Skip to main content

Pourquoi l'iPhone 12 Pro Max fait trembler les constructeurs d’appareils photo sans miroir ?

iPhone 12 Pro Max
(Crédit photo: Apple)

Pour les photographes, l'iPhone 12 Pro Max est le premier iPhone digne de s’asseoir à la table des meilleurs appareils photo hybrides. Ses prédécesseurs, les iPhone 11 Pro et Pro Max figurent seulement parmi les meilleurs photophones. Lorsqu'ils sont arrivés en 2019, ils ont tous deux apporté des améliorations importantes, comme un objectif ultra grand angle et le traitement Deep Fusion. Mais, leur interface basique « point-and-shoot » n’apporte aucune signature professionnelle.

iPhone 12 Pro Max

(Image credit: Apple)

L'iPhone 12 Pro et, en particulier, l'iPhone 12 Pro Max, changent totalement la donne. Avec une multitude d’ajouts explosifs : la puce A14 Bionic pour une puissance de calcul supplémentaire, un nouveau format de photo appelé Apple ProRaw, un système d'autofocus renforcé par Lidar, la prise en charge des vidéos HDR Dolby Vision 10 bits, pour n'en citer que quelques-uns.

Les plus gros kabooms ont été réservés à l'iPhone 12 Pro Max. Ce fleuron, qui tient davantage de l’appareil photo que du smartphone, possède deux caractéristiques essentielles que l'on ne trouve pas sur l'iPhone 12 Pro standard : un capteur principal qui est 47 % plus grand et une stabilisation renforcée pour éviter toute latence. Associez-les à des formats ultra-flexibles comme ProRaw et Dolby Vision HDR et vous obtenez un véritable appareil photo « pro » de référence. Apple lance ainsi la plus grande offensive de l’industrie mobile contre les meilleurs appareils photo sans miroir, à ce jour.

Aw, snap !

Les ventes d'appareils photo numériques ont atteint leur apogée en 2010 (elles ont chuté de 87 % depuis lors, selon les chiffres du CIPA). Cette année, le géant Olympus a même décidé de se retirer du marché des appareils photo. La raison ? Un « rétrécissement rapide du marché causé par l'évolution des photophones ».

iPhone 12 Pro Max

(Image credit: Apple)

Avec l'iPhone 12 Pro Max, Apple tire à boulets rouges non seulement sur les appareils photo hybrides grand public, mais aussi - et c’est une nouveauté - sur les modèles les plus pros. C'est pourquoi Canon et Nikon se sont précipités sur les canots de sauvetage disponibles en concentrant leur production sur les appareils photo professionnels plein format, comme le Canon EOS R5 et le Nikon Z6 II.

Et pourtant, le « meilleur appareil photo de tous les temps » d'Apple (comme le définit la forme de Cupertino) n'a rien à envier au Canon EOS R5 en termes de configuration matérielle. Il embarque des composants, ainsi qu’une interface logicielle véritablement conçus pour les photographes et vidéastes. Plus largement, il englobe l'élément majeur qui différencie un appareil photo professionnel d'un appareil photo amateur : le contrôle créatif. 

Contrôle qualité

Ce nouveau contrôle créatif comble une lacune importante qui existait sur les anciens téléphones « pro » d'Apple. Jusqu'à récemment, la photographie numérique était principalement un moyen pour les appareils mobiles Apple de surmonter leurs limites physiques, plutôt qu'un outil à exploiter pour les pros.

L'année dernière, Apple a lancé Deep Fusion - qui prend plusieurs images et les traite, pixel par pixel, pour fournir le meilleur cliché possible. Phil Schiller, Senior Vice-President d’Apple, a qualifié ce procédé de « folie informatique ». Toutefois, cette approche est vraiment à l'opposé d'un appareil photo « pro ». Certains concurrents d'Apple, comme Google, l'ont compris et ont ajouté des fonctions capables de vous donner plus de pouvoir décisionnel sur vos photos HDR, telles que la double exposition. Avec l’iPhone 12 Pro Max, Apple rejoint ce mouvement, en partie grâce à l’adoption du nouveau format ProRaw.

Apple ProRaw

(Image credit: Apple)

Nous ne connaissons pas encore les spécificités de ProRaw, mais l'idée principale est de vous offrir plus de latitude sur les réglages bruts, comme l'exposition et la balance des blancs. Tout en conservant un accompagnement intelligent, porté par Deep Fusion. Le meilleur des deux mondes, en quelque sorte.

Bien sûr, il est déjà possible de prendre et de retoucher des photos brutes sur les téléphones Apple depuis l'iPhone 6S, et les appareils photo sans miroir mettent à votre disposition un traitement brut intégré - mais Apple garantit ici la complicité de nombreux éditeurs tiers spécialisés qui développeront des outils évolutifs en complément de l’iPhone 12 Pro Max, pour sublimer toujours plus vos créations.

L’iPhone 12 Pro Max, entre appareil photo sans miroir…

Le plus frappant dans le lancement de l'iPhone 12 Pro Max a été de constater à quel point il reflétait les dernières annonces du marché photo. Les grandes tendances 2020 de Canon, Nikon, Sony et Fujifilm sont le passage de l'enregistrement vidéo interne 8 bits à 10 bits, l'inclusion de la stabilisation d'image interne (IBIS) et l'évolution vers des appareils photo hybrides qui s’avèrent aussi confortables pour filmer que pour photographier.

L'iPhone 12 Pro Max a coché toutes ces cases. Et, plus important encore, il a également fourni un nouveau capteur plus grand sur son objectif principal, 47% plus grand que celui de l'iPhone 12 Pro. Comme il possède toujours une résolution de 12 Mpx, il dispose de pixels relativement grands de 1,7 micron, qui se combinent avec l'ouverture rapide f/1,6 pour garantir - comme le prétend Apple - une amélioration de 87 % des performances en basse lumière.

iPhone 12 Pro Max

(Image credit: Apple)

Prenons ces dernières affirmations marketing avec quelques pincettes. Tout d'abord, si la densité des pixels est ici la plus importante recensée sur un smartphone Apple, elle reste nettement inférieure aux 8,4 microns que l'on trouve sur des boîtiers plein format. Deuxièmement, la stabilisation promise du Pro Max, bien qu'elle constitue une évolution importante pour les photophones, n'est qu'une stabilisation à deux axes contre le tremblement. Aucune comparaison possible avec la stabilisation à cinq axes plus avancée des appareils photo premium tels que le Canon EOS R5 et le Fujifilm X-S10.

iPhone 12 Pro Max

Le téléobjectif de 65 mm de l'iPhone 12 Pro Max est un autre subtil avantage par rapport à l'iPhone 12 Pro, qui a une longueur focale équivalente de 52 mm. Il se rapproche un peu plus de la longueur focale classique de 85 mm que préfèrent les photographes pour le portrait. (Image credit: Apple)

Reste qu’avec son capteur plus grand et un objectif plus rapide, il est possible que nous commencions à voir une profondeur de champ plus « réelle » dans les photos du Pro Max (par opposition à la profondeur de champ artificielle que vous obtenez via le mode Portrait). Ainsi, avec l'iPhone 12 Pro Max, Apple commence à offrir une partie de l'attrait des appareils photo traditionnels en plus de ses capacités de calcul.

Les appareils photo sans miroir continueront-ils à offrir des avantages tels que des capteurs plus grands, des viseurs électroniques et une meilleure maniabilité ? Absolument. Mais certains photographes amateurs pourraient-ils y réfléchir à deux fois avant d'investir dans un appareil photo sans miroir de milieu de gamme alors que l'iPhone 12 Pro Max offre un mélange de matériel et de logiciel assez convaincant.

… et caméra de poche résolument pro

L'iPhone 12 Pro Max n'est pas réservé uniquement aux photographes. Il peut séduire les vidéastes, ce que rappelle Apple : « l'industrie cinématographique peut désormais compter sur lui comme un équipement essentiel ».

Comme tous les iPhone de cette année, il peut filmer des vidéos 4K 10 bits en Dolby Vision HDR. C'est un gros avantage. Les modèles « Pro » peuvent le faire à 60p, au lieu des 30p proposés par l'iPhone 12 et l'iPhone 12 Mini. Mais le plus important, c'est cette capacité à filmer des vidéos HDR 10 bits, qui n'a été adoptée que récemment par les appareils photo sans miroir de cette année.

iPhone 12 Pro Max

(Image credit: Apple)

Pour les professionnels, le principal avantage du HDR 10 bits est une gamme de couleurs beaucoup plus large (700 millions, soit environ 60x plus que les modèles de l'année dernière). Tandis que les spectateurs peuvent régaler leurs rétines avec des contenus en Dolby Vision HDR - un format HDR rendu populaire par Netflix. Son apport ? Des images plus colorées et dynamiques qui sont calculées scène par scène.

La présence de l'enregistrement vidéo Dolby Vision HDR sur l'iPhone 12 Pro Max ne sera probablement pas adoptée par tous les usagers - en raison de la taille pantagruélique des fichiers. Mais elle impose clairement l’arrivée d’Apple dans le monde des caméras pro comme la Blackmagic Pocket Cinema Camera 4K. Cette dernière demeure une référence absolue à bien des égards, notamment grâce à ses connexions XLR pour l'audio et à son port HDMI de taille normale pour les moniteurs externes.

iPhone 12 Pro Max

(Image credit: Apple)

Enfin, il y a une perspective des plus attrayantes révélée par le 12 Pro Max : les données de profondeur recueillies par le capteur Lidar, qui permet déjà d'améliorer les performances de l'autofocus en basse lumière, pourraient également être utilisées pour simuler la profondeur de champ en vidéo.

Offrez-vous trois appareils pro en un

En photo comme en vidéo, l'iPhone 12 Pro Max mérite donc son label « Pro ». Il y a maintenant une sérieuse différence d'image entre les iPhone Pro d'Apple et ses iPhone standard. Le Max se situe même un cran au-dessus de l'iPhone 12 Pro, grâce à son capteur plus grand et à sa nouvelle technologie de stabilisation. Si vous êtes à la recherche d'un nouvel iPhone et que vous accordez la priorité à son appareil photo, vous devriez certainement attendre sa sortie officielle - le 6 novembre en précommande et le 13 novembre en boutique.

iPhone 12 Pro Max

(Image credit: Apple)

Le nouveau Pro Max représente un changement vers un nouveau type d'appareil photo Apple. Il marie la photographie numérique à la puissance du matériel d'antan, et ajoute une touche généreuse de contrôle créatif avec un nouveau format brut et la prise en charge du format Dolby Vision HDR.

Bien entendu, ces caractéristiques ne l'emportent pas encore sur la maniabilité, le viseur, les commandes ou la flexibilité des capteurs plus grands des appareils photo sans miroir. Mais elles font de l'iPhone 12 Pro Max l'un des appareils photo compacts les plus convaincants jamais réalisés. Si convaincant, en fait, qu'il pourrait bien devenir l’option la plus pratique pour ceux qui auraient autrement été attirés par un appareil photo sans miroir de milieu de gamme.