Skip to main content

Le créateur de PUBG présente la première influenceuse 100% virtuelle

Voici ANA
(Crédit photo: Krafton)

Comme s'il n'y avait pas assez de personnes qui tentent déjà de devenir des stars multiplateformes, elles devront bientôt toutes rivaliser avec ANA, un humain virtuel hyperréaliste développé par Krafton.

La société, qui distribue également le célèbre jeu Battle Royale PlayerUnknown Battlegrounds, a dévoilé (opens in new tab) deux images d'ANA mercredi. Les photos révèlent son visage, celle d’une jeune femme aux cheveux roses qui attend votre prochaine requête.

Krafton promet que nous découvrirons progressivement les spécificités d’ANA. Josh Seokjin Shin, chef du centre créatif de Krafton, suggère d’ores et déjà qu’elle sera capable de "diffuser des productions musicales exclusives et originales, tout en faisant office d’influenceuse vous invitant à découvrir de nouveaux artistes, de nouvelles oeuvres et même à suivre des compétitions eSport".

D'après ces premiers clichés, ANA a l'air incroyablement réelle. Il y a encore des problèmes de character design : ses dents et sa peau apparaissent trop lisses et parfaites, ses doigts semblent constituer de plastique… Malgré tout, l'effet reste saisissant, grâce à l'inclusion de pores ténus, de rides et d’un minuscule duvet sur la peau.

Même sans vidéo animée, il y a des raisons de croire qu'ANA pourrait devenir un vrai phénomène. Lorsque Krafton a initialement dévoilé sa technologie d’ajustement facial hyperréaliste en février, exposant des expressions subtiles et des mouvements articulaires naturels, elle a mis en avant son intérêt certain aussi bien en tant qu’interface gaming qu’assistant du quotidien.

Krafton exploite également le deep learning pour créer une voix artificielle mais qui permettrait à ANA "de dialoguer et de chanter comme un véritable être humain".

Le reflet d’une époque

Nous vivons dans un monde de faux semblants. Qu'il s'agisse de la technologie De-aging qui permet de rajeunir certains acteurs, de celle des deepfakes permettant de superposer un visage sur un autre, ou de bots qui simulent les réactions humaines, il est difficile de faire confiance à ce que l'on voit, entend ou lit aujourd’hui.

Les humains artificiels, voire les influenceurs artificiels, existent depuis quelques années. Mais rares sont ceux qui les prendraient pour de véritables humains. Si l'on en croit les promesses de Krafton, nous ne saurons bientôt plus si le TikToker qui nous émet ses conseils beauté ou le YouTuber qui interprète l’une de ses chansons originales sont des êtres de chair et de sang ou une succession de un et de zéro.

Nous serons heureux d'accueillir ANA lorsqu'elle sera prête à émerger sur la scène numérique, mais peut-être pourra-t-elle s'en tenir à nous assister dans PUBG et ne pas essayer d'éliminer un par un les candidats réels de The Voice

A 35-year industry veteran and award-winning journalist, Lance has covered technology since PCs were the size of suitcases and “on line” meant “waiting.” He’s a former Lifewire Editor-in-Chief, Mashable Editor-in-Chief, and, before that, Editor in Chief of PCMag.com and Senior Vice President of Content for Ziff Davis, Inc. He also wrote a popular, weekly tech column for Medium called The Upgrade.


Lance Ulanoff (opens in new tab) makes frequent appearances on national, international, and local news programs including Live with Kelly and Ryan, Fox News, Fox Business, the Today Show (opens in new tab), Good Morning America, CNBC, CNN, and the BBC.