Skip to main content

Wear OS reçoit une mise à jour très attendue - que vaut-elle face aux promesses de watchOS 7 ?

La Suunto 7 privilégiée par WearOS
Suunto 7 (Crédit photo: Future)

Google fait peu de publicité au système d'exploitation Wear OS, pilotant les montres connectées Android. Celui-ci reçoit des nouvelles mises à jour au compte-gouttes, en comparaison de l’OS mobile qui commence à évoluer publiquement vers Android 11. L'entreprise n'a cependant pas complètement oublié Wear OS, puisqu'une mise à jour logicielle inédite vient d’être déployée.

Une publication sur les forums Wear OS de Google, parue le 9 septembre, indique qu'une réactualisation est en cours, apportant trois changements clés aux montres connectées Wear OS.

Tout d'abord, les montres intelligentes Wear OS seront désormais beaucoup plus faciles à associer à votre téléphone, ce qui réduira ce processus potentiellement long. Deuxièmement, et en relation avec cela, les montres Wear OS s’avéreront plus rapides à utiliser, Google indiquant que les applications devraient se charger 20 % plus vite.

Enfin, et c'est le plus important, la durée de vie de la batterie devrait être augmentée, bien qu'aucune donnée ne soit avancée quant au niveau d’autonomie des modèles concernés. A noter que les montres Wear OS ont tendance à subir une batterie relativement faible par rapport à la concurrence, il faudrait donc une augmentation considérable de leur capacité pour impressionner la plupart des porteurs.

Google indique que la mise à jour de Wear OS est en cours pour les montres Suunto 7 en priorité, elle suivra dans les mois à venir pour les autres constructeurs. Patience donc si vous ne faites pas partie des - heureux - propriétaires d’une Suunto 7.

Un coup d’épée dans l’eau ?

Ces trois nouvelles mises au point de Wear OS seront cependant qualifiées de timides, si l'on considère les possibilités offertes par watchOS 7 sur les montres Apple. Dont un contrôle plus abouti sur les applications, le suivi du sommeil ou des gestes barrières, l’usage de Maps, des modes d’entraînement inédits comme la danse, et bien plus encore.

Bien sûr, Wear OS possède déjà la plupart de ces fonctionnalités, mais le volume des nouveaux ajouts montre qu'Apple consacre beaucoup plus d'efforts à améliorer son système d'exploitation pour smartwatch que Google.

Les fans de Wear OS se plaignent depuis longtemps du manque de mises à jour et de nouvelles options à découvrir, ce qui a incité Google à promettre en août des changements relativement importants. Comme une nouvelle application météo qui n’apparaîtra pas via la dernière mise à jour…

Il faut espérer que Google passe donc bientôt à l'action et apporte les grands changements promis sur Wear OS. Si la société veut un jour compter davantage d’ambassadrices parmi les meilleures montres connectées, tous OS confondus.