Les ventes de PC professionnels ont encore chuté

Une femme qui gère son entreprise à domicile.
(Crédit photo: Getty Images)

Les ventes globales de PC en Europe occidentale ont chuté de 22% au cours du troisième trimestre 2022, selon les derniers chiffres du cabinet d'analyse Canalys, la demande commerciale, qui est généralement résiliente dans la région, ayant chuté de 20%.

Ce sont les ordinateurs portables qui ont été les plus touchés, diminuant d'un quart avec seulement 10,4 millions d'unités écoulées. Canalys évoque la " détérioration de la confiance des entreprises " comme facteur déterminant. 

Les ventes d'ordinateurs de bureau n'ont baissé que de 6 %, aidées par la demande des grandes entreprises, même si l'on constate une évolution vers le travail hybride depuis la pandémie de Covid-19. Les tablettes ont, quant à elles, chuté de 13 %, avec 6 millions d'unités expédiées, car l'augmentation attendue pendant les nouveaux trimestres scolaires ne s'est pas matérialisée.

D'une année sur l'autre

Depuis le début de l'année 2020, les ventes d'ordinateurs portables n'ont pourtant cessé d'augmenter, atteignant leur apogée exactement un an plus tard. 

Cependant, le deuxième trimestre de 2021 n'a pratiquement pas connu de croissance en comparaison avec l'année précédente, les effets de la pandémie commençant à se faire sentir.

Le premier trimestre 2022 a marqué le début du contraction du marché, enregistrant une baisse de -3% en glissement annuel, suivie d'une dégringolade à -18% au deuxième trimestre, et enfin -22% au troisième trimestre.

"Les dépenses commerciales précédemment solides en matière de PC chutent désormais au même rythme que le segment grand public", note Kieren Jessop, analyste chez Canalys. 

"Les petites et moyennes entreprises ont réduit leurs achats de PC de manière significative, plus que les grandes organisations, car les problèmes économiques ont réduit les flux de trésorerie et la hausse des taux d'intérêt a rendu les options de financement plus coûteuses."

M. Jessop a également expliqué que la demande des consommateurs a été affectée par l'inflation et la hausse des coûts de l'énergie. Étant donné que l'inflation touche surtout les personnes à faible revenu, les livraisons de PC d'entrée de gamme ont davantage diminué que celles de produits moyen et haut de gamme. M. Jessop s'attend toutefois à ce que ces derniers diminuent également, car les revenus continuent de diminuer, ce qui oblige ce type de clientèle à se tourner vers des configurations d'entrée de gamme.

"Les fournisseurs dont les portefeuilles englobent des gammes de prix plus larges seront les mieux placés pour tirer parti de cette situation", a-t-il ajouté. 

La faible demande de PC a également conduit inévitablement à une accumulation de stocks, avec 38% des partenaires de distribution détenant jusqu'à quatre semaines de stock de PC, contre 25% l'année précédente, selon un sondage Canalys.

En ce qui concerne le quatrième trimestre 2022, on ne s'attend pas à de meilleurs résultats, car malgré les fortes ventes du Black Friday en novembre, les dépenses à venir devraient être les plus faibles de la décennie, en raison des inquiétudes économiques persistantes. Jessop a déclaré que "les vendeurs devront continuer à proposer des promotions pour stimuler la demande et écouler les stocks dans ce qui s'annonce comme un hiver rude pour le marché."

À long terme, cependant, Canalys s'attend à ce que la croissance reprenne, notant que le printemps 2023 devrait connaître une certaine croissance, car les gens vont mettre à niveau les appareils achetés pendant la pandémie, même si beaucoup attendront jusqu'en 2024. 

De la fin de 2023 à 2026, on s'attend à des schémas saisonniers réguliers, avec un niveau de demande constant à environ 25 % de celui d'avant la pandémie.

"Les tendances positives concernant l'utilisation des appareils grand public et le travail hybride signifient qu'il y a encore de l'optimisme à long terme pour les PC et les tablettes", a noté M. Jessop.

Lewis Maddison
Graduate Junior Writer

Lewis Maddison is a Graduate Junior Writer at TechRadar Pro. His coverage ranges from online security to the usage habits of technology in both personal and professional settings.


His main areas of interest lie in technology as it relates to social and cultural issues around the world, and revels in uncovering stories that might not otherwise see the light of day.


He has a BA in Philosophy from the University of London, with a year spent studying abroad in the sunny climes of Malta.