Le Microsoft Surface Laptop Go 2 n'a pas de puce Intel Alder Lake, et c'est une bonne nouvelle

Microsoft Surface Laptop Go 2
(Crédit photo: Microsoft)

Le Microsoft Surface Laptop Go 2 a été annoncé cette semaine, et le nouvel ordinateur portable est sûr d'enthousiasmer les fans du Surface Laptop Go original. Toutefois, certains d’entre eux pourraient être surpris par le fait qu’il n’intègre pas les derniers processeurs Intel Alder Lake de 2022.

Alder Lake est sans aucun doute une architecture impressionnante qui a totalement bouleversé la rivalité entre les processeurs AMD et Intel, une rivalité dans laquelle Intel avait du mal à résister à la résurgence d'AMD. Le Core i9-12900K d'Intel représente l'un des meilleurs processeurs jamais sortis, et pas seulement en termes de puissance brute.

L’écart de performances entre Intel Rocket Lake (processeurs de bureau), Intel Tiger Lake (processeurs mobiles) et Intel Alder Lake s’avère substantiel, bien plus que l'optimisation classique dont nous bénéficions lorsque nous passons d’une génération de produits à la nouvelle.

Dès lors, il pourrait sembler incompréhensible d’opter pour l’inclusion d’un processeur Intel de 11e génération quand on a la possibilité d’adopter les CPU les plus sollicités du marché. Et pourtant, la décision de Microsoft fait sens aujourd’hui. Particulièrement sur le Surface Laptop Go 2.

Microsoft Surface Laptop Go 2 : tout est dans le nom

Le Microsoft Surface Laptop Go 2 est censé fournir un appareil exceptionnellement mobile, plus qu'un ordinateur portable classique (d'où son nom).

À l'instar des meilleurs Chromebooks, le Surface Laptop Go 2 n'est pas destiné à offrir un ordinateur haute performance, à l’instar des meilleurs PC portables gamer ou des meilleures stations de travail mobiles. Il s'agit plutôt d'un appareil léger et aisément transportable que vous pouvez glisser (avec précaution) dans un sac. Ou sortir pendant un vol long-courrier, sans prise à proximité.

Pour ce type de machines, les performances constituent une mesure très relative. L'autonomie prime ici et doit être soigneusement évaluée. 

Or, le Surface Laptop Go 2 peut tenir sans câble pendant 13,5 heures, une prouesse rendu possible en faisant le choix d’écarter les processeurs Intel Alder Lake connus comme gourmands. 

Afin d'obtenir les gains de performances que nous avons constatés avec Alder Lake, il est impossible de contourner le fait qu'elles consomment tout simplement plus d'énergie, ce que nous avons constaté dans nos tests de l'Asus ZenBook 14X OLED Space Edition et du Razer Blade 15 (2022).

Ces deux ordinateurs portables ont subi une baisse notable de leur autonomie, en choisissant d’offrir en priorité des performances exceptionnelles. Pour cette génération, il semble que la performance l’emporte sur l'efficacité.

Ce n'est pas une bonne chose pour un ordinateur portable comme le Microsoft Surface Laptop Go 2. Il ne s’agit pas d’un appareil qui a besoin d'être très performant, en revanche il doit pouvoir tenir pendant plusieurs heures. 

Les puces Intel Tiger Lake sont excellentes pour cela, Microsoft a donc fait un choix logique qui pourrait en bonus accroître la disponibilité du Laptop Go 2 dès sa sortie, le 7 juin prochain. 

Car les puces Tiger Lake sont loin d'être aussi demandées que les processeurs mobiles Alder Lake en 2022 - elles devraient donc être beaucoup plus abondantes. Cela permettra d'éviter un ralentissement gênant de la chaîne d'approvisionnement, une situation devenue classique l’an dernier.

John Loeffler
Computing Editor

John (He/Him) is the US Computing Editor here at TechRadar and he is also a programmer, gamer, activist, and Brooklyn College alum currently living in Brooklyn, NY. 


Named by the CTA as a CES 2020 Media Trailblazer for his science and technology reporting, John specializes in all areas of computer science, including industry news, hardware reviews, PC gaming, as well as general science writing and the social impact of the tech industry.


You can find him online on Twitter at @thisdotjohn


Currently playing: The Last Stand: Aftermath, Cartel Tycoon