Skip to main content

La puce Apple M3 devrait sublimer les Macs et MacBooks de 2023

MacBook Air (M2, 2022)
(Crédit photo: Future)

D'après une nouvelle rumeur, Apple développerait d’ores et déjà une puce M3, alors que l’actuelle M2 commence tout juste à faire ses preuves.

Il est encore étonnamment tôt pour entendre parler en détail d’un processeur M3, aussi mieux vaut prendre ces informations avec prudence. Même si elles proviennent de l’un des leakers les plus fiables sur les innovations Apple, Mark Gurman.

Dans la dernière newsletter de Gurman (publiée par Bloomberg (opens in new tab)), il est mentionné qu'Apple travaille sur la puce M3. Celle-ci devrait être théoriquement finalisée et intégrée aux différents Macs/MacBooks de 2023. Apparemment, le processeur M3 est destiné à devenir le moteur d'un MacBook Air 13 pouces rafraîchi, ainsi que d'un MacBook Air 15 pouces et d'un nouvel iMac tout-en-un (la taille du modèle n’est pas précisée).

Il est aussi fait mention d'un MacBook de 12 pouces, bien que celui-ci pourrait être dévoilé plus tardivement. Tout ceci n'est que spéculation, et nous devrions donc nous montrer prudents quant au poids à accorder à ces nouveaux Macs potentiels.

Creative Bloq signale en complément que la puce M3 potentielle exploitera le procédé de gravure 3 nm (N3) de TSMC, passant ainsi à la vitesse supérieure par rapport au 5nm du processeur M2 (ainsi que du M1 original).

Nous savons que TSMC est prêt à lancer la production en volume de puces 3 nm au cours du dernier trimestre de 2022 - découvrir des Macs/MacBooks 2023 à échéance 2023 paraît donc plausible.

Une autre théorie persistante veut qu’Apple travaille sur un trio de puces M3, qui sera le SoC de base. Plus des versions Pro et Max (ou équivalents), intégrant potentiellement jusqu'à 40 cœurs.


Un SoC M3 peut-il arriver aussi vite ?

Il semble donc que le nouveau M3 pourrait se révéler très puissant et offrir des avantages majeurs en termes d'amélioration substantielle non seulement des performances, mais aussi de la consommation énergétique. 

Après le M2, Apple mettra vraisemblablement à disposition les M2 Pro et M2 Max, et nous pouvons donc supposer que ces puces feront leurs débuts plus tard en 2022. Dès lors, pour que le modèle M3 apparaisse en 2023, il faudrait évidemment qu'Apple abandonne la gamme M2 en un an seulement.

Cela pourrait-il arriver ?Même si c'est le plan d'Apple - et nous serions prudents quant à l'importance de cette idée à ce stade - la société pourrait toujours rencontrer des problèmes et des retards, que ce soit dans la production des puces ou dans celles des appareils compatibles.

Nous ferions bien de nous rappeler tous les contretemps dont Apple a récemment souffert, après les multiples blocages des usines chinoises. Et n'oublions pas que le MacBook Air (M2, 2022) était censé sortir à la fin de l'année dernière. Toujours selon la rumeur.

Malgré ces doutes, nous n'excluons pas la possibilité que le M3 soit commercialisé l'année prochaine. Si la stratégie d'Apple est de lancer une nouvelle génération de puces chaque année, ce rythme de développement et la création de processeurs toujours plus rapides ne feront certainement pas de mal aux ventes des Macs, dont ces SoCs sont le cœur battant.

Via Gizmodo (opens in new tab)

Darren is a freelancer writing news and features for TechRadar (and occasionally T3) across a broad range of computing topics including CPUs, GPUs, various other hardware, VPNs, antivirus and more. He has written about tech for the best part of three decades, and writes books in his spare time (his debut novel - 'I Know What You Did Last Supper' - was published by Hachette UK in 2013).