Skip to main content

Test de l’Urbanista Miami

Un casque antibruit économique, chic et au son grave.

urbanista miami review
(Image: © TechRadar)

Notre verdict

Urbanista a dépassé les attentes avec son premier casque supra-auriculaire à suppression de bruit - il est facile à recommander pour ceux qui disposent d’un budget limité et qui ne veulent pas sacrifier le style esthétique ou les performances sonores. La technologie de réduction de bruit elle-même n'est pas la meilleure du marché, et si la scène sonore pouvait être plus détaillée, nous tiendrons ici l’un des meilleurs casques abordables du moment. Reste que l’Urbanista Miami est idéal si vous êtes fan de pop et de R’n’B. La durée de vie de la batterie et la connectivité sont également décentes pour son prix, ce qui en fait une excellente alternative aux modèles plus onéreux tels que le Sony WH-1000XM4 ou les Apple AirPods Max.

Pour

  • Excellent rapport qualité-prix
  • Design cool
  • Basses impressionnantes
  • Autonomie et connectivité pratiques

Contre

  • La suppression du bruit à améliorer
  • Pas de support Hi-Res Audio

Le casque Urbanista Miami en résumé

La marque audio suédoise Urbanista s'est fait un nom ces dernières années, en sortant un certain nombre d'écouteurs sans fil et d'enceintes Bluetooth conçus pour les mélomanes soucieux de l’esthétique autant que de leur budget. 

La société s'intéresse désormais au marché des casques supra-auriculaires, avec l'Urbanista Miami. Ce modèle antibruit constitue une alternative moins chère à des champions tels que le Sony WH-1000XM4 et les Apple AirPods Max. Bien qu'il n'offre pas la même qualité audio raffinée ou la même technologie ANC, nous pensons qu'il s’impose comme un excellent choix parmi les meilleurs casques abordables actuellement en circulation.  

Urbanista a une fois de plus fait appel à ses talents de conception, en lançant ces casques sans fil dans une gamme de couleurs élégantes, tout en incluant un étui pratique pour les transporter facilement. 

Les boutons de commande sont intégrés au sein des oreillettes généreusement rembourrées, et ils fonctionnent généralement bien - vous permettant de contrôler la lecture de votre musique et vos appels téléphoniques, mais aussi de basculer entre l'annulation active du bruit et le mode de son ambiant. 

La suppression du bruit de l’Urbanista Miami a encore à apprendre des meilleurs casques antibruit, mais elle suffira amplement si vous ne tenez pas à bloquer le moindre son ambiant. Le mode ambiant, justement, vous permet de rester en lien avec votre environnement, en appuyant simplement sur un bouton. 

La qualité sonore est généralement bien équilibrée, avec une réponse étendue des basses qui se prête davantage aux titres pop et R’n’B. Cependant, les audiophiles à la recherche d'une précision et d'un niveau de détail optimaux voudront probablement dépenser un peu plus pour obtenir un casque ou des écouteurs de référence. 

La durée de vie de la batterie et la connectivité sont également décentes pour le prix. Vous obtiendrez jusqu'à 50 heures de lecture avec une seule charge, et le support du standard Bluetooth 5 signifie que vous n'aurez pas à vous soucier des interruptions de lecture ennuyeuses ou des longs temps d'appairage. 

Dans l'ensemble, Urbanista a dépassé les attentes avec ce premier casque supra-auriculaire à réduction de bruit, et il est facile de le recommander à tous ceux qui disposent d'un petit budget et qui apprécient autant le design que les capacités sonores d’un bon modèle. 

Urbanista Miami

(Image credit: TechRadar)

Prix et disponibilité de l'Urbanista Miami

  • Sortie le 5 janvier 2021
  • Prix conseillé : 149 €

L'Urbanista Miami a été lancé le 5 janvier 2021, et il coûte 149 €. Cela le place raisonnablement sur le marché des casques antibruit abordables, avec une remise importante par rapport aux modèles WH-1000XM4 de Sony et aux AirPods Max d'Apple, respectivement 200 € et 480 € plus chers que ce dernier. 

Il existe des alternatives antibruit moins chers, comme le BackBeat Go 880 de Plantronics, mais peu d'entre eux peuvent se vanter d'avoir une autonomie aussi robuste et des caractéristiques pratiques comme celles de l'Urbanista Miami.

urbanista miami

(Image credit: TechRadar)

Design de l'Urbanista Miami

  • Disponible en quatre couleurs
  • Arceau et oreillettes confortables
  • Boutons de contrôle sur les oreillettes

Comme les précédents écouteurs sans fil et enceintes Bluetooth d'Urbanista, le casque Miami est disponible dans une gamme de couleurs tendance, notamment blanc perle, noir, rouge rubis et vert. Nous avons testé la version Rouge Rubis et sommes tombés amoureux de cette teinte au premier regard - bien qu'elle soit vive, et ne sera donc pas du goût de tout le monde. 

Les oreillettes et l’arceau sont généreusement rembourrés, ce qui les rend confortables à porter pour de longues sessions d'écoute. Un étui rigide à fermeture éclair est fourni, pour que vous puissiez les ranger dans votre sac de transport sans souci.

L'aspect général de l'Urbanista Miami est très élégant, avec une structure en aluminium brossé qui donne une brillance subtile, alors que les oreillettes peuvent être repliées à plat, facilitant ainsi leur rangement et leur mobilité.

urbanista miami

(Image credit: TechRadar)

Au bas de l'oreillette gauche, vous trouverez un port de charge USB-C, un voyant d'état de la batterie et un bouton de fonction, qui vous permet de basculer entre l'annulation active du bruit et le mode de son ambiant.

L'oreillette droite abrite la prise jack de 3,5 mm, les boutons de volume et de saut de piste. Le bouton de contrôle se trouve également de ce côté, et peut être utilisé pour allumer et éteindre le casque, lire et mettre en pause les pistes, répondre et mettre fin aux appels téléphoniques. 

L'inclusion d'un port audio de 3,5 mm est bienvenue, d'autant plus que les AirPods Max d'Apple ont fait irruption sur la scène sans cette commodité, malgré leur prix bien plus élevé. Un câble audio est inclus dans la boîte ; il est dommage que celui-ci ne soit pas assorti à la couleur du casque - le nôtre était noir - mais il ne s’agit en rien d’un obstacle.

L'utilisation des boutons pour contrôler la lecture de votre musique s'est avérée assez simple, même si nous avons remarqué un certain décalage lors de l'utilisation des commandes de volume au début. Ce problème s'est rapidement résolu lorsque nous avons utilisé le casque sur une longue période.

La fonction de pause automatique s’avère de même très pratique, grâce à des capteurs intégrés qui arrêtent la lecture de votre session musicale, lorsque vous retirez le casque de vos oreilles.  

urbanista miami

(Image credit: TechRadar)

Performances audio de l’Urbanista Miami

  • Son grave
  • Scène sonore spacieuse
  • Les médiums pourraient être plus riches

Compte tenu du prix de l'Urbanista Miami, la qualité audio est impressionnante. Les haut-parleurs de 40 mm alimentent un son riche en basses qui plaira aux auditeurs occasionnels. 

En écoutant A Simple Beautiful Truth de Wild Beasts, le casque a géré les staccato de la guitare, du synthé et des percussions avec aplomb, affichant des basses bien contrôlées mais non moins puissantes pour propulser le morceau. Les instruments s’entendent très clairement, tandis que la voix occupe toujours le devant de la scène.

Lorsque nous sommes passés à Wanderlust, nous avons été épatés par la façon dont l’appareil a géré les changements rythmiques complexes - bien qu'une paire d'écouteurs de référence apporterait ici un plus haut degré de précision. 

urbanista miami

(Image credit: TechRadar)

En zappant sur Mulder and Scully de Catatonia, la scène sonore semblait assez spacieuse, avec une bonne séparation entre les différentes fréquences. Les guitares et la batterie étaient très puissantes, mais n'ont jamais pris le dessus sur la voix distinctive de Cerys Matthews.

Pour passer à quelque chose d'un peu plus soul, nous avons trouvé que les lignes de basse complexes de You'll Never Find Another Love Like Mine de Lou Rawls étaient bien contrôlées, tandis que les cordes et le piano amortissaient la voix douce de Rawls. Il y a une touche d'âpreté dans les fréquences aiguës à des volumes élevés, mais elle n'est pas assez perceptible pour nuire sérieusement à l'expérience auditive.

En général, nous aurions aimé avoir plus de détails dans les aigus et une présentation plus riche des fréquences moyennes. Mais nous hésitons à critiquer trop sévèrement l'Urbanista Miami à ce prix. 

Néanmoins, les audiophiles purs et durs voudront probablement envisager des modèles plus exigeants tels que le Sony WH-1000XM4 et les Apple AirPods Max pour une écoute plus riche et plus équilibrée.

urbanista miami

(Image credit: TechRadar)

Suppression du bruit

  • La réduction des bruits pourrait être meilleure
  • Un mode ambiant intéressant

L'annulation du bruit de l'Urbanista Miami n'est certainement pas la meilleure de sa catégorie, et ne bloque pas tous les sons environnants. Néanmoins, elle peut atténuer au moins l'impact du bruit ambiant, ce qui est ce que nous attendions à ce prix.

Il est facile de basculer entre l'annulation active du bruit et le mode de son ambiant à l'aide du bouton de commande situé sur l'oreillette gauche. Le mode de son ambiant permet à certains bruits environnants de passer à travers les oreillettes, sans interrompre votre musique. C'est une fonction pratique lorsque vous traversez des routes très fréquentées et que vous voulez entendre les voitures qui s’approchent, par exemple.

Urbanista Miami

(Image credit: TechRadar)

Autonomie et connectivité de l’Urbanista Miami

  • Jusqu'à 50 heures de lecture
  • Support du Bluetooth 5
  • Prise en charge des codecs SBC et AAC

L'autonomie de l'Urbanista Miami est de 40 heures avec le système ANC activé, et de 50 heures lorsque la fonction est laissée de côté. Cette durée de vie bluffante s'est avérée vérifiable lors de nos tests, ce qui rend ce casque parfait pour les auditeurs nomades qui peuvent conserver leur appareil audio toute une journée sur leurs oreilles. 

La configuration et le couplage du casque avec notre ordinateur portable et notre smartphone a été un jeu d'enfant, le Bluetooth 5 assurant une connexion stable et des temps de couplage rapides. 

La prise en charge des codecs comprend SBC et AAC. Il est dommage qu'aptX et aptX HD ne comptent pas dans le pack, excluant dès lors l'audio sans fil haute résolution. Mais encore une fois, à ce tarif, ce serait beaucoup trop demandé.

Faut-il acheter l'Urbanista Miami ?

urbanista miami

(Image credit: TechRadar)

Achetez-le si...

Vous recherchez une alternative moins chère au Sony WH-1000XM4
Les casques antibruit sont rarement bon marché, mais le prix compétitif et les performances décentes de l'Urbanista Miami en font un excellent choix si vous avez un budget limité. 

Vous souhaitez que votre casque se démarque
L’Urbanista Miami ne se range pas parmi l’incroyable collection de pâles imitations des casques Sony. Il s’agit d’un modèle coloré avant tout, avec une gamme agréablement diversifiée pour s’adapter à tous les styles. 

Vos oreilles fondent pour des basses parfaites
Grâce à sa réponse étendue dans les basses, l'Urbanista Miami convient particulièrement bien aux amateurs de morceaux pop et R’n’B. 

Ne l'achetez pas si...

Il vous faut la meilleure qualité audio
Le son de l'Urbanista Miami est bon, mais il manque de détails et de précision. Pour capter ces derniers, il y a d’autres propositions plus haut de gamme

Vous aimez vous couper complètement du monde
Encore une fois, la suppression du bruit n'est pas la meilleure du marché. Pour cela, vous pouvez vous tourner vers le Sony WH-1000XM4, le Bose 700 ou les Apple AirPods Max.

Vous écoutez vos playlists préférées en haute résolution
Sans la prise en charge d'aptX ou d'aptX HD, vous ne pourrez pas bénéficier de la technologie Hi-Res Audio via une connexion sans fil. Optez plutôt pour le Bowers & Wilkins PX7. 

Olivia Tambini

Olivia is TechRadar's Audio & Music Editor, covering everything from headphones to music streaming services. Based in TechRadar's London offices, she's a popular music graduate who worked in the music industry before finding her calling in journalism. She's previously been interviewed on BBC Radio 5 Live on the subject of multi-room audio, chaired panel discussions on diversity in music festival lineups, and her bylines include T3, Stereoboard, Top Ten Reviews Creative Bloq, and Croco Magazine.  In her spare time Olivia likes gardening, painting, and hanging with her cat Ethel and golden retriever Dora.