Skip to main content

Mot de passe : votre animal de compagnie peut vous trahir

Non, Medor n'est pas un bon chien de garde pour votre PC
(Crédit photo: Shutterstock.com / Chendongshan)

Cette année encore, un volume considérable de personnes connectées s'exposent aisément à des cyberattaques en paramétrant des mots de passe trop faibles. Selon une enquête récente du National Cyber Security Centre (NCSC) britannique, 15% des sondés ont choisi le nom de leur animal de compagnie pour définir complètement ou partiellement leur mot de passe. 14% préfèrent imposer leur nom de famille et 13% une date anniversaire notable.  

Le NCSC a même constaté que 6% des internautes emploient encore le fameux sésame "password" (mot de passe) et tout autant se contentent de la formule "123456", du nom de leur équipe sportive favorite ou de leur série préférée. 

Le meilleur des boucliers

Ces chiffres, publiés à l'occasion de la Journée internationale des animaux de compagnie (11 avril), visent à mettre en évidence les lacunes de la plupart d'entre nous dans la création d’un mot de passe couvrant l’intégralité (ou presque) de nos comptes en ligne.

"Nous sommes clairement attachés à nos compagnons domestiques, comme aux animaux en général, mais utiliser le nom de votre animal de compagnie comme mot de passe peut faire de vous une cible facile pour des cybercriminels sans cœur", note Nicola Hudson, directrice de la communication du NCSC.

Au lieu de saisir rapidement le nom affectueux de son chien ou de son chat, le NCSC recommande de créer des mots de passe composés de trois mots aléatoires pour garantir des niveaux de sécurité plus élevés - surtout si les mots n'ont aucun rapport entre eux.

C’est d’autant plus important que le nombre moyen de comptes en ligne gérés par un individu a considérablement augmenté en 2021. L'organisation a ainsi constaté que 27% des sondés possèdent quatre comptes avec mot de passe supplémentaires par rapport à l’an dernier. 6% auraient même ajouté plus de 10 nouveaux comptes au cours des 12 derniers mois.

La tentation de réutiliser les mots de passe sur plusieurs comptes est forte, mais le NCSC conseille de créer un mot de passe distinct pour chaque compte - et si cela s'avère trop difficile à retenir, d'utiliser un gestionnaire de mots de passe pour s'assurer de leur mémorisation.

Mike Moore

Mike Moore is News & Features Editor across both TechRadar Pro and ITProPortal. He has worked as a technology journalist for more than five years, including at one of the UK's leading national newspapers. He is interested in hearing about all the latest B2B and B2C news, analysis and opinions, including how companies are using new technology to help forward their work and make their customer's lives easier.