Skip to main content

Test du Samsung AU9000

Un téléviseur de milieu de gamme qui fait bien mieux que le prix annoncé.

Samsung AU9000
Great Value
(Image: © Samsung)

Notre verdict

Nous savons à quel point Samsung est capable chaque année de développer et de proposer des téléviseurs performants à des prix réalistes, le 50AU9000 est l’un de ces modèles prometteurs. A plus d’un titre.

Pour

  • Une résolution 4K détaillée et convaincante
  • Interface épurée
  • Bonnes fonctionnalités gaming

Contre

  • Son monotone
  • Pas trop de luminosité
  • Dolby Vision non supporté

Le Samsung AU9000 en résumé

Oui, le Samsung AU9000 peut occasionnellement souffrir d’une luminosité amoindrie, d’un son un peu terne et d’un upscaling des contenus SD moins généreux… mais la plupart du temps, vous vous contenterez de vous asseoir face à lui et de vous délecter des images brillantes qui sortent de son écran incroyablement fin - pour un téléviseur de cette gamme.

Samsung est un acteur majeur sur le marché des téléviseurs grand public depuis des années maintenant, et l'AU9000 poursuit cette success-story remarquable, grâce avant tout à son excellent rapport qualité-prix.  A moins de 750 €, vous pouvez ainsi obtenir un écran intelligent peu encombrant, avec une qualité d’image 4K exceptionnelle et quelques fonctionnalités gaming. 

Évidemment, vous ne ferez pas l’acquisition ici de l’un des meilleurs téléviseurs Samsung en circulation (regardez plutôt du côté des Samsung QN95A Neo et Samsung QN90A Neo, si telle est votre recherche). La scène sonore reste relativement basique, tandis que l’upscaling des programmes diffusés en basse résolution peine quelque peu. Malgré ses défauts, Samsung offre avec sa gamme AU9000 une belle première incursion de l’Ultra HD dans votre salon.   

Prix et disponibilité du Samsung AU9000

Le Samsung AU9000 est en vente dès à présent, proposant cinq tailles d’écran distinctes : 43 pouces, 50 pouces, 55 pouces, 65 pouces et 75 pouces. Seules les deux premières sont actuellement disponibles en France.

Le modèle de 50 pouces examiné ici est commercialisé habituellement au prix de 899,99 € - il bénéficie en ce moment d’une remise de 200 € chez Darty. Et si l'on se fie à notre expérience basée sur l’évolution des précédents modèles Samsung de milieu de gamme, ce tarif devrait devenir plus attractif encore à la fin de l’année. 

L’édition de 43 pouces se retrouve donc curieusement plus chère, puisqu’elle est vendue à 749,99 €, sans promotion. 

Samsung AU9000

(Image credit: Samsung)

Design du Samsung AU9000

  • Châssis étonnamment fin 
  • Esthétique neutre, dans le bon sens du terme
  • Gestion simplifiée des câbles 

Nous sommes tous habitués à attendre un certain degré de sophistication de la part des téléviseurs Samsung, même lorsqu'il s'agit d'un téléviseur de milieu de gamme. Un critère d’achat auquel le Samsung 50AU9000 répond parfaitement, tant il se montre élégant et discret - avec une vue de profil remarquablement fine.

Avec des dimensions agréables de 1119 x 645 x 26 mm (h x l x p), vous pouvez choisir de  fixer votre téléviseur au mur et avoir l’impression qu’il ne fait qu’un avec ce dernier. Samsung, sans hyperbole apparente, appelle ce type de conception "AirSlim".

Si vous préférez le poser sur un meuble, une étagère ou une table, il est fourni avec deux pieds clipsables. Ceux-ci disposent en bonus d'un système sobre de gestion des câbles, ce qui apparaît comme fort pratique - tant que lesdits câbles ne se révèlent pas trop encombrants.

A l’avant, le Samsung AU9000 fait bonne figure. Le cadre est minimaliste sur le dessus et les côtés, et même si la partie inférieure s’avère un peu plus large que le reste de la structure, vous n’y penserez plus après installation. La surface en plastique se veut assez agréable au toucher, et comme d'habitude avec Samsung, il y a une impression de matériel durable.  

À l'arrière, on trouve trois entrées HDMI (dont l'une est compatible eARC et les trois couvrent les options ALLM et FreeSync HDMI 2.1). Des ports physiques supplémentaires sont présents, sous la forme d'une prise Ethernet, de deux entrées USB 2.0, d'un emplacement CI et d'une antenne pour le tuner TV. Il y a également une sortie optique numérique, pour un couplage avec des barres de son plus datées, par exemple. Vous profitez enfin d'une connexion wi-fi à double bande et du Bluetooth 5.2.    

Samsung TU7100

(Image credit: TechRadar/Steve May)

Smart TV (Tizen)

  • Deux télécommandes
  • Compatible avec l'application Smart Things
  • Une interface impressionnante 

Pendant un certain temps, l'interface pour Smart TV Tizen était manifestement et incontestablement la meilleure. En 2021, elle le reste et ce malgré le fait que toute la concurrence, de LG à Hisense, ait amélioré ses propres OS en conséquence. Sur les AU9000, Tizen se montre épurée, intuitive, complète et surtout très agréable à utiliser.

Le choix de contenus disponibles est vaste, avec un important volume d’applications intéressantes (et beaucoup d'autres qui s’avèrent plus futiles). Vous disposez d’un nombre décent de services de replay, ainsi que des plateformes SVOD Netflix, Amazon Prime Video, Disney Plus et Apple TV+. Sans aucune difficulté à trouver chacune de ces propositions.

Les menus et paramètres se révèlent tout aussi logiques et il ne vous suffira que de quelques secondes pour accéder aux réglages majeurs de votre téléviseur. Obtenir une image plus fluide, plus lumineuse ou plus détaillée devient une tâche quasi-instantanée. En revanche, optimiser la balance des couleurs de manière convaincante peut prendre un peu plus de temps.

Les deux télécommandes sont elles-mêmes faciles à prendre en main. La télécommande complète est un peu plus grossière de par son aspect et son toucher, il est vrai, mais vous adorerez vous y perdre. L'alternative plus dépouillée offre les "fonctions principales" du Samsung AU9000, elle deviendra probablement le choix par défaut de la plupart des utilisateurs.

Les commandes vocales peuvent y être activées. Sans surprise, Siri n'est pas compatible, mais Amazon Alexa et Google Assistant sont prêts à vous servir. Pour les plus obtus (ou pour les aficionados de Samsung), l'assistance vocale Bixby est aussi proposée.

Samsung AU9000

(Image credit: Samsung)

Qualité de l'image

  • Une définition 4K convaincante
  • Dédié aux joueurs next-gen comme PC
  • Dolby Vision encore absent : pas surprenant, mais décevant 

Si vous avez l'intention de voir l'AU9000 donner le meilleur de lui-même, vous devrez lui servir des contenus en 4K natif et répondant au standard HDR10+. Ne cherchez pas à lire un Blu-Ray Dolby Vision dessus, la norme n’est nullement desservie - comme toujours avec Samsung.

Nous avons lancé le Blu-Ray de l’édition remasterisée (4K HDR10+) de The Shining réalisé par Stanley Kubrick. Le Samsung AU9000 absorbe tous ses plans époustouflants de façon accomplie. Le rétroéclairage pèche plutôt sur les bords de l’écran et la luminosité de pointe de 350 nits ne vous promet pas monts et merveilles en termes de contraste ou de dynamisme visuel, mais le Samsung dépasse largement ces spécifications sur papier. 

Les tons noirs affichent une profondeur décente, et ils sont en même temps très détaillés. Plus impressionnantes encore sont la variation et la gradation douce des nuances de noir. Le contrôle du rétroéclairage reste fiable, les scènes les plus sombres avec un éclairage minimal ne présentent aucun effet de flou ou de halo. En outre, si les tons blancs ne ressortent pas de l'écran, ils paraissent nets et tout aussi détaillés. Ainsi, le niveau de contraste se montre toujours convaincant, bien plus que sur la plupart des téléviseurs 4K de milieu de gamme.

La palette de couleurs se présente, elle aussi, comme naturelle et variée. Les tons de la peau sont convaincants, avec plus qu'assez de détails fins pour rendre évidentes les subtilités de n’importe quel teint. Les tons primaires caractéristiques de Kubrick, tels que le rouge vif des toilettes de la Gold Room, se montrent dynamiques sans tomber dans l’exagération, tandis que les tons moins criards de la réception s’atténuent sans paraître ternes.

L'AU9000 dessine un cadre lisse et agréable, empêchant toute surbrillance ou dédoublement des images. L'un des passages les plus riches au début du film (une caméra aérienne suit la voiture de la famille Torrance sur une route de montagne, tandis que les crédits bleus défilent du bas vers le haut de l'écran) est géré avec une parfaite fluidité et concordance des couleurs. 

Grâce au Crystal Processor 4K, le Samsung garantit un upscaling décent. Les contenus en basse définition préservent ainsi des couleurs et contrastes nets, avec une variation intéressante. On dénote néanmoins un peu d'hésitation sur la définition du cadre et la gestion des mouvements. Des programmes classiques, comme Arabesque, sont retranscrits avec quelques séquences saccadées et une perte de détails - ce qui est de toute façon le cas pour la grande majorité des téléviseurs 4K actuels. 

Lorsqu’il s’agit d’exécuter vos jeux - AAA comme indés -, le téléviseur Samsung répond présent avec une certaine qualité d’affichage. Chacune de ses trois entrées HDMI est capable de prendre en charge un input lag faible (entre 6 et 10 m/s), FreeSync et toute autre spécification premium d'une console next-gen. Si l'on ajoute à cela un traitement complexe visant à imiter un taux de rafraîchissement de 4K/120 Hz et la possibilité de s'adapter au format 32:9 dont certains jeux PC sont si friands, l'AU9000 brille parmi les moniteurs gaming les plus attractifs du moment.  

Samsung AU9000

(Image credit: Samsung)

Performances audio

  • Un son basique
  • Deux haut-parleurs d'une puissance totale de 20 watts
  • Compatible avec Q-Symphony 

Il n'est pas rare qu'un téléviseur grand public justifie les économies réalisées sur le prix final par une qualité sonore revue à la baisse. C'est manifestement le cas de l'AU9000.

Samsung n'est pas très bavard sur la taille et la composition des deux haut-parleurs installés dans la partie inférieure de l'écran. Le constructeur veut cependant bien admettre qu'ils bénéficient d'une puissance totale de 20 watts. Et préfère mettre en évidence les algorithmes "Object Tracking Lite" qui donnent une impression de spatialisation audio.

Cet argument marketing est discutable. La source sonore bénéficie ici d’une diffusion vaporeuse, mais nous ne pouvons pas parler pour autant d’impression de hauteur ou de profondeur. Pour ce qui est de la tonalité, le 50AU9000 semble hésitant et plutôt plat. Il y a une habitude à prendre, certes : en augmentant le volume, vous comblerez légèrement le problème. Sans atteindre la richesse des téléviseurs Samsung haut de gamme incluant pleinement l’audio spatial.

Ce n'est donc pas la première fois que nous insistons fortement sur la nécessité d’acquérir une barre de son complémentaire pour parfaire votre installation TV. L'AU9000 se révèle compatible avec l’ensemble des barres de son "Q Symphony" de Samsung - périphériques qui coordonnent automatiquement le son des haut-parleurs TV pour éviter une distorsion. Si vous ne disposez pas du budget requis (comptez entre 350 et 900 €), une barre de son bon marché demeurera un atout face à la configuration sonore actuelle du téléviseur. 

Faut-il acheter le Samsung AU9000 ?

Samsung AU9000

(Image credit: Samsung)

Achetez-le si…

Vous souhaitez dépenser moins de 1000 € dans un téléviseur 4K
Samsung propose depuis longtemps des téléviseurs Ultra HD décents à des prix défiant la concurrence. L'AU9000 ne fait pas exception à la règle.

Vous préférez accrocher votre téléviseur au mur
Le Samsung AU9000 se dessine avec une finesse remarquable, tout du moins pour son prix. De ce fait, Il aura fière allure sur le mur de votre salon ou de votre chambre - sur lequel il saura aisément se faire oublier.

Vous êtes un control freak
Avec son interface Tizen riche en contenus et en fonctionnalités, ses commandes vocales incluses et ses deux télécommandes, le Samsung AU9000 ne demande qu'à être dirigé.

Ne l'achetez pas si…

Vous regardez beaucoup de programmes vintage
L'AU9000 dispose d'une certaine capacité d'upscaling, mais il ne s'agit pas d'une solution miracle pour visionner les contenus SD les plus datés. Les rediffusions de Columbo sont à proscrire ici.  

Vous avez une belle collection de Blu-Rays ou d’abonnements SVOD Dolby Vision
Samsung n'aime pas ce format - il ne l'a jamais fait et ne changera probablement jamais d’avis. Vous devrez vous contenter de la norme HDR10+, présente sur Amazon Prime Video mais pas sur Netflix.