Skip to main content

Windows 11 : Microsoft durcit les conditions d’installation de son système d'exploitation

Windows 11
(Crédit photo: TechRadar)

Windows 11 peut actuellement être installé sur des PC qui ne répondent pas aux exigences officielles du système, mais Microsoft ne recommande pas cette ligne de conduite - et prend même de nouvelles mesures pour vous empêcher d’aller à l’encontre de ses recommandations.

Pour rappel, Windows 11 peut aujourd’hui être installé sur une configuration PC qui ne prend pas officiellement en charge le système d'exploitation. Microsoft a précédemment mis en garde tout utilisateur s’y risquant contre les "dommages" possibles et l’absence de mises à jour sécuritaires pour préserver chaque machine frondeuse.

Désormais, la société va plus loin et intègre de nouveaux obstacles, déterminée à empêcher l’installation de Windows 11 sur des ordinateurs non conformes aux exigences du système d'exploitation. Windows Latest a repéré un tweet d’Albacore, un leaker bien connu et une source fiable, mettant en lumière un message d’avertissement inédit qui apparaît dans la dernière version en test de l’OS.

See more

Comme vous pouvez le voir, il se trouve dans les Paramètres système. Le message fait savoir à l'utilisateur concerné que son PC n'a pas satisfait aux exigences, avec un lien pour en savoir plus sur les raisons de cette situation.


On ne badine pas avec Windows 11

L'apparition d'un avertissement - pour ceux qui exécutent Windows 11 sur une machine non prise en charge - laisse entendre que Microsoft pourrait se montrer plus intransigeante vis-à-vis des PC qui ont accueilli l’ultime système d'exploitation Windows sans avoir la configuration requise. 

L’entreprise prend de plus en plus de mesures de ce genre. Dès lors nous pensons qu'à terme, d'autres solutions plus strictes s’assureront que les PC officiellement non conformes aux spécifications ne pourront pas utiliser pleinement le système d'exploitation. L’éditeur a toujours prévenu qu’il ne délivrerait aucune mise à jour sur ce type d’appareils - et même si elles ont été fournies jusqu'à présent, ceci est un signal en défaveur des utilisateurs les plus audacieux.

En d'autres termes, à un moment donné, les mises à jour de sécurité ne seront plus servies sur les PC non pris en charge... et ce serait un gros problème, laissant potentiellement ces ordinateurs en proie à diverses vulnérabilités. Ainsi, des avertissements plus proéminents et intrusifs pourraient être introduits pour s'assurer que les personnes qui exécutent Windows 11 de cette manière savent qu'elles ne devraient pas poursuivre cette voie à long terme.

Darren is a freelancer writing news and features for TechRadar (and occasionally T3) across a broad range of computing topics including CPUs, GPUs, various other hardware, VPNs, antivirus and more. He has written about tech for the best part of three decades, and writes books in his spare time (his debut novel - 'I Know What You Did Last Supper' - was published by Hachette UK in 2013).