Skip to main content

Microsoft Outlook change, pour le meilleur et pour le pire

Microsoft Outlook
(Crédit photo: Microsoft)

Microsoft a commencé à déployer une nouvelle version de son client de messagerie Outlook, censée être plus performante et réservée à un plus grand nombre d’utilisateurs. 

Auparavant exclusive aux clients professionnels, la nouvelle application de bureau "One Outlook" (nom de code Project Monarch) offre une esthétique épurée et minimaliste en accord avec le design de Windows 11. Elle abrite également des applications connexes comme Calendrier et Contacts.

L'application concède surtout la possibilité de gérer le courrier de vos boîtes de réception Gmail, Yahoo et autres au sein d’Outlook - une aubaine pour tous ceux qui doivent naviguer entre plusieurs comptes de messagerie proposés par différents fournisseurs de services.

La publicité arrive sur Outlook

Bien que de nombreux utilisateurs d'Outlook, en particulier ceux qui utilisent du matériel moins puissant, se réjouiront de la nouvelle application élégante et des fonctionnalités supplémentaires, cette satisfaction pourrait s’avérer quelque peu tempérée par des mises à jour distinctes.

Comme le rapporte The Verge, Microsoft commence à placer davantage d’espaces publicitaires sur l’ensemble des interfaces iOS et Android d’Outlook.

Auparavant, les utilisateurs mobiles pouvaient échapper aux publicités Outlook (qui sont déguisées en courriels ordinaires afin d'encourager les clics). Ce en optant pour un flux de lecture unifié, par opposition à une alternative à onglets où le courrier le plus important est séparé des autres messages.

Au cours des derniers mois, Microsoft a commencé à placer des publicités dans le flux unifié également, ce qui signifie que les utilisateurs mobiles n'auront d'autre choix que de s'abonner à Microsoft 365 s'ils veulent éviter toute annonce sponsorisée perturbant leur navigation.

Depuis ces mises à jour polémiques, les retours critiques pleuvent sur Twitter et Reddit, de même que les notes négatives sur la page Outlook de l'Apple App Store.

Dans l'ensemble, les clients d'Outlook se montrent en conflit avec l'orientation du service. D'une part, Microsoft s'efforce de créer une expérience utilisateur plus cohérente sur toutes les plateformes, mais d'autre part, il semble que la société ne soit plus disposée à offrir un essai gratuit à quiconque - vous orientant rapidement vers ses abonnements premiums… et donc payants.

Via The Verge (s'ouvre dans un nouvel onglet), Windows Latest (s'ouvre dans un nouvel onglet) 

Joel Khalili
News and Features Editor

Joel Khalili is the News and Features Editor at TechRadar Pro, covering cybersecurity, data privacy, cloud, AI, blockchain, internet infrastructure, 5G, data storage and computing. He's responsible for curating our news content, as well as commissioning and producing features on the technologies that are transforming the way the world does business.