Skip to main content

SteamOS ne sera bientôt plus une exclusivité du Steam Deck - et c’est tant mieux

Onexplayer
(Crédit photo: Future)

Le Steam Deck ne sera bientôt plus votre seule option si vous recherchez un PC gamer de poche. Il semble que l'une de ses alternatives, le Onexplayer, pourrait bientôt représenter un rival - exploitant SteamOS - plus tentant. 

Comme vous le savez peut-être, SteamOS est le système d'exploitation Linux installé par défaut sur le Steam Deck. Il permet de lancer des jeux Windows via Proton (une surcouche assurant la compatibilité de la console de Valve avec les titres fonctionnant sous l’OS de Microsoft).

Etant donné que le Onexplayer s’avère en fait livré avec Windows 11 installé, il exécute bien sûr les jeux Windows en mode natif. Mais l'idée d'utiliser SteamOS 3.0 de Valve, comme on le voit sur le Deck, constitue une voie possible - tel que l’avance Jason Zeng, vice-président de Onexplayer, dans une interview accordée à WePC (opens in new tab).

Zeng observe que "le Steam Deck est un produit très influent qui a réussi à tirer parti de ses actifs accumulés et à attirer l'attention du public sur le marché des jeux portables". D’où l’intérêt de sa société à développer une gamme Onexplayer qui utilise Linux ou SteamOS (et donc Proton) dans un avenir proche.

L'avantage d'exécuter un système d'exploitation conçu pour les PC portables, et donc moins sophistiqué (avec une puce graphique intégrée pour gagner de l’espace), fait de Proton une bonne solution pour prendre en charge les jeux Windows. Surtout depuis que Valve a mis sa puissance de développement au service de l'amélioration de la surcouche.

Comme nous l'avons vu, de plus en plus de jeux sont optimisés pour Proton. Un exemple récent souligné dans l'interview est Elden Ring, qui a vu ses performances augmenter grâce aux modifications apportées au jeu pour l'aider à mieux fonctionner sous SteamOS.


Une concurrence nécessaire

Les avantages potentiels sont clairs pour Onexplayer, ainsi que pour les autres alternatives au Steam Deck sur le marché des consoles PC. Comme le souligne PC Gamer (opens in new tab), cette mise à niveau pourrait amoindrir les plantages du Onexplayer mini, et mettre fin à l’usage frustrant de Windows sans clavier ni souris.

SteamOS pourrait certainement aider à résoudre bon nombre de ces problèmes, bien qu'il reste un inconvénient évident pour le Onexplayer, à savoir son prix. Le Steam Deck se veut en effet beaucoup moins cher (encore une fois, c'est une autre façon pour Valve d'exercer son influence pour dominer ce marché spécifique).

Cela dit, le prix du Onexplayer se reflète, comme on peut s'y attendre, dans ses spécifications, avec un écran de bien meilleure résolution pour commencer. Une plus grande concurrence sur le marché des consoles portables sera qui plus est bienvenue, alors que la file d’attente s’allonge dans les estimations de livraison du Steam Deck. Une console Valve achetée aujourd’hui sera expédiée en octobre prochain - selon le meilleur scénario.

Darren is a freelancer writing news and features for TechRadar (and occasionally T3) across a broad range of computing topics including CPUs, GPUs, various other hardware, VPNs, antivirus and more. He has written about tech for the best part of three decades, and writes books in his spare time (his debut novel - 'I Know What You Did Last Supper' - was published by Hachette UK in 2013).