La génération Z serait moins douée pour l'organisation des fichiers que les baby-boomers

Gestionnaire de fichiers
(Crédit photo: Pixabay)

Dans le cadre d'une guerre des générations potentiellement conflictuelle, les "zoomers" seraient beaucoup moins enclins que les "boomers" à utiliser des dossiers pour gérer leurs fichiers. Ils sont, en revanche, tout aussi enclins à utiliser la barre de recherche pour retrouver leurs données.

La société de stockage cloud Nordlocker a remué le couteau dans la plaie en interrogeant 1 000 adultes aux États-Unis sur leurs habitudes en matière d'organisation des fichiers, et affirme avoir constaté que "la génération qui a grandi aux côtés de Google est habituée à un environnement numérique dans lequel il est possible de faire des recherches, alors que la génération plus âgée est habituée à une manière plus traditionnelle de gestion de fichiers."

Même s'il s'agit d'une réalité, l'étude attribue ce changement d'habitudes à la facilité des algorithmes de recherche et à leur large adoption sur Internet, que Nordlocker présente, directement ou indirectement, aux générations plus âgées comme un signe de l'effondrement imminent de la civilisation.

Les habitudes de stockage des fichiers

Ah, mais voyez-vous, les choses étaient mieux dans le temps, n'est-ce pas ? Vous rentriez de l'école après avoir reçu vos quarante coups de fouet, vous vous asseyiez près de la télé parce que maman vous faisait des classeurs pour le thé, et vous vous assuriez que le tiroir était propre ou vous receviez un coup derrière l'oreille. Pas comme maintenant.

Faire passer cela pour un fossé générationnel est la tentative la plus flagrante de créer artificiellement de l'information, c'est écoeurant. Oh, 22,5 % des répondants de la génération Z effacent leurs fichiers chaque semaine, contre seulement 5,6 % des "boomers" ? Scandale !

Les "Boomers" pensent que toute analyse ou recherche fait partie d'un coup d'état technocratique perpétré par Jean-Claude Juncker, l'ancien président de la Commission Européenne. Et un échantillon de 1000 personnes n'est rien, donc l'ensemble ne résiste pas à un examen approfondi.

Votre serviteur, un sale "zoomer", utilise des dossiers ! Des tas de zoomers mettent tout en vrac sur le bureau, mais d'autres personnes plus âgées et très sages font ça également, gèrent les mots de passe dans des feuilles de calcul Excel non cryptées et ne savent pas effacer l'historique de leur navigateur. Ne demandez pas aux "boomers" ce qu'est l'optimisation des moteurs de recherche, ils ne savent pas.

John Suler, professeur de psychologie à l'université de Rider, impliqué dans cette entreprise, pense qu'"en organisant vous-même vos fichiers, vous bénéficiez de l'exercice mental consistant à réfléchir à vos affaires, à la façon dont les choses sont regroupées, aux similarités et aux différences qui vous importent. C'est un bon moyen d'exercer vos capacités de pensée abstraite".

nous n'avons pas de diplôme de l'Université de la Vie, mais nous voyons la gestion des fichiers comme "où sont nos affaires". Peu importe, l'épanouissement personnel est bon pour les jeunes âmes idiotes, ou quelque chose du genre ? C'est ce qui arrive quand on ne fait pas de l'interdiction d'Internet pour les plus de 30 ans une loi internationale.

Les personnes analphabètes en matière de technologie existeront toujours, mais tant pis, une autre enquête menée par les relations publiques apporte de l'eau au moulin, et c'est exactement ce qui se passe maintenant.

Luke Hughes
Graduate Writer

 

Luke Hughes holds the role of Graduate Writer at TechRadar Pro, producing news, features and deals content across topics ranging from computing to cloud services, cybersecurity, data privacy and business software.