Skip to main content

Test de la souris SteelSeries Prime Wireless

Des performances et une autonomie à couper le souffle.

SteelSeries Prime Wireless
(Image: © Future)

Notre verdict

Bien qu'elle ne propose qu'un seul mode de connexion sans fil et que le catalogue de réglages proposés reste léger, la souris gamer SteelSeries Prime Wireless vous offre plus que l’essentiel dans cette gamme de prix : des performances exceptionnelles et une excellente autonomie.

Pour

  • Solide et confortable
  • Des performances de niveau eSport
  • Autonomie magnifique

Contre

  • Pas de connexion Bluetooth
  • Changement de profils absent
  • L'ajustement sans pilote peut prendre un peu de temps
  • Le chargement USB-C est capricieux

La SteelSeries Prime Wireless en résumé

Les souris gaming sans fil, destinés principalement aux joueurs eSport, les plus abordables sont vendus généralement entre 100 et 150 euros. La Prime Wireless de SteelSeries, disponible à 139,99 €, rejoint la HP Omen Vector Wireless, la Logitech G Pro X, l'Asus ROG Chakram et même la Razer Deathadder V2 Pro dans un segment hautement concurrentiel. En soi, ce modèle sans fil a de quoi séduire. 

Comme le reste de la série de souris SteelSeries Prime, la Prime Wireless est dotée de commutateurs Prestige OM, d'un capteur TrueMove Air et d'une finition mate texturée autour de son facteur de forme appelé "battle tested". L'édition sans fil est la plus lourde du lot avec un poids de 80 g - tout en offrant une connectivité Quantum 2.0 via un dongle USB-C et une autonomie de 100 heures. 

SteelSeries Prime Wireless

(Image credit: Future)

La SteelSeries Prime Wireless offre également de merveilleuses performances gaming avec des niveaux de confort qui ne faiblissent jamais, quelle que soit la durée de la session de jeu. N'oubliez pas que cette souris sans fil hérite également de quelques problèmes, notamment l'absence de boutons dédiés au réglage du CPI et au changement de profil. 

Bien sûr, ces problèmes sont plus faciles à digérer sur la SteelSeries Prime+ grâce à l'impressionnant écran OLED placé sur le châssis. Comme la Prime de base, la Prime Wireless utilise une combinaison d'un bouton sous le châssis et d'une molette de défilement, ce qui demande un peu de temps pour s'y habituer. La durée de vie de la batterie est phénoménale et encore meilleure avec la charge rapide de 15 minutes qui offre jusqu’à 40 heures de parties solo ou multijoueur énergiques. Cela se fait au détriment des options de connectivité, ce qui signifie qu'il n'y a pas de connexion Bluetooth et que le chargement ne s’exécute que via le câble USB-C fourni dans la boîte. Au-delà des performances et du confort, la Prime Wireless est la proposition idéale pour les joueurs qui recherchent une souris sans fil et sans fioritures, avec une autonomie extraordinaire.  

SteelSeries Prime Wireless

(Image credit: Future)

Il est assez difficile de faire la distinction entre la Prime, la Prime+ et la Prime Wireless, car leur design ne varie pas beaucoup. C'est une bonne chose : son look épuré fait de cette gamme l’une des plus attrayantes du marché. Le coloris noir uni présente une finition mate avec le logo SteelSeries présent sur le repose-poignet. 

SteelSeries Prime Wireless

(Image credit: Future)

La molette de défilement avec éclairage personnalisable est un atout majeur. La base de la souris dispose d'un curseur unique on/off et d'un bouton pour effectuer des ajustements au CPI et au polling rate. À l'avant se trouve le port USB-C qui, malheureusement, n’est pas interchangeable (évitez de perdre le câble inclus).  

SteelSeries Prime Wireless

(Image credit: Future)

Avec les paumes reposant sur la Prime Wireless, vous êtes plus proche actuellement d’une Razer Deathadder V2 Pro au niveau légèreté. Si vous recherchez une souris plus souple, dirigez-vous vers la Logitech G Pro X, ou à l’inverse la plus lourde, optez pour l’Asus ROG Chakram. La Prime Wireless est assez robuste pour éviter les chocs, tout en restant maniable. Ajoutez à cela le capteur TrueMove Air et les patins en téflon et vous obtenez des déplacements d’une incroyable souplesse. Les jeux de tir rapides comme Doom Eternal et Necromunda Hired Gun s’avèrent de très bons clients pour tester la Prime Wireless.

Sans les ajustements semi-pénibles dus à l'absence d'un bouton CPI, c’est une souris qui plaira aussi aux amateurs de jeux de tir plus méthodiques tels que Rainbow Six: Siege et Metro Exodus. Les clics présentent les mêmes performances qualitatives grâce aux commutateurs Prestige OM. Avec une limite de 100 millions de clics, ces boutons offrent une précision extrême. Au-delà des options sans pilote, la meilleure façon de faire des ajustements sur l’éclairage ou l’économie d’énergie, en passant par le CPI, est de passer par l'application SteelSeries GG. 

La connexion sans-fil, elle, se révèle impressionnante - elle ne s'interrompt jamais grâce à la technologie Quantum 2.0 via USB-C. Sur une seule charge, l'autonomie atteint les 100 heures. Et, même lorsqu'il faut la recharger, avec l’option charge rapide, 15 minutes suffiront pour permettre de jouer pendant 40 heures supplémentaires. 

Les fans des souris SteelSeries Prime cherchant une alternative sans fil peuvent avoir pleinement confiance en ce modèle. Si la Prime Wireless n’est pas aussi performante que d'autres souris comme la Deathadder V2 Pro de Razer ou la G Pro X de Logitech, elle les dépasse en termes d'autonomie moyenne. Cela n'enlève rien à ses admirables performances gaming, véritable critère d’achat pour une souris plus que respectable.

SteelSeries Prime Wireless

(Image credit: Future)

Achetez-la si...

Il vous faut une souris sans fil aussi confortable que solide
Similaire à la Prime+ et à la Prime de base, la Prime Wireless parvient à maintenir la même robustesse et le même confort que ses consœurs. Mais sans fil.

Vous avez besoin de performances sérieuses
Avec des mouvements aussi fluides que ceux offerts par les meilleures souris gamers, et des clics très réactifs, la Prime Wireless ne vous décevra jamais. En solo comme en multijoueur.

Vous rechargez rarement votre souris
Délivrer environ 100 heures sur une seule charge est une chose. Être capable d'obtenir 40 heures après 15 minutes de charge rapide s’avère un tout autre atout. 

Ne l'achetez pas si...

Vous êtes plus à l’aise avec les souris Bluetooth
Le Bluetooth n'est pas pris en charge, ce qui peut poser problème aux utilisateurs qui recherchent une souris gamer disposant d'options de connectivité multiples.

Vous aimez paramétrer des profils variés
La Prime Wireless ne permet pas de sélectionner des profils individuels. Ceux qui cherchent à bénéficier de configurations personnalisées pour différents jeux seront déçus.

Les boutons CPI sont indispensables
Le fait de composer sans bouton CPI dédié est une déception, mais les solutions de réglage sans pilote rattrapent quelque peu la donne.

Ural Garrett

Ural is a contributing writer at MTV. He is Los Angeles-based journalist who has covered everything regarding the entertainment industry. Throughout his five plus years as a writer/photographer, publications, he contributed to include Soultrain, Soul Culture UK and Amalgamation Magazine.