Bing et ChatGPT pourraient être l'avenir de la recherche, même si Google n'y croit pas

Nouveau Microsoft Bing
(Crédit photo: Future)

Bienvenue dans la guerre des IA. Pas celle que nous avions imaginée, où Skynet lance une attaque surprise de missiles contre ses créateurs, mais plutôt celle où les entreprises rivalisent pour devenir la source dominante de notre connexion à l'intelligence artificielle, pour mettre cette puissante technologie à notre portée et à celle de tout le monde. Et à la pointe de cette lance se trouvent, de manière quelque peu inattendue, Microsoft et Bing.

Mais voici ce qui est fou. Nous avons vu et testé le nouveau moteur de recherche Bing de Microsoft et son puissant chatbot que Microsoft a dévoilés mardi 7 février lors d'un événement à Redmond (Washington). Avec cela, Microsoft vient peut-être de remporter la première escarmouche de cette bataille cruciale pour la domination de la technologie. Cela pourrait être le moment de Bing. Et par "moment" on entends LE moment où vous commencez enfin à réaliser que Microsoft dispose de son propre moteur de recherche depuis plus d'une décennie.

Vous pourriez vouloir commencer à utiliser Bing, du moins dès que vous aurez accès à sa première itération et à son nouveau chatbot, auquel nous avons heureusement accès en ce moment.

Nouveau look, nouveaux pouvoirs de l'IA

Nouvelle fenêtre de recherche Microsoft Bing

La nouvelle fenêtre de recherche Bing de Microsoft. Elle peut contenir 1 000 caractères. La fenêtre du chatbot peut contenir 2 000 caractères. (Image credit: Future)

L'annonce par Microsoft d'un nouveau moteur de recherche enrichi d'un Chatbot intervient seulement 24 heures après que Google a dévoilé son rival Bard et prévoit de réinventer son propre moteur de recherche, bien plus populaire. Mais à la différence que Bard de Google est à venir, le nouveau Bing est disponible maintenant et il fonctionne comme vous le souhaitez et comme vous vous attendez à ce qu'un moteur de recherche "Demandez-moi n'importe quoi" fonctionne.

À certains égards, le nouveau Bing ressemble beaucoup à l'ancien Bing, mais il n'en est rien. La version de bureau, qui est disponible dès maintenant et sera suivie d'une version mobile, ne vous force pas à discuter avec l'IA.

Évidemment, l'interface est différente. Il y a une nouvelle option "Chat" dans le menu, et vous pouvez même passer de l'écran de recherche principal à un écran entièrement consacré au chatbot. Sur l'écran de recherche, la zone de requête est beaucoup plus grande et peut contenir jusqu'à 1 000 caractères pour pratiquement toutes les questions en langage naturel que vous pouvez imaginer.

Vous pouvez taper pratiquement tout ce que vous voulez dans cet espace, ce que nous avons fait. Selon Microsoft, la plupart des gens tapent en moyenne 2,4 mots dans un champ de recherche, mais cela se fait dans le cadre des paramètres et des limites d'un moteur de recherche typique. Pour être clair, Microsoft ne réinvente pas la roue ici. La plupart des gens tapent déjà de longues requêtes dans Google Search et obtiennent des résultats corrects basés sur des mots clés. Toutefois, le nouveau Bing va encore plus loin dans sa réflexion.

Demandez-lui n'importe quoi

Nouvelle grande requête de Microsoft Bing

Vous tapez ce que vous pensez. (Image credit: Future)

Pendant que nous tapions nos différentes requêtes, qui comprenaient une recherche de popularité sur votre serviteur et d'autres plus longues comme la préparation de muffins aux myrtilles pour quelqu'un qui est allergique au gluten et au lait, Bing rassemblait les résultats habituels comme les résultats de Wikipédia sur la première demande et les recettes de muffins de divers sites gastronomiques sur la seconde. Si vous ne regardez que le centre de l'écran, vous pourrez supposer que rien n'a changé, mais une nouvelle boîte remplie de résultats plus conversationnels provenant du chatbot de Bing apparaît, un peu plus lentement, sur la droite.

Les résultats sont semblables à ceux de son cousin ChatGPT et en même temps différents. Microsoft a essentiellement repris le travail d'OpenAI sur ChatGPT et avec l'aide de cette société l'a répété, a mis la formidable puissance d'Azure Cloud Services derrière lui et l'a combiné avec le diagramme des savoirs de Bing pour créer ce qu'il appelle le modèle Prometheus.

Le nouveau Bing de Microsoft va plus loin

L'intégration de Bing Chat au navigateur Microsoft Edge vous permet d'aller au-delà des informations que vous trouvez sur la page pour rassembler d'autres sources et obtenir des informations et un contexte supplémentaires. (Image credit: Future)

Aller plus loin et plus en profondeur

Dans chaque cas, le résultat du chatbot a permis de développer les résultats de manière plus détaillée et, comme il s'agit d'une conversation, ce premier résultat peut n'être que le début d'une conversation plus longue. Lors de notre recherche de popularité, nous avons obtenu des détails de notre carrière. Nous avons demandé au chatbot si nous avions déjà remporté des prix. Il a trouvé ceux qui avaient été gagnés et ceux perdus en tant que finaliste.

En bas du résultat de la boîte de dialogue de droite se trouve un bouton "Let's Chat" qui vous permet d'approfondir l'interrogation en posant des questions supplémentaires.

Pour la question sur la pâtisserie, des détails spécifiques sur la façon de trouver des ingrédients ont été livrés, qui ne gêneraient pas une personne allergique. Ce qui est remarquable dans certains de ces résultats (mais pas tous), c'est que, contrairement à ChatGPT, chaque référence est citée. Nous n'avons eu qu'à survoler l'une d'entre elles pour voir la source ou à cliquer pour visiter la page d'origine.

Dans l'écran de discussion, chaque résultat renvoie vers des questions d'orientation supplémentaires pour poursuivre votre recherche. Lorsqu' une recherche a été lancée sur le fait de faire travailler des quadriceps sans se faire mal au dos, en évoquant une précédente blessure. Bing a répondu en disant à quel point il était désolé pour cette blessure, ajoutant "J'espère que vous vous sentez mieux maintenant. 😊 Faire travailler vos quadriceps, ou quadriceps femoris, peut être difficile si vous avez mal au dos, mais il existe des exercices qui peuvent vous aider sans vous faire mal au dos..." puis a suggéré une longue liste d'options d'exercices bien cités. La liste était longue et pleine de références.

Il est encore trop tôt

Citations du nouveau Microsoft Bing

Avec le nouveau chatbot de Bing, la plupart des références nécessaires sont intégrées dans les résultats. (Image credit: Future)

Cependant, nous avons déjà vu des résultats qui n'incluaient pas de références, comme celui d'un collègue sur les options d'exercice, qui n'avait pas de liens, même s'il recommandait plusieurs options d'entraînement différentes. Le problème est que le chatbot n'a même pas tenu compte de la possibilité que la personne qui effectue la recherche ne puisse pas pratiquer ce type d'activités.

Il n'en reste pas moins que le nouveau Bing n'en est qu'à ses débuts et que l'intérêt des IA est qu'elles apprennent (ou peuvent être entraînées) et s'améliorent sans cesse. De plus, le système dispose d'un mécanisme de retour d'information qui vous permet de signaler les réponses inexactes. Pour ce faire, il suffit de cliquer sur "dislike", mais il est possible d'aller plus loin en ajoutant des détails et une capture d'écran dans une fenêtre de feedback. Nous aimerions avoir la possibilité de sélectionner le texte inexact, de faire un clic droit et de sélectionner "ceci est inexact". Peut-être dans une prochaine version.

Malgré cela, la beauté de ce que Microsoft a construit ici est la première IA de recherche entièrement intégrée. Non seulement elle est élégante et utile (dans l'intégration de Microsoft Edge, vous pouvez demander à Bing Chat de résumer une page pour vous), mais comme c'est souvent le cas avec les meilleurs nouveaux outils d'IA, elle est également amusante.

Citations du nouveau Microsoft Bing

Si Bing renvoie un résultat inexact ou inacceptable, vous pouvez envoyer un commentaire à Microsoft. (Image credit: Future)

Il fait également ce que nous avons probablement toujours voulu que la recherche fasse : nous guider vers le meilleur résultat. Google possède sans doute l'algorithme le plus puissant et le plus complet, mais une recherche initiale ne donne pas nécessairement les résultats souhaités. Vous devez donc reformuler votre recherche. C'est une série d'arrêts et de redémarrages jusqu'à ce que vous obteniez le meilleur résultat. Avec l'ajout de Bing Chat, la recherche devient un entonnoir où le contexte et les questions supplémentaires peuvent réduire la portée de la recherche jusqu'à ce que vous obteniez le meilleur résultat.

Il est vrai que les abus suscitent des inquiétudes, mais comme Microsoft l'a construit sur la base déjà solide de son moteur de recherche, souvent ignorée, le chat hérite des dons de Bing et de sa capacité à atténuer les mauvaises informations, anciennes, fausses et nuisibles.

Il ne sera probablement pas infaillible, car l'IA l'est rarement. Pourtant, ChatGPT a fait sensation non seulement parce qu'il est puissant et facile à utiliser, mais aussi parce qu'il a réussi à éviter de faire ressortir les préjugés et les erreurs de jugement qui ont été le lot de tant de chatbots précédents.

En d'autres termes, Microsoft a combiné un moteur de recherche expérimenté avec ce que l'on pourrait considérer comme la meilleure IA grand public, les a améliorés tous les deux et a créé quelque chose de nouveau que tout le monde peut utiliser sans aucune formation.

Et ils l'ont fait avant Google.

Lance Ulanoff
US Editor in Chief

A 35-year industry veteran and award-winning journalist, Lance has covered technology since PCs were the size of suitcases and “on line” meant “waiting.” He’s a former Lifewire Editor-in-Chief, Mashable Editor-in-Chief, and, before that, Editor in Chief of PCMag.com and Senior Vice President of Content for Ziff Davis, Inc. He also wrote a popular, weekly tech column for Medium called The Upgrade.


Lance Ulanoff makes frequent appearances on national, international, and local news programs including Live with Kelly and Ryan, Fox News, Fox Business, the Today Show, Good Morning America, CNBC, CNN, and the BBC.