Skip to main content

Sony semble avoir de grands projets pour le ray tracing sur la PS5

GT Sophy
(Crédit photo: Sony Computer Interactive Entertainment)

Si l'on en croit une annonce sur le site Sony Group Portal et un brevet déposé récemment, Sony semble chercher à améliorer le ray tracing sur la PS5.

Si vous n'êtes pas familier avec le ray tracing, il s'agit d'une méthode plus avancée et plus réaliste de rendre la lumière, les ombres et les reflets dans une scène. Le ray tracing est couramment utilisé dans les films et les émissions de télévision, et son application aux jeux est désormais possible à condition de posséder un équipement puissant.

Cependant, le ray tracing est une fonctionnalité extrêmement intense graphiquement qui oblige souvent les développeurs à réduire les performances et la résolution d'un jeu pour l'implémenter efficacement sur la PS5. Cela a été le cas pour des jeux comme Cyberpunk 2077, Dying Light 2, Control Ultimate Edition et Marvel's Spider-Man : Miles Morales. Le développeur Insomniac propose toutefois un mode Performance RT, qui inclut une forme de ray tracing de plus faible qualité mais qui maintient la fréquence d'images à 60 images par seconde.

Sony semble donc vouloir s'attaquer aux conséquences du ray tracing sur les ressources. Un article publié sur le site Web du groupe Sony met en évidence une nouvelle technologie d'IA, qui pourrait augmenter les performances des jeux PS5. Takafumi Morifuji, chercheur principal chez Sony Group Corporation, explore la technologie de super-résolution dans le ray tracing, qui repose essentiellement sur l'apprentissage automatique pour rendre les images à faible résolution plus nettes et plus claires.

Même si la nouvelle technologie d'IA n'est actuellement testée que dans les films d'animation, Morifuji affirme que le ray tracing à super-résolution aura un "effet important à l'avenir", et que "l'objectif est d'étendre l'utilisation de la technologie aux jeux, aux films et à d'autres domaines du divertissement." Il n'y a donc aucune raison pour que nous ne puissions pas voir la technologie de super-résolution dans le ray tracing être utilisée sur la PS5.

Un autre signe indiquant que Sony prend le ray tracing au sérieux provient d'un brevet récemment déposé par Mark Cerny, l'architecte système principal de Sony. Cerny a déposé un brevet pour "System and method for accelerated ray tracing" le 20 août 2020 (merci, Zuby_Tech), qui indique une nouvelle façon d'optimiser les effets de ray tracing sur la PS5. 

Bien qu'il soit difficile d'analyser le langage technique utilisé, il semble que le nouveau brevet réduirait effectivement le nombre de rayons qui doivent être émis dans le jeu, réduisant ainsi les ressources nécessaires au ray tracing tout en offrant une expérience comparable. 


Analyse : le ray tracing a besoin d'un coup de pouce

Control ray tracing

(Image credit: Remedy)

Il est clair que même si le ray tracing est une fonctionnalité souhaitable, il nécessite actuellement trop de puissance de traitement pour être aussi répandu que certains le souhaiteraient. Si Sony trouve un moyen d'optimiser le ray tracing ou d'utiliser des techniques d'upscaling pour offrir une meilleure qualité d'image lorsque la résolution ou la fréquence d'images doit être sacrifiée, cette fonctionnalité pourrait devenir une proposition plus attrayante pour les développeurs et les joueurs. 

Actuellement, seuls ceux qui ont accès à des GPU haut de gamme, comme le Nvidia 3090, peuvent vraiment tirer le meilleur parti du ray tracing, ainsi que de la technologie DLSS de Nvidia, qui utilise l'IA pour mettre à l'échelle les contenus à faible résolution, à l'instar de ce que propose Sony avec sa technologie d'apprentissage automatique. 

Mais pourquoi avons-nous besoin du ray tracing, exactement ? Même si les développeurs sont passés maîtres dans l'art de créer des éclairages convaincants dans les jeux, il s'agit d'un processus long et fastidieux qui ne permet pas de reproduire le même niveau de réalisme que le ray tracing. Il en va de même pour les réflexions et les ombres. 

Espérons que le ray tracing continuera à être amélioré à l'avenir, en particulier sur des consoles comme la PS5, car c'est une technologie qui peut avoir un effet véritablement révolutionnaire. 

Adam is TRG's Hardware Editor. A law graduate with an exceptional track record in content creation and online engagement, Adam has penned scintillating copy for various technology sites and also established his very own award-nominated video games website. He’s previously worked at Nintendo of Europe as a Content Marketing Editor and once played Halo 5: Guardians for over 51 hours for charity. (He’s still recovering to this day.)