Skip to main content

Métavers : il sera possible de créer des mondes virtuels rien qu’avec sa voix

IA Meta Builder Bot
(Crédit photo: Future)

Le Métavers, ce monde virtuel immersif où Meta (anciennement Facebook) imagine que nous travaillerons, jouerons et interagirons avec nos amis et notre famille, est aussi le lieu où nous pourrons un jour bâtir des mondes entiers par le pouvoir de notre seule voix.

Lors d'une conférence en ligne basée sur le développement de l'IA, présentée en partie par Mark Zuckerberg, fondateur et PDG de Meta/Facebook, l'entreprise a donné un aperçu de Builder Bot - un concept qui permet à l'utilisateur de concevoir vocalement des environnements virtuels complets.

Debout dans ce qui ressemblait à une version dépouillée du Métavers d'Horizon Worlds, les avatars de Mark Zuckerberg et d'un cadre de la compagnie ont demandé à un robot virtuel d'ajouter une île, des meubles, des nuages, un catamaran et même une boombox qui pouvait diffuser de la vraie musique dans cet environnement. Lors de la démonstration, la formulation des commandes s’est révélée naturelle et l'imagerie virtuelle en 3D est apparue instantanément. Avec une esthétique rappelant le jeu Animal Crossing: New Horizons sur Nintendo Switch.

Le développement de l’IA Builder Bot fait partie d'une initiative plus vaste appelée Projet CAIRaeoke - un modèle neuronal de bout en bout capable de gérer une assistance intégrale quel que soit l’appareil utilisé. 

Meta Builder Bot

L'avatar de Mark Zuckerberg et Builder Bot. (Image credit: Future)

Mark Zuckerberg a expliqué que la technologie actuelle n'est pas encore assez riche pour nous aider à explorer un Internet totalement immersif. Si cet objectif nécessitera encore pléthore de mises à jour sur toute une série de matériels et de logiciels, Meta pense que l'IA est la clé pour débloquer la progression qui conduira, comme l'a dit Zuckerberg, à "une nouvelle génération d'assistants indispensables dans l’exploration de nouveaux mondes".

"Lorsque nous porterons des lunettes [connectées], ce sera la première fois qu'un système d'IA sera capable de voir le monde de notre point de vue", a-t-il ajouté. "L'un des principaux objectifs est que l'IA puisse voir comme nous et, surtout, apprendre à connaître le monde comme nous".

Il n'est pas certain que Builder Bot devienne un jour un élément à part entière du Métavers, mais ses compétences en matière de traitement du langage en temps réel et de compréhension de l’environnement s'inspirent clairement du travail déjà bien avancé de Meta.

IA traductrice

Traduction du discours de Mark Zuckerberg par l'IA (Image credit: Future)

Mark Zuckerberg a présenté une poignée d'autres projets d'IA connexes, qui alimenteront tous un jour un Métavers accessible et utilisable par tout le monde.

Il s'agit notamment du projet "No Language Left Behind" qui peut traduire des textes instantanément de la langue source à la langue de l’utilisateur. Il y a aussi le "Universal Speech Translator", qui fournit une traduction vocale instantanée dans toutes les langues.

"L'IA va nous offrir tout cela de notre vivant", assure Mark Zuckerberg.

Un autre projet IA de Meta

(Image credit: Future)

Meta investit également beaucoup dans l'apprentissage auto-supervisé (SSL) afin d'intégrer une cognition de type humain dans les systèmes d'IA. Au lieu de s'entraîner avec des tonnes d'images pour aider l'IA à identifier des modèles, le système reçoit des données brutes et doit ensuite prédire les parties manquantes. Au final, l'IA apprend à construire des représentations abstraites.

Une IA capable de comprendre ces représentations pourrait compléter une image à partir de quelques éléments d'information visuelle ou générer l'image suivante d'une vidéo qu'elle n'a jamais vue. Elle pourrait également construire un monde virtuel précis et détaillé, avec vos seuls mots pour la guider.

Pour ceux qui sont complètement effrayés par les ambitions de Meta, M. Zuckerberg a déclaré que l'entreprise construit le Métavers pour tout le monde et qu'elle "s'engage à le concevoir de manière ouverte et responsable", tout en protégeant la vie privée de ses utilisateurs et en évitant les dommages collatéraux (addiction, harcèlement…).

Il est peu probable qu’il soit cru sur parole, mais nous sommes impatients de suivre le développement du Métavers.

A 35-year industry veteran and award-winning journalist, Lance has covered technology since PCs were the size of suitcases and “on line” meant “waiting.” He’s a former Lifewire Editor-in-Chief, Mashable Editor-in-Chief, and, before that, Editor in Chief of PCMag.com and Senior Vice President of Content for Ziff Davis, Inc. He also wrote a popular, weekly tech column for Medium called The Upgrade.


Lance Ulanoff makes frequent appearances on national, international, and local news programs including Live with Kelly and Ryan, Fox News, Fox Business, the Today Show, Good Morning America, CNBC, CNN, and the BBC.