Star Wars : The Acolyte : tout ce que l'on sait sur la série de Disney Plus

Le logo de la nouvelle série Disney Plus Star Wars The Acolyte.
The Acolyte promet d'être une série télévisée Star Wars comme on n'en a jamais vu. (Crédit photo: Lucasfilm/Disney)
The Acolyte: informations clés

- Sortie prévue en 2024 sur Disney Plus
- Créé par Leslye Headland, l'un des cerveaux de la célèbre série télévisée Poupée russe de Netflix.
- Présenté comme "La Reine des neiges rencontre Kill Bill".
- Se déroule à l'époque de la Haute République de Star Wars
- Pas encore de bande-annonce ni de détails sur l'histoire officielle
- Amandla Stenberg, Lee Jung-jae, Manny Jacinto, Dafne Keen, Carrie-Anne Moss et Jodie Turner-Smith au casting

The Acolyte ne ressemble à aucune des autres nouvelles séries télévisées et films Star Wars qui seront diffusés sur Disney Plus.

Se déroulant à l'époque de la Haute République, environ un siècle avant les événements de La Menace Fantôme et, plus tard, de la Saga Skywalker, elle montrera l'Ordre Jedi au sommet de sa puissance. Elle mettra également les adeptes du côté obscur de la Force au centre de son histoire, ouvrant la voie à la prise de pouvoir de l'empereur Palpatine dans la trilogie préquelle.

Nous savons que la série Disney Plus, dirigée par Leslye Headland de la série Poupées Russes, mettra davantage l'accent sur les personnages féminins que n'importe quel voyage précédent dans la célèbre galaxie très, très lointaine de George Lucas. En bref : attendez-vous à l'inattendu lorsque cette série Star Wars sortira l'année prochaine.

The Acolyte étant l'un des trois projets Star Wars qui prendront leur envol en 2024, nous avons rassemblé tout ce qu'il faut savoir sur cette série télévisée très attendue, y compris les acteurs confirmés, les détails de l'intrigue, les spéculations sur la date de sortie, et plus encore.

Vous trouverez ci-dessous de légers spoilers sur certains aspects de Star Wars : The Acolyte, ainsi que des détails sur l'époque de la Haute République, tirés des vastes œuvres littéraires de Star Wars.

The Acolyte : date de sortie, ce que l'on sait pour l'instant

Amandla Stenberg, Lee Jung-jae et Leslye Headland sur le plateau de The Acolyte

Amandla Stenberg (à gauche) et Lee Jung-jae (au centre) font partie de la distribution vedette de The Acolyte. (Image credit: Christian Black/Lucasfilm/Disney)

Lucasfilm n'a pas fixé d'objectif plus précis que la vague date de sortie de 2024, annoncée lors de la Star Wars Celebration 2023 à Londres, pour The Acolyte.

Le tournage - dont la majeure partie s'est déroulée au Royaume-Uni - s'est achevé le 6 juin, un mois entier avant la grève des acteurs, désormais résolue. Ainsi, tant que la phase de post-production n'est pas dépassée, la série de huit épisodes est toujours en bonne voie pour sortir l'année prochaine.

Cependant, la question de la date reste entière. Skeleton Crew (qui s'est achevée en janvier 2023) et la saison 2 d'Andor sont également prêtes à faire le saut hyperspatial sur l'un des meilleurs services de streaming au monde en 2024. Cette dernière est en phase finale de production, certaines scènes n'ayant pas encore été tournées. Si la prochaine sortie d'Andor se fait fin 2024, en raison du calendrier de production de Star Wars, les sorties de The Acolyte et Skeleton Crew dépendront de celui qui sera prêt à démarrer en premier. 

À notre avis ? The Acolyte, compte tenu du fait que nous en savons plus à son sujet, sera probablement la première de ces trois séries à être lancée, ce qui signifie que nous pourrions la voir au début de l'année 2024.

The Acolyte : casting confirmé et rumeurs

Les acteurs de The Acolyte à Star Wars Celebration 2023

Le casting de The Acolyte est composé de grands noms et de jeunes talents. (Image credit: Jeff Spicer/Getty Images for Disney)

De nombreux acteurs de The Acolyte ont déjà été confirmés, bien que la plupart de leurs personnages soient protégés par un champ de force de secret :

  • Amandla Stenberg : rôle à confirmer
  • Lee Jung-jae : rôle à confirmer
  • Manny Jacinto : rôle à confirmer
  • Dafne Keen : rôle à confirmer
  • Jodie Turner-Smith : rôle à confirmer
  • Carrie-Anne Moss : rôle à confirmer
  • Rebecca Henderson : Vernestra Rwoh
  • Charlie Barnett : rôle à confirmer
  • Dean-Charles Chapman : rôle à confirmer
  • Margarita Levieva : rôle à confirmer
  • Joonas Suotamo : Kelnacca

De ce contingent, Stenberg (Bodies Bodies Bodies) a été l'une des premières à être annoncée. En effet, Star Wars : The Acolyte a trouvé l'une de ses vedettes principales en décembre 2021, avant que la série Disney Plus ne bénéficie d'une mise à jour majeure de son casting en novembre 2022, avec l'arrivée de Moss, Jung-jae, Keen et Turner-Smith.

Les deux personnages dont le nom n'est pas accompagné de la mention " à confirmer " sont tous deux des Jedi. Selon Entertainment Weekly (EW), Kelnacca est un Wookiee maître de la Force, et sera interprété par Joonas Suotamo, mieux connu pour avoir joué Chewbacca dans la suite de la trilogie Star Wars et dans Solo : A Star Wars Story. Vernestra Rwoh est une Jedi Mirialan à la peau verte qui est devenue l'une des préférées des fans dans les histoires existantes de la Haute République. Cette version plus âgée du personnage sera interprétée par Rebecca Henderson de la série Poupées Russes, comme l'a confirmé Collider.

Les personnages des autres acteurs restent anonymes, mais nous connaissons quelques détails à leur sujet. Stenberg joue une ancienne apprentie Padawan, tandis que Jung-jae (Squid Game) est son ancien Maître Jedi. Star Wars Stuff a publié sur X (anciennement connu sous le nom de Twitter) une photo de plateau du personnage de Lee, que vous pouvez voir ci-dessous :

See more

Par ailleurs, le magazine Empire (merci à Star Wars Leaks pour l'aide) a confirmé que Charlie Barnett (Chicago Fire), Dafne Keen (His Dark Materials) et Dean-Charles Chapman (Game of Thrones) joueront également des Jedi. Voici Chapman sur le plateau (toujours selon Star Wars Stuff) :

See more

Selon l'article d'Empire cité plus haut, le personnage de Keen, sensible à la Force, est un hybride d'humain et de chevelu, un peu comme Rystáll Sant, le chanteur roux de l'orchestre de Jabba dans Le Retour du Jedi. Keen a déclaré à Empire que son personnage était "David Bowie rencontre Star Wars : j'ai une petite coupe mulet, j'ai des cornes, c'est mignon".

Le personnage de Turner-Smith (Queen & Slim) "utilise la Force, mais je ne suis pas un Jedi ou un Sith". Moss (Matrix) jouera également un adepte de la Force, bien que son allégeance ne soit pas encore claire.

Dans la plus pure tradition de Han Solo, tous les membres du casting de The Acolyte ne montreront pas leurs talents avec la Force ou un sabre laser. Manny Jacinto (Nine Perfect Strangers) a déclaré au magazine Empire que son personnage est "un type ordinaire, qui essaie de s'amuser, et qui se retrouve plongé dans le monde de la Haute République et des Jedi, qu'il le veuille ou non".

Au-delà de la distribution principale, le journal britannique The Metro a affirmé que Keanu Reeves, covedette de Moss dans Matrix, pourrait faire une apparition. Et ne soyez pas surpris si Yoda - qui a 900 ans au moment de sa mort dans Le Retour du Jedi, et qui est donc bien vivant à l'époque de la Haute République - fait une apparition. Le maître Sith Muun de Palpatine, Dark Plagueis, pourrait également être en liberté.

Tout porte à croire que la série est également entre d'excellentes mains derrière la caméra. En plus d'avoir co-créé Poupée russe, l'une des meilleures séries Netflix de tous les temps, Headland est une passionnée de Star Wars depuis toujours.

"Elle est une gigantesque fan de Star Wars", a déclaré Kathleen Kennedy, présidente de Lucasfilm, à Vanity Fair. "Ce qui est merveilleux avec Leslye, c'est qu'elle connaît tout. Je veux dire qu'elle a lu un milliard de livres dans l'UE [Univers étendu]. Elle s'inspire de petits éléments que personne n'a encore explorés dans la narration à l'écran."

Aux côtés de Headland, on trouve (selon Knight Edge Media) Jason Micallef (Heathers), Charmaine DeGrate et Eileen Shim (House of the Dragon), Jasmyne Flournoy (Falcon et le Soldat de l'hiver), Claire Kiechel (Watchmen), Kor Adana (Mr. Robot), Cameron Squires (WandaVision), Jocelyn Bioh (Tiny Beautiful Things), et Jen Richards (Her Story).

The Acolyte : spéculation sur l'intrigue

Amandla Stenberg et Lee Jung-jae sur scène à la Star Wars Celebration 2023

The Acolyte promet de plonger dans l'histoire inédite de Star Wars (en tout cas dans le domaine de l'action réelle). (Image credit: Kate Green/Getty Images for Disney)

Vous en avez assez de l'influence disproportionnée de la famille Skywalker sur cette galaxie lointaine, très lointaine ? The Acolyte pourrait être la série qu'il vous faut. Débutant près de 100 ans avant la naissance d'Anakin, la nouvelle série se déroule à l'époque de la Haute République, une période que la franchise vétéran n'a jamais explorée à l'écran, à moins de compter la série pour enfants Les Aventures des petits Jedi, qui ne fait pas partie de l'univers de la fiction.

Selon StarWars.com, The Acolyte est un "thriller mystérieux" qui se déroule dans "une galaxie de secrets obscurs et de pouvoirs émergents du côté obscur dans les derniers jours de l'ère de la Haute République". Une ancienne Padawan retrouve son Maître Jedi pour enquêter sur une série de crimes, mais les forces qu'ils affrontent sont plus sinistres qu'ils ne l'auraient jamais imaginé.

"Le film se déroule 100 ans avant les films de la préquelle et explique comment les Sith ont infiltré les Jedi", a également déclaré Keen en exclusivité à TechRadar [en anglais]. "C'est une histoire dirigée par les Sith, ce qui n'a jamais été fait auparavant.

Alors que The Acolyte marque ses débuts en prises de vue réelles, la Haute République est déjà un élément important du corpus de Star Wars. Depuis la publication du roman de Charles Soule, La Lumière des Jedi, en janvier 2021, cette initiative multimédia de Lucasfilm a raconté de nombreuses histoires - à travers des livres, des bandes dessinées, des nouvelles et un feuilleton audio - se déroulant pendant une période allant d'environ 500 ans à 100 ans avant les événements de la trilogie originale de la Guerre des Étoiles.

Leslye Headland, la directrice de la série,  a déclaré au podcast Dagobah Dispatch d'EW. "Nous nous trouvons à la fin de la Haute République, avant les préquelles de George [Lucas], et donc à une époque où les Jedi sont à l'apogée de leur puissance."

"Nous sommes à une époque où la paix règne dans la galaxie. C'était très stimulant et intéressant de faire un Star Wars sans guerre. La question s'est donc posée de savoir quel devrait être le sujet de la série si elle n'est pas axée sur le conflit galactique."

See more

Les anciens Padawan et Maître Jedi mentionnés dans le résumé de StarWars.com sont presque certainement les personnages non encore nommés joués par Stenberg et Jung-jae. Mais ce sont les références aux "secrets obscurs", aux "pouvoirs émergents du côté obscur" et aux forces sinistres qui sont probablement les plus importantes pour la chronologie globale de Star Wars. (Si vous voulez voir comment tout s'imbrique, consultez notre guide pratique sur la façon de regarder Star Wars dans l'ordre).

Il s'avère qu'à l'époque glorieuse de la Haute République, les éternels rivaux des Jedi, les Sith, sont passés à l'état de mythe, tout comme les Jedi dans la trilogie originale. Cependant, si Star Wars nous a appris quelque chose, c'est que le Côté Obscur ne disparaît jamais vraiment. The Acolyte sèmera donc les graines de la chute de la République dans les films préquel, lorsque la complaisance des Jedi permettra à Dark Sidious/Empereur Palpatine de prendre le pouvoir sous le nez de Yoda et de Mace Windu.

"La Haute République est dorée à bien des égards", a déclaré Headland à Vanity Fair. "Les uniformes des Jedi sont dorés et blancs et c'est presque comme s'ils ne se salissaient jamais. L'idée est qu'ils pourraient avoir ce type d'uniformes parce que c'est ainsi qu'ils s'impliquent le moins dans les escarmouches." On ne peut pas se retrouver dans la situation de la Menace fantôme de George [Lucas] si tout va bien.

"Il faut que tout aille bien au détriment de quoi ? Qu'est-ce qui n'est pas pris en compte ? Sur quoi fermons-nous les yeux et qui pourrait conduire à l'avènement de quelqu'un comme Palpatine un siècle plus tard ? Oui, il s'agit d'un méchant, mais c'est un méchant qui ébranle complètement tout le système de gouvernement. Il doit se passer beaucoup d'autres choses sous la surface".

Amandla Stenberg et Leslye Headland

Personne ne pourra dire que Stenberg (à gauche) ne s'est pas imprégnée de l'esprit Star Wars à Londres. (Image credit: Jeff Spicer/Getty Images for Disney)

Dans ce qui constitue sans doute la rupture la plus radicale de la série par rapport à l'univers traditionnel de Star Wars, les soi-disant gentils ne seront pas nécessairement les protagonistes de l'intrigue de The Acolyte - en effet, dans l'histoire de la franchise, le terme "acolyte" fait traditionnellement référence aux adeptes de la religion Sith.

"Je pense que ce qui rend cette série différente et intéressante, c'est qu'elle se place du point de vue des méchants de Star Wars", a déclaré Headland au podcast Dagobah Dispatch. "Ce sont des gens qui utilisent la Force à leur manière, qui plongent dans les côtés sombres de la Force et qui le font sans être sanctionnés par la grande institution qui, dans ce cas, est celle des Jedi.

Il existe également des parallèles avec la saison 4 de The Mandalorian, où les méchants traditionnels de l'Empire sont - comme les Dark Siders dans The Acolyte - des outsiders courageux qui luttent contre l'ordre établi.

"Star Wars est toujours une version de l'outsider contre l'institution", a déclaré Headland. "J'ai pensé qu'il était très intéressant de faire une série sur les méchants et de la situer à cette époque, c'est ce qui était le plus logique. C'est donc une sorte d'inversion. Il y a plus de Jedi que dans tout le contenu de Star Wars, mais en même temps, il y a plus de personnages moralement ambigus que dans tout le contenu de Star Wars.

Malgré toute cette noirceur, le monde de The Acolyte - dont une grande partie se déroulera, semble-t-il, sur la ville planète Coruscant - sera plus beau et plus brillant que tout ce que Star Wars a connu jusqu'à présent.

"J'aime le fait que George Lucas, lorsqu'il a réalisé les épisodes IV à VI [Du Nouvel Espoir au Retour du Jedi], a voulu que tout ait l'air d'être en décomposition", a déclaré Headland à Vanity Fair. "Il s'agit d'un monde de science-fiction/fantastique habité, pas d'une esthétique lisse et bien ficelée."

"Mais lorsqu'il s'est chargé de réaliser les prémices, la façon dont il a décidé d'aborder la technologie et tous ces types de choses a été d'en faire une époque beaucoup plus épurée, plus belle, presque plus avancée. C'est ce qui est un peu bizarre avec Star Wars. Plus on remonte dans le temps, plus les choses s'améliorent. L'expression "il y a longtemps" devient en fait plus futuriste. En créant ce type de monde, nous essayons donc de perpétuer l'idée de George selon laquelle plus on remonte dans le temps, plus les choses sont excitantes, nouvelles, élégantes et intéressantes.

Mais une grande question demeure : comment ces Jedi obscurs et la chute future de la République s'intègrent-ils dans l'argumentaire improbable - mais qui fait les gros titres - de Headland, à savoir "La Reine des neiges rencontre Kill Bill" pour l'histoire de The Acolyte ? La référence à Tarantino renvoie aux influences des arts martiaux dans le film, des films de samouraïs d'Akira Kurosawa aux films d'action hongkongais de Shaw Brothers, en passant par Tigre et Dragon Cachés.

Quant à la célèbre comédie musicale La Reine des neiges, l'un de nos meilleurs films Disney Plus, il s'agit d'un clin d'œil à une histoire qui, comme Star Wars : Ahsoka plus tôt cette année, est dominée par ses personnages féminins.

"La Reine des neiges était essentiellement axée sur la relation entre les sœurs", a déclaré Headland à IGN. "La méchante est en fait une femme puissante et incomprise. Je n'arrivais pas à croire qu'il s'agissait d'un dessin animé avec de la musique. Cela m'a touché à un niveau si profond, tout en servant si bien le genre.

À bien des égards, The Acolyte promet d'être la Guerre des étoiles telle que nous ne l'avons jamais vue.

The Acolyte : y a-t-il une bande-annonce ?

Les acteurs de The Acolyte sur scène à Star Wars Celebration 2023

Essayez de repérer l'acteur qui joue le rôle d'un Wookiee. (Image credit: Kate Green/Getty Images for Disney)

Non, la bande-annonce de The Acolyte n'a pas encore été dévoilée. Seuls les quelques chanceux qui ont assisté à Star Wars Celebration 2023 ont pu voir quelques images, mais - en supposant que Lucasfilm suive les protocoles habituels - nous nous attendons à ce que la première bande-annonce arrive quelques mois avant les débuts de la série sur Disney Plus.

Selon Variety, les images de Celebration montrent un sabre laser en or, plusieurs Jedi allumant à l'unisson leurs lames à base de cristal Kyber, ainsi qu'un combat entre Moss et le personnage masqué de Stenberg "qui rappelle la performance du premier dans Matrix".

GamesRadar a ajouté que le teaser s'ouvrait sur le personnage de Jung-jae disant à son apprenti Padawan "la Force est puissante, c'est un pouvoir, nous devons la respecter". Ils ont également rapporté une phrase apparemment cruciale prononcée par le personnage de Turner-Smith : "Il ne s'agit pas de bien ou de mal. Il s'agit du pouvoir et de qui est autorisé à l'utiliser".

Dès qu'un teaser officiel sera diffusé sur YouTube et sur les canaux sociaux de Star Wars, nous mettrons cette section à jour.

The Acolyte: à surveiller avant son arrivée

Grogu regarde Din Djarin dans The Mandalorian saison 2

The Mandalorian est l'une des nombreuses séries fantastiques diffusées sur Disney Plus. (Image credit: Disney)

Étant donné que l'action se déroule à l'époque de la Haute République, il n'y a pas de films ou de séries Star Wars à regarder avant le lancement de The Acolyte, ce qui soulagera les téléspectateurs qui ne veulent pas avoir beaucoup de devoirs à faire.

Néanmoins, si vous souhaitez regarder en streaming des séries télévisées développées par Lucasfilm - dont certaines font partie des meilleures séries Disney Plus - dans l'intervalle, consultez l'une ou plusieurs des options ci-dessous :

  • The Mandalorian - Situé entre les épisodes VI et VII de Star Wars, ce western spatial voit le pistolero solitaire incarné par Pedro Pascal devenir le père de substitution du "bébé Yoda", un enfant de la race extraterrestre du légendaire Jedi, qui est apparemment d'une importance vitale pour un plan machiavélique concocté par les restes de l'Empire galactique. Les trois saisons sont disponibles dès à présent sur le principal diffuseur de Disney.
  • Star Wars : Ahsoka - Parallèlement à The Mandalorian, cette suite en prises de vue réelles de Star Wars : Rebels voit la célèbre Togruta, maîtresse de la Force, retrouver ses alliés Rebels pour tenter de contrecarrer le retour d'un général menaçant de l'Empire.
  • Le Livre de Boba Fett - la plus faible des séries en prises de vue réelles de Lucasfilms, la série autonome de Boba Fett voit l'emblématique chasseur de primes naviguer dans les bas-fonds de la galaxie alors qu'il tente de remplacer Jabba le Hutt en tant que seigneur du crime numéro un de Tattooine. Les sept épisodes sont disponibles sur Disney Plus.
Adrien Bar Hiyé
Senior Editor

Quand je ne suis pas en train de plonger dans le monde fascinant de la finance et des nouvelles technologies, vous me trouverez probablement en train de parcourir le globe ou de conquérir de nouveaux mondes virtuels sur ma console de jeux.

Avec la contribution de