Skip to main content

La nouvelle offre cloud gaming de Shadow peut-elle surpasser celles des références Nvidia GeForce Now et Google Stadia ?

Shadow Cloud PC
(Crédit photo: Shadow)

Shadow, la plateforme cloud gaming française lancée en 2015, a annoncé une relance majeure de son service qui aura lieu le mois prochain.

La société, qui a été rachetée par le fondateur d'OVHcloud, Octave Klaba, en mai 2021, a révélé qu'une keynote "Shadow Spotlight" dévoilera ses plans et sa "vision stratégique pour les années à venir". De plus, elle "tiendra les promesses faites à sa communauté", selon son dernier communiqué de presse annonçant l'événement qui aura lieu le 18 mai.

Vous pourrez suivre l’événement et la description des innovations promises par Shadow, à partir de 17h (heure française) sur les chaînes YouTube et Twitch du service. Twitter devrait également être de la partie.


Que se cache-t-il dans l'ombre ?

La force de Shadow est, bien sûr, le fait que vous obtenez ce qui s’avère essentiellement une configuration PC gamer à distance, et pas seulement un service de streaming donnant accès à un catalogue de jeux ou d’applications spécifiques. En d'autres termes, vous pouvez utiliser ce PC virtuel Windows 10 pour faire ce que vous voulez. Même le mettre à niveau vers Windows 11, bien que le dernier OS de Microsoft ne soit toujours pas officiellement pris en charge sur une installation Shadow PC.

Nous ne pouvons pas nous avancer sur les changements à venir - peut-être la prise en charge de Windows 11, par exemple - car les informations dispensées par ce premier teaser restent plutôt limitées (ce qui est tout l’intérêt d’un teaser). Le communiqué de presse mentionne des mises à jour qui profiteront principalement aux créatifs et aux utilisateurs professionnels, ce qui suggérerait le déploiement de nouvelles formules d’abonnement ciblées - pour ces deux publics tout du moins.

Le document évoque en outre une évolution du service, amené à devenir plus "accessible et abordable". Ce qui ne peut être qu'une bonne chose. Une meilleure stabilité est promise, nous laissant envisager la prise en charge de spécifications plus élevées.

Le GPU actuel du Shadow PC, équivalent du GTX 1080, ne semble pas exactement idéal pour supporter les jeux contemporains les plus gourmands. Notez que le rival Nvidia GeForce Now offre désormais une configuration virtuelle portée par le GPU RTX 3080.

Quoi qu'il en soit, nous le saurons bien assez tôt. Et nous sommes impatients de voir comment Shadow remodèlera son offre cloud gaming pour mieux s'attaquer aux plateformes  gaming installées comme GeForce Now (susmentionné) ou Google Stadia.

Darren is a freelancer writing news and features for TechRadar (and occasionally T3) across a broad range of computing topics including CPUs, GPUs, various other hardware, VPNs, antivirus and more. He has written about tech for the best part of three decades, and writes books in his spare time (his debut novel - 'I Know What You Did Last Supper' - was published by Hachette UK in 2013).