Skip to main content

Nintendo admet que le Joy-Con Drift est fondamentalement inévitable

Le Joy-Con Drift, un problème irrémédiable
(Crédit photo: Future)

La Nintendo Switch est indéniablement l’une de nos consoles préférées, mais alors qu'une nouvelle édition vient de sortir - la Nintendo Switch OLED -, une ombre demeure à son tableau : le Joy-Con Drift. 

Ce bug agaçant se produit lorsque la manette détecte un mouvement, et ce même lorsque le joueur ne touche pas le Joy-Con. Pendant des sessions de jeu, certains personnages peuvent s'égarer, sélectionner le mauvais objet ou avoir du mal à effectuer des mouvements précis. En d’autres termes, le Joy-Con Drift donne l'impression que votre Switch est en train de jouer toute seule. Alors que les possesseurs de la Switch standard peuvent, eux, s’acheter de nouveaux Joy-Cons - même si la solution est un peu coûteuse - ceux possédant une Switch Lite, malheureusement, n’ont pas cette alternative. Les Joy-Cons de cette dernière n’étant pas détachables. 

Lors d'une session questions-réponses organisée avec la marque, le directeur général du développement technologique, Ko Shiota, a concédé que même si la société a apporté des "améliorations qui ne sont pas toujours visibles" depuis 2017, l'usure reste inévitable lorsque des pièces physiques sont en contact les unes avec les autres. 

"...Les pneus de voiture s'usent au fur et à mesure que la voiture se déplace, car ils sont en friction constante avec le sol", a imagé M. Shiota. "Nous nous sommes demandés comment nous pouvions améliorer la durabilité, sans minimiser la polyvalence et la souplesse des contrôles. C'est un problème auquel nous nous attaquons continuellement".


Un défaut frustrant sans solution en vue

Vue rapprochée d'un Joy-Con

(Image credit: Nintendo)

TechRadar a contacté précédemment Nintendo pour savoir si la compagnie comptait redessiner les Joy-Cons du modèle OLED avant son lancement. Réponse de l’intéressée : "La configuration et les fonctions des contrôleurs Joy-Con restent identiques sur la console OLED. Chez Nintendo, nous sommes très fiers de créer des produits de qualité et nous y apportons continuellement des améliorations. Nous sommes conscients des rapports selon lesquels certaines manettes Joy-Con n'ont pas répondu correctement. Nous voulons que nos consommateurs s'amusent avec la Nintendo Switch, et si quelque chose perturbe cet objectif, nous les encourageons toujours à se rendre sur http://support.nintendo.com pour que nous puissions les aider".

Il nous reste donc à suivre la trajectoire des Joy-Cons sur la nouvelle Nintendo Switch OLED et déterminer s’ils seront plus durables à l'avenir..

Dans le même Q&A, Nintendo plaide sa bonne foi dans le processus de résolution du Joy-Con Drift : "...nous avons examiné les manettes Joy-Con utilisées par nos clients et avons optimisé à plusieurs reprises leur résistance". Mais c'est au consommateur de décider si cela se révèle suffisant.  

Récemment, un Youtuber a publié une astuce vidéo permettant de minimiser le bug le plus frustrant de la console Nintendo. La solution nécessitant un simple bout de papier (ou de carton). Vous pouvez la consulter ici. A vos risques et périls, toutefois. 

Adam Vjestica

Adam is a Senior Gaming Writer at TechRadar. A law graduate with an exceptional track record in content creation and online engagement, Adam has penned scintillating copy for various technology sites and also established his very own award-nominated video games website. He’s previously worked at Nintendo of Europe as a Content Marketing Editor and once played Halo 5: Guardians for over 51 hours for charity. (He’s still recovering to this day.)