020, avant que la PS5 ne soit annoncée la même année. On peut donc s'attendre à ce qu'un véhicule prêt à être utilisé en 2025 soit équipé du matériel PS5 en bonne et due forme.

Via The Verge (opens in new tab)

Chris Teague
Freelance Contributor

After working in the technology and software industry for several years, Chris began writing as a way to help people outside of that world understand the sometimes very technical work that goes on behind the scenes. With a lifelong love of all things automotive, Chris turned his attention to writing new vehicle reviews, detailing industry trends, and breaking news. Along the way, he earned an MBA with a focus on data analysis that has helped him gain a strong understanding of why the auto industry’s biggest companies make the decisions they do.

With contributions from