Le Samsung Galaxy S23 sera-t-il un meilleur photophone que l’iPhone 14 Pro ?

Apple iPhone 14 Pro
(Crédit photo: Future / Lance Ulanoff)

Un nouveau dépôt de brevet suggère que Samsung travaille actuellement sur la conception d’objectifs mobiles plus stables, ce en donnant plus de poids aux capteurs de ses futurs smartphones phares. Passer de la stabilisation optique actuelle à la stabilisation des capteurs pourrait améliorer la qualité de l'image et réduire le flou. Le Samsung Galaxy S22 Ultra et l'iPhone 14 Pro utilisent tous deux la stabilisation d'image sur caméra, mais l'iPhone stabilise le capteur tandis que le modèle Galaxy stabilise l'objectif.  

Ce développement court depuis l’an dernier, quelques fuites laissant entendre à l’époque que Samsung envisageait un partenariat avec le fabricant d'appareils photo Olympus. Ce partenariat ne s'est jamais concrétisé, mais nous voyons maintenant les fruits possibles d’un tel projet.

Plus grande stabilité = plus grande bosse ?

Apple a été le premier fabricant de smartphones à utiliser la stabilisation du capteur, une technique qui se rapproche de la façon dont certains reflex numériques professionnels très haut de gamme, comme le Canon EOS R6, stabilisent une image dans le corps de l'appareil, et pas seulement au sein de l'objectif. Bien sûr, sur un smartphone, la distance entre le capteur et l'objectif s’avère beaucoup plus courte, mais Apple estime que la stabilisation du capteur permet d'obtenir un meilleur cliché. 

Cela signifie également que la bosse de l'appareil photo doit être plus grande. La stabilisation de l'image repose sur de minuscules moteurs qui déplacent l'objectif ou le capteur en réponse à un accéléromètre (ou gyroscope). Ce système peut être incroyablement réactif, mais il prend plus de place. 

Vous pouvez constater cette différence d’épaisseur entre le module photo de l'iPhone 11 Pro, qui n'incluait pas la stabilisation du capteur, et l'iPhone 12 Pro, sur lequel Apple a introduit cette fonctionnalité. 

Les rumeurs suggèrent que cette mise à niveau pourrait s'appliquer spécifiquement au téléobjectif, mais le brevet réel (s'ouvre dans un nouvel onglet) n'en fait pas mention. Samsung dope déjà son téléobjectif avec des astuces numériques qui produisent des résultats étonnants, avec notamment un zoom 100x époustouflant. Une meilleure stabilisation serait certainement synonyme d'optimisations encore plus importantes. 

La patience est de mise

Comme nous l'avons écrit, ce type de stabilisation se traduit par une augmentation de taille du module photo. Nous avons déjà aperçu des visuels potentiels du Galaxy S23 Ultra, et il semble reproduire la conception du Galaxy S22 Ultra actuel. Ce photophone possède cinq lentilles à l'arrière, mais pas de bosse. 

Il reste, pour autant, tout à fait possible que Samsung dissimule une configuration améliorée en interne. Avec son Galaxy Z Flip 4 et sa famille de smartphones pliables, la société a déjà prouvé ses talents de contorsionniste lorsqu'il s'agit d'aménager les entrailles d'un téléphone.

Philip Berne
US Mobiles Editor

Phil Berne is a preeminent voice in consumer electronics reviews, having reviewed his first device (the Sony D-EJ01 Discman) more than 20 years ago for eTown.com. He has been writing about phones and mobile technology, since before the iPhone, for a variety of sites including PCMag, infoSync, PhoneScoop, and Slashgear. 


Phil was the internal reviewer for Samsung Mobile, writing opinions and review predictions about top secret new devices months before launch. He worked at an Apple Store near Boston, MA, at the height of iPod popularity. He has been a High School English teacher at Title I schools, and is a certified Lifeguard. His passion is smartphones and wearables, and he is sure that the next big thing will be phones we wear on our faces.