Skip to main content

Test du Samsung QN90A Neo QLED

Plus fin, plus lumineux et plus audacieux... mais avec quelques réserves.

Samsung QN90A Neo QLED TV
(Image: © Samsung)

Notre verdict

Ambassadeur des premiers téléviseurs Neo QLED de Samsung, le Samsung QN90A est plus fin, plus brillant et plus audacieux qu'auparavant, offrant un pic de luminosité élevé et un contraste fantastique. Son cadre plus fin s'accompagne de quelques inconvénients, comme un son plus faible et un centre de gravité plus élevé, en outre il ne dispose que d'un seul port HDMI 2.1. Sa qualité d'image fantastique en fait un choix attrayant, mais certains problèmes mineurs l'empêchent de compter parmi les meilleurs téléviseurs de cette année.

Pour

  • Luminosité extrême
  • Saturation des couleurs exquise
  • Upscaling impressionnant
  • Télécommande éco

Contre

  • Le support sur pied est bancal
  • Pas de boîtier OneConnect
  • Dolby Vision non supporté
  • Qualité sonore à améliorer

Le Samsung QN90A Neo QLED en résumé

Le Samsung QN90A Neo QLED est l'un des premiers écrans de 2021 à intégrer un nombre plus élevé de diodes électroluminescentes par pouce carré. Il en résulte un téléviseur plus lumineux qu'auparavant, si tant est que cela soit possible avec Samsung, et capable d'afficher une gamme de couleurs profondément satisfaisante. 

À l'intérieur, tous les téléviseurs Neo QLED sont pilotés par le processeur Neo Quantum 4K haut de gamme. Celui-ci utilise un réseau neuronal pour analyser les images afin d'améliorer la mise à l'échelle HD et Motion Xcelerator Turbo+, pour une meilleure gestion des mouvements.

Enfin, il y a les nouvelles fonctions GameView et Game Bar. La barre de jeu affiche toutes les données importantes pour les joueurs, comme le taux d'images par seconde (FPS) en cours et la version VRR actuellement activée. GameView vous permet de transformer le rapport d'écran de 16:9 à 21:9 ou même à 32:9 si vous désirez une expérience d'écran ultra-large depuis votre téléviseur 65 pouces. Il s’agit d’une idée amusante qui plaira avant tout aux joueurs qui emploient occasionnellement leur téléviseur comme moniteur.

Cela dit, nous ne pouvons pas ignorer certains soucis, comme le léger flottement du socle, ou la qualité sonore étonnamment réduite qui ne convient pas à un téléviseur 4K phare. Il n'y a pas non plus de prise en charge de Dolby Vision. Vous êtes coincé ici avec des programmes compatibles HDR10 sur Netflix. Aucun de ces facteurs n'est rédhibitoire, mais ils devraient vous faire réfléchir avant de dépenser 1 699 € au minimum pour acquérir le dernier téléviseur 4K Neo QLED de 50 pouces conçu par Samsung. 

Prix et disponibilité du Samsung QN90A Neo QLED

Le téléviseur Samsung QN90A Neo QLED rejoint enfin les modèles 4K Samsung QN85A, Samsung QN80A, Samsung Q70A et Samsung Q60A ainsi que les téléviseurs 8K Samsung QN700A, Samsung QN800A et Samsung QN900A dans le catalogue 2021 fourni du constructeur. Il a été dévoilé lors de la dernière édition du CES en janvier et peut être livré aujourd’hui en France - avec trois tailles d’écrans disponibles.

Il vous faudra ainsi investir entre 1 699 € pour la version 50 pouces et 2 590 € pour celle de 65 pouces, en passant par un prix transitoire de 1 999 € pour la dalle de 55 pouces. Les modèles de 75 et 85 pouces restent indisponibles à ce jour dans nos contrées. Aux Etats-Unis, ils coûtent respectivement 3 499 et 4 999 $.

Par rapport à la concurrence, le QN90A est légèrement plus cher que d'autres téléviseurs LED-LCD comparables. Le nouveau téléviseur LED-LCD Sony X90J est proposé à partir de 1 290 € pour le format 50 pouces. Tandis que le prochain téléviseur LED-LCD QNED 90 de LG devrait nous parvenir à 3 000 $ (et potentiellement le même prix en euros). A noter que le LG C1 OLED de 55 pouces - l’un de nos téléviseurs favoris de 2021 - est lui facturé à 1 790 €.  

Samsung QN90A Neo QLED TV

(Image credit: Samsung)

Design du Samsung QN90A Neo QLED

  • Cadre minimal et conception de qualité supérieure
  • Le socle est un peu bancal
  • Télécommande écologique à énergie solaire
  • Un seul port HDMI 2.1 ULB 

D'un point de vue purement esthétique, il n'y a rien à redire sur le Samsung QN90A. Il arbore un look des plus chics, avec des matériaux de qualité supérieure. Il ne jure pas avec la pièce hôtesse, qu'il soit fixé au mur ou sur son support. Attention cependant : le poser sur son socle se révèle plus délicat.

Il est en effet difficile de visser au maximum le support inclus, ce qui confère une légère instabilité à cette configuration. Ce n'est pas aussi prononcé qu’avec le Sony X950H que nous avions critiqué l'année dernière pour cette raison, mais il convient de vous méfier - si vous avez des animaux par exemple. 

L'une des causes de cette instabilité est la finesse plus prononcée du QN90A. Par rapport à la génération de l'année dernière, Samsung a réduit la profondeur du téléviseur d'environ un demi-pouce, ce qui a nécessité de faire quelques compromis sur la qualité du son... et sur la stabilité. Ce n'est pas une mauvaise chose si vous prévoyez de connecter le téléviseur à un système audio externe - comme l'une des barres de son Dolby Atmos de Samsung - et de le fixer par la suite au mur. Mais cela mérite d'être souligné. 

L'autre problème avec la structure du Samsung QN90A est qu'il n'intègre qu’un seul port HDMI 2.1 à Ultra Large Bande. Cela pourrait poser un léger problème à l'avenir, mais la bonne nouvelle est que, pour l'instant, les quatre ports existants peuvent gérer la PS5 et la Xbox Series X à 4K/120Hz. Bien que les quatre ports fonctionnent bien pour les consoles, le port 3 est le seul à prendre en charge l'eARC, vous voudrez donc l'utiliser pour associer une barre de son.

Malheureusement, tous ces ports sont situés directement à l'arrière du téléviseur et non sur le boîtier OneConnect de Samsung, commercialisé avec les modèles QN95A, Q800A et Q900A. Le QN90A permet de dissimuler les fils en les glissant dans les rainures de l'arrière du téléviseur, mais cette solution ne s’avère pas aussi élégante que celle du boîtier OneConnect. 

En parallèle, la nouvelle télécommande écologique, qui fonctionne à l’énergie solaire, se veut une solution appréciable. Elle est active dès sa sortie de l'emballage et se recharge chaque nuit, si vous la placez sur le rebord de votre fenêtre. Après quelques heures de recharge, la télécommande se montre à nouveau opérationnelle. 

La télécommande prend en charge le Bluetooth et un microphone intégré qui peut être utilisé pour interroger les assistants intelligents. Robuste, malgré sa petite taille, elle gagne aisément en durabilité de par sa méthode de chargement novatrice.

Samsung QN90A Neo QLED TV

(Image credit: Samsung)

Smart TV (Tizen)

  • Supporte plusieurs assistants intelligents
  • Large bibliothèque d'applications
  • Le téléchargement de nouvelles applications nécessite un compte Samsung
  • Prise en charge d'Apple AirPlay 2 

Le Samsung QN90A repose sur la plateforme intelligente Tizen que Samsung utilise depuis une éternité. La nouveauté de cette année est la possibilité de remplacer l'assistant vocal couplé au téléviseur - vous avez ici le choix entre Alexa, Google Assistant et Bixby. Bien entendu, nous préférons toujours les deux premiers à Bixby.

Quant à l'interface utilisateur Tizen, elle propose un menu relativement propre. En appuyant sur le bouton d'accueil, les applications et les sources fréquemment utilisées apparaissent en bas de l’écran, ainsi que les paramètres généraux et le mode ambiant. Celui-ci permet de conserver les informations les plus pratiques, comme l’heure, lorsque vous définissez votre téléviseur en veille.

L'autre fonctionnalité phare de Tizen est l'application Samsung TV Plus, qui associe les chaînes TV traditionnelles à des services de streaming vidéo pour une expérience de visionnage plus complète. Samsung TV Plus ressemble à de nombreux guides TV, avec une recherche de programmes intuitive.

Toutes les principales plateformes de streaming sont présentes, y compris Netflix, Amazon Prime Video et Disney Plus. Pour télécharger des applications qui ne sont pas intégrées initialement sur le téléviseur, vous devez vous connecter à l'aide d'un compte Samsung - ce qui est, il faut bien l'admettre, un peu chronophage. 

Il est également utile de mentionner les options Game Bar et GameView de Tizen. Bien qu'elles puissent certainement servir les joueurs console avec un taux de rafraîchissement agréable, elles plairont davantage aux joueurs PC. En effet, la connexion du QN90A à un PC vous permet de contrôler le rapport hauteur/largeur, aux formats 21:9 (3840x1600) ou 32:9 (3840x1080). C’est un argument de poids en faveur de l'adoption du Samsung QN90A comme moniteur. 

Pour terminer sur une note positive, le téléviseur prend en charge la diffusion d'écran par divers moyens adéquats dont Apple AirPlay 2. Le partage de contenu à l'écran est relativement facile et extrêmement pratique. De plus, si vous utilisez un smartphone ou une montre connectée Samsung, vous pouvez synchroniser vos données biométriques avec le téléviseur à l'aide de l'application Samsung Health incluse. 

Samsung QN90A Neo QLED TV

(Image credit: Samsung)

Qualité d'image

  • La technologie Mini LED améliore la luminosité maximale et la saturation des couleurs
  • Le processeur Neo Quantum 4K fait un excellent travail d’upscaling
  • Quelques défauts dans la retranscription des mouvements
  • Pas de support Dolby Vision
  • Les niveaux de noir sont très bons, mais pas encore au niveau de l'OLED 

Évidemment, un téléviseur de ce calibre est capable de procurer une qualité d’image exceptionnelle. Le QN90A se révèle plus lumineux et plus coloré que la plupart des autres téléviseurs 4K, et ce grâce à la technologie Mini LED. Il présente de meilleurs niveaux de noir et de contraste que les autres téléviseurs LED-LCD. 

Pour comprendre pourquoi c'est le cas, cependant, nous devons éplucher les couches du téléviseur et parler de la façon dont le système de rétroéclairage Mini LED interagit avec la technologie QLED. La première, comme vous le savez peut-être, ajoute des milliers de LED supplémentaires par rapport aux écrans LED-LCD traditionnels. Celles-ci sont divisées en un plus grand nombre de zones contrôlées - ce qui permet d'obtenir de meilleurs niveaux de noir et de contraste. Lorsque ces mini-zones LED sont activées, elles peuvent produire des niveaux de luminosité plus élevés que les matrices de LED classiques. Lorsque vous combinez la luminosité maximale supérieure avec la gamme de couleurs supplémentaire fournie par le filtre à points quantiques des QLED, vous obtenez une meilleure saturation des couleurs et des images plus éclatantes.

Cela dit, la capacité de produire des images plus lumineuses et plus saturées en couleurs est une chose, mais savoir quand et où utiliser cette technologie est une toute autre affaire. C'est là qu'intervient le Neo Quantum Processor 4K. À l'aide de 16 réseaux neuronaux, le Neo Quantum Processor 4K analyse les images image par image, en les mettant à l'échelle - si elles proviennent d'une résolution inférieure à 4K - à l'aide d'une base de données d'images et en augmentant le contraste et la saturation des couleurs.

L'intensité des couleurs et du contraste peut être ajustée par l'un des cinq modes de réglage de l'image. Le mode standard atténue les couleurs et la luminosité pour une image plus naturelle qui conviendra à la plupart des salons, tandis que le mode dynamique convient aux pièces où la lumière naturelle est abondante. Le mode Film ajoute un ton presque sépia au contenu, tandis que le mode Réalisateur désactive complètement le traitement des mouvements pour une expérience plus cinématographique. Tous ces modes ont leurs avantages et leurs inconvénients, mais nous les avons trouvés agréables chacun à leur manière.

En parlant de traitement du mouvement, il convient de parler de la nouvelle technologie Motion Xcelerator Turbo+ utilisée par le Neo Quantum Processor 4K. Elle est légèrement plus judicieuse dans la façon dont elle réduit les effets de saccade, mais la latence reste tout de même un problème en raison de la fréquence de rafraîchissement native de 120 Hz. En fait, le téléviseur peut surtraiter certaines images, donnant aux films un effet telenovela ou, pire encore, faisant en sorte que certaines scènes d’action survoltées ressemblent à une réalisation Found-Footage dans la veine du Projet Blair Witch ou de Cloverfield. Un effet rebutant à la longue.

La bonne nouvelle, c'est qu'il est possible de régler individuellement les saccades et la latence dans les paramètres d'image proposés par Samsung, ce que nous vous recommandons vivement. 

A l’écran, des jeux comme  Returnal (PS5) ont l'air incroyables, avec des mouvements fluides et un input lag très faible (inférieure à 10 ms). Tandis que la plupart des films et séries HDR 4K sont un véritable dessert gourmand pour les rétines. Il est un peu décevant que Samsung refuse toujours de prendre en charge le contenu Dolby Vision, mais sa prise en charge du HDR10+ signifie que des programmes comme Jack Ryan sur Amazon Prime Video restent sublimés sur les téléviseurs Samsung.

Serait-il préférable que le Samsung QN90A passe par une technologie auto-émissive comme le prétendu QLED-OLED dont nous avons tant entendu parler ? Bien sûr. Il y a encore un peu d'efflorescence et des problèmes d'uniformité du gris (plus connu sous le nom d'effet "écran sale"), mais il semble y avoir une réelle correction de ces points faibles d'année en année.

Samsung QN90A Neo QLED TV

(Image credit: Samsung)

Performances audio

  • La qualité du son est variable
  • Active OTS+ au lieu de OTS+ Pro
  • Mode EQ ou Amplify salvateurs
  • Prévoyez l'achat d'une barre de son pour en profiter au maximum 

La qualité sonore du Samsung QN90A est étonnamment en dessous du reste de la gamme Samsung 2021, pour l’instant. Elle donne l'impression d'un véritable retour en arrière par rapport aux modèles précédents. À moins de pousser le volume à fond (50+), la réponse des basses est à peine audible et les aigus ne sont tout simplement pas détonnants. Même les fréquences moyennes, qui poussent l’excellence des séries et des films, sont parfois difficiles à distinguer. 

Une partie du problème vient du fait que le Samsung QN90A utilise le système Object Tracking Sound Plus avec une puissance maximale de 60 W, au lieu du système OTS+ Pro de 70 W - dont disposent les Samsung QN800A et Samsung QN900A. 

Pour mettre à l'épreuve la scène sonore du QN90A, nous avons essayé un certain nombre de sources différentes - des films, des séries et même de la musique et des jeux - les résultats demeurent largement similaires : des basses anémiques, des voix monocordes à peine perceptibles à certains moments et un manque de détails dans les hautes fréquences. 

Certains morceaux musicaux sonnent mieux que d'autres, il est vrai, et l'application Spotify délivre un environnement sonore plus qualitatif que celui de n’importe quelle série TV. Pour autant, le Samsung QN90A ne convainc pas par sa scène sonore générale. 

Heureusement, Samsung vous permet de régler le son à l'aide d'un égaliseur, à condition de désactiver l’option AI Sound. Pour compenser, vous devrez utiliser alors le mode Amplify pour obtenir une augmentation des médiums à faible volume - ce qui aide à atténuer lesdits soucis.

Vous aurez probablement envie d'investir dans une barre de son, telles que la Samsung HW-Q950T, pour obtenir la meilleure qualité audio possible. 

Faut-il acheter le Samsung QN90A Neo QLED ? 

Samsung QN90A Neo QLED TV

(Image credit: Samsung)

Achetez-le si... 

Vous recherchez le téléviseur 4K le plus lumineux et le plus riche en couleurs
La luminosité du Samsung QN90A est indiscutable. Elle dépasse régulièrement les 1 000 nits avec du contenu HDR et peut atteindre plus de 2 000 nits sur les programmes les plus premium. Les couleurs sont riches et vibrantes, les niveaux de noir sont de même assez bluffants pour un téléviseur QLED.

Vous possédez une console next-gen (ou deux)
Bien qu'elle ne dispose pas de quatre ports HDMI 2.1 ULB, la Xbox Series X fonctionne ici parfaitement en 4K/120Hz. Cela signifie que vous n'aurez pas à vous préoccuper de savoir quel port accueille quelle console, et vous pouvez être tranquille en sachant que ce téléviseur réceptionnera idéalement les consoles Microsoft comme Sony.

Vous êtes un inconditionnel de l'écosystème Samsung
Si vous êtes propriétaire d’un smartphone et d’une montre connectée Samsung, vous serez ravi d’enrichir leur usage à travers l’écran du QN90A. Vous aurez besoin d'un compte Samsung pour télécharger les applications compatibles et le téléviseur synchronisera - par exemple - vos données biométriques sur grand écran tout au long de la journée.

Ne l'achetez pas si… 

Vous ne comptez pas accrocher votre téléviseur au mur
Avec un centre de gravité extrêmement élevé, la version 65 pouces du téléviseur peut facilement être renversée si une force suffisante est appliquée. C'est pourquoi nous vous recommandons vivement de le fixer au mur, si possible, ou au moins de le mettre hors de portée des enfants et des animaux. 

Vous n'avez pas l'intention d'acheter une barre de son pour l'accompagner
Les performances sonores du Samsung QN90A sont moyennes. Parfois, le son des séries / films est excellent, parfois non. Parfois, la musique sonne bien, mais la plupart du temps, elle manque de basses et de clarté générale. La solution ? Une barre de son dédiée. 

Vous êtes intransigeant sur les niveaux de noir
Tant que nous n'aurons pas cet hybride QLED-OLED dont nous avons tant entendu parler, il est impossible d'obtenir des niveaux de noir sans le moindre défaut. S’il vous faut les meilleurs niveaux de noir, un téléviseur OLED demeure plus approprié pour vous.