La collaboration Fortnite et Polo s'inscrit dans la lignée des skins d'Overwatch 2

Un homme armé portant un kit Polo
(Crédit photo: Epic Games)

La dernière collaboration Fortnite a été annoncée, et au lieu d'un concert gratuit, vous pourrez porter votre marque de haute couture préférée. 

La collaboration Fortnite x Polo est le nouveau grand événement dans Fortnite. Depuis le 5 novembre 2022, les joueurs de Fortnite peuvent participer aux combats vêtus à la dernière mode. 

Les skins et les accessoires sont inspirés de la collection Stadium 1992 de Ralph Lauren, connue comme la mode streetwear emblématique qui combinait les kits de la course automobile et de l'aviation. Les skins ont l'air vraiment cool, mais le jeu en vaut-il la chandelle ? 

Si vous voulez vous procurer ces articles, le pack de skins vous coûtera 1 500 V-Bucks, soit 11,99 €, sans compter tous les autres accessoires. 

Collaborations branchées  

Les V-Bucks sont l'actif le plus lucratif d'Epic Games en ce qui concerne Fortnite. Cette monnaie est la porte d'entrée pour tous les nouveaux skins, objets et danses recherchés. Si vous souhaitez les acheter à un prix réduit, le Battle Pass est la solution, mais il vous coûtera tout de même 7,99 €. 

Où que vous regardiez, la monétisation est inévitable dans Fortnite. C'est le cas pour tous les jeux free-to-play : Epic Games doit gagner de l'argent d'une manière ou d'une autre. Cependant, Fortnite a également un public sensiblement plus jeune, qui peut être impressionnable lorsqu'il s'agit des dernières tendances. 

Il est facile d'associer Fortnite à ses skins et à ses accessoires, car les cosmétiques sont à l'honneur dans chaque nouvelle mise à jour saisonnière. Dans le billet de blog annonçant la collaboration, Epic décrit le partenariat avec Polo comme étant la combinaison de "courage, persévérance et style", ce qui semble un peu beaucoup pour des skins virtuels.  

Achats éthiques 

L'acceptation généralisée de l'approche d'Epic Games en matière de monétisation dans Fortnite aura un impact plus large sur les jeux en direct dans leur ensemble. De nombreux jeux ont opté pour des modèles free-to-play dans l'espoir de créer une vache à lait qui leur permettra d'engranger des bénéfices grâce aux Passes de Combat et aux achats in-app. 

Deux personnages féminins portant un kit Polo

(Image credit: Epic Games)

Overwatch 2 est un excellent exemple de cette transition. Bien que j'adore les nouvelles capacités, les nouveaux héros et les nouvelles cartes du jeu de tir de Blizzard, le talon d'Achille d'Overwatch 2 réside dans les achats en jeu. Le coût des objets est ridicule, et si vous n'y mettez pas du vôtre, il vous faudra littéralement plus de 300 ans pour tout débloquer dans le jeu. 

Si c'est l'impact de Blizzard qui se concentre sur la "génération Fortnite", un groupe de joueurs habitués aux micro-transitions cosmétiques saisonnières, voire même qui les attendent, alors cela deviendra probablement la norme pour les petits développeurs de suivre le mouvement.

Il est facile de se méfier d'une nouvelle façon de dépenser de l'argent – il suffit de voir démarrage lent des paiements sans contact (s'ouvre dans un nouvel onglet) – mais lorsque les grands acteurs se lancent, les nouveaux systèmes deviennent familiers. Fortnite est peut-être plus connu pour avoir popularisé le genre de la bataille royale, mais il ne faut pas négliger son impact sur les microtransactions.

Elie Gould
Features writer

Elie is a Features Writer for TechRadar Gaming, here to write about anything new or slightly weird. Before writing for TRG, Elie studied for a Masters at Cardiff University JOMEC in International Journalism and Documentaries – spending her free time filming short docs or editing the gaming section for her student publications. 


Elie’s first step into gaming was through Pokemon. The video games came later, but it was the trading card game that caught her eye and led to Elie owning an extensive playing card collection (She would tell you how many are PSA 10, but she doesn’t want to get robbed). 


When it’s not Pokemon it's got to be horror. Any and every game that would keep you up at night is on her list to play. This is all despite the fact that one of Elie’s biggest fears is being chased – so horror games aren’t always the most enjoyable experience. 


But really, anything weird and wonderful is right up her street. She loves to find new games and cool indie devs. Just make sure not to ask her anything about SCP if you want to get home for dinner.