Skip to main content

Call of Duty a enfin trouvé un moyen imparable pour se débarrasser des tricheurs

Un joueur dans Call of Duty brandissant un tomahawk.
(Crédit photo: Activision)

La dernière mise à jour de Call of Duty: Vanguard donne aux tricheurs un avant-goût de leur propre médecine, en infligeant une punition vindicative (certains la jugeront appropriée) à ceux qui exploitent le jeu au détriment de sa communauté.

Grâce à un nouveau système dit de "camouflage", les tricheurs détectés sur une partie de Call of Duty: Vanguard ne pourront plus voir les joueurs ennemis dans le jeu. Ces derniers - ainsi que leurs projectiles - seront visuellement et auditivement indétectables par les tricheurs… qui eux resteront visibles pour le commun des honnêtes participants.

Alors que les tricheurs finiront par tourner en rond en criant "Qui me tire dessus ?", comme s’en amuse Activision dans un communiqué récent (opens in new tab), les joueurs légitimes pourront rapidement s’en débarrasser et poursuivre des sessions plus équilibrées.

Call of Duty: Vanguard

(Image credit: Activision Blizzard)

Troller les trolls

Cette nouvelle fonctionnalité est similaire au système de bouclier anti-dommages mis en place dans Warzone au début de l'année. Celui-ci rend les balles tirées par les tricheurs complètement inoffensives. Lorsque le serveur détecte un tricheur dans Warzone, il désactive sa capacité à infliger des dégâts critiques aux joueurs adverses, laissant des hordes d’ennemis l’éliminer rapidement.

En outre, les joueurs qui sont désormais bannis pour tricherie seront retirés des classements mondiaux de Call of Duty. Activision a mis à jour les conditions générales d’utilisation du jeu, après une multitude de commentaires inquiets et agacés de la communauté - de nombreux joueurs actifs refusant de se retrouver déclassés. 

Aujourd’hui, plus de 144 000 comptes auraient été bannis sur l’ensemble des titres Call of Duty, grâce au logiciel anti-triche Ricochet.

Par le passé, Activision a souligné son engagement à veiller à ce que seuls les tricheurs soient punis par le logiciel anti-triche, rassurant les "membres de la communauté respectueux de la loi" qu'ils n'ont pas à s'inquiéter de voir leurs balles devenir accidentellement molles, ou l'équipe ennemie devenir soudainement invisible sous leurs yeux.

La triche est devenue un point sensible pour les joueurs de Call of Duty: Vanguard. Les aimbots et les hacks permettent à des joueurs peu scrupuleux d'exploiter le gameplay pour obtenir des avantages injustes, parfois d'une manière qui ruine l'expérience multijoueur des autres participants. Activision a commencé à s'attaquer à ces problèmes l'année dernière en déployant son nouveau système de sécurité anti-triche Ricochet. 

L'entreprise veut enrayer rapidement la tricherie qui sévit sur Vanguard, souffrant actuellement d’une participation en déclin. Punir les tricheurs en les trollant semble représenter une stratégie efficace pour y parvenir.

Les nouvelles fonctionnalités anti-triche sont désormais disponibles dans Call of Duty: Vanguard, juste à temps pour la saison 3. Elles devraient également être déployées dans Warzone prochainement.

Callum is TechRadar Gaming’s News Writer. You’ll find him whipping up stories about all the latest happenings in the gaming world, as well as penning the odd feature and review. Before coming to TechRadar, he wrote freelance for various sites, including Clash, The Telegraph, and Gamesindustry.biz, and worked as a Staff Writer at Wargamer. Strategy games and RPGs are his bread and butter, but he’ll eat anything that spins a captivating narrative. He also loves tabletop games, and will happily chew your ear off about TTRPGs and board games.