Skip to main content

Nvidia GeForce Now : Bethesda retire ses jeux à son tour

Nvidia GeForce Now
(Crédit photo: Nvidia)

Après Activision Blizzard, c’est au tour de l’éditeur Bethesda de vider le catalogue de GeForce Now. L’un des représentants officiels de Nvidia a ainsi énuméré, sur les forums du service, les 18 jeux exclus du service. Le constat est sévère : seul Wolfenstein Youngblood a été conservé. Pour vous éviter de les chercher, voici d’ailleurs la liste complète des titres retirés par Bethesda :

  • Wolfenstein: The Old Blood
  • Wolfenstein: The New Order
  • Wolfenstein II: The New Colossus
  • The Evil Within 2
  • Rage 2
  • Quake Champions
  • Prey
  • Fallout: New Vegas
  • Fallout 76
  • Fallout 3
  • Everspace 
  • Doom
  • Dishonoured
  • Dishonoured 2
  • Dishonoured: Death of the Outsider
  • Elder Scrolls Online: Elsweyr
  • Elder Scrolls V: Skyrim
  • Elder Scrolls V: Skyrim Special Edition

La raison exacte de l’abandon de Bethesda n'est pas claire, mais elle pourrait se rapprocher de celle évoquée par Activision Blizzard précédemment. Il s’agissait, dans ce cas précis, d’un « malentendu » entre les deux marques partenaires. Nvidia, elle-même, avait reconnu sa responsabilité, déclarant : « Activision Blizzard a été un partenaire fantastique pendant la bêta de GeForce Now. Après le lancement du service, nous avons laissé leurs jeux à disposition pour nos abonnés Fondateurs.  Nous les avons retirés depuis et nous espérons retravailler avec Activision Blizzard à l’avenir ». Aucune communication similaire n’a encore été publiée par Nvidia au sujet de Bethesda.

Faut-il revoir l’abonnement GeForce Now ?

Nvidia GeForce Now est aujourd’hui accessible par le biais de deux abonnements distincts. Une version gratuite qui vous donne droit à une session de jeu limitée à une heure, et l’abonnement « Fondateurs » qui propose un accès prioritaire avec configuration RTX, pour 5,49 € par mois. Aujourd’hui, ce sont les conditions de partenariat autour de l’abonnement Fondateurs qui poseraient problème à certains éditeurs.

« Certains éditeurs peuvent choisir de retirer quelques-uns ou la totalité de leurs titres avant la fin de la période d'essai. En fin de compte, ils conservent le contrôle de leur contenu et décident si le jeu que vous achetez inclut le streaming sur GeForce Now. Nous sommes confiants sur le fait que la majorité des éditeurs ajouteront des jeux au fur et à mesure que GeForce Now prendra de la valeur », clame Nvidia.

Indépendamment de l'avertissement des éditeurs, de nombreux utilisateurs ne sont pas vraiment satisfaits de l’indisponibilité de plusieurs jeux plébiscités au sein du catalogue GeForce Now. En particulier pour ceux qui ont acheté ces titres au préalable. Nvidia demande de la patience, promettant que GeForce Now prendra prochainement en charge une large partie de l’offre vidéoludique existante.

Malgré ces récentes difficultés, GeForce Now peut se reposer sur des avantages massifs face à la concurrence - comme sa version gratuite ou le soutien des éditeurs les plus attendus de l’année, à l’instar de CD Projekt RED qui mettra à sa disposition Cyberpunk 2077, dès son lancement en septembre.