Skip to main content

Test Halo Infinite

La dernière mission de Master Chief donne un nouvel élan à la série.

Halo Infinite
Editor's Choice
(Image: © Microsoft)

TechRadar Verdict

Halo Infinite s’est longtemps fait attendre et chaque minute passée à le désirer se veut aujourd’hui récompensée. Avec une histoire captivante à un gameplay nerveux, le studio 343 Industries a créé un l’un des opus Halo les plus addictifs. Opus qui trouvera un écho auprès des fans vétérans de la franchise, tout en adoubant une nouvelle génération de joueurs Xbox.

Pros

  • +

    Un gameplay réinventé et expansif

  • +

    Une campagne mémorable

  • +

    L’environnement sonore est bluffant

Cons

  • -

    On ne peut équiper qu'une seule pièce d'équipement

  • -

    Des animations et transitions parfois saccadées

Tous ceux qui ont déjà croisé la route de Master Chief savent que ce soldat de deux mètres de haut est un homme d’action peu loquace. C’est un peu l’équivalent vidéoludique des personnages de Clint Eastwood sur grand écran, dont le charisme réside dans le silence. Mais contrairement à son héros iconique, la nouvelle campagne proposée par Halo Infinite a la folie des grandeurs et devient l’épisode le plus remarquable de la série à ce jour.

Cela peut paraître hyperbolique pour ceux qui considèrent toujours les titres de l'ex-développeur Bungie comme la crème de la crème des FPS, voire blasphématoire. Cependant, Halo Infinite parvient à happer ses joueurs dès le générique - et c’est peu dire.

Le spectre de la campagne monotone et peu inspirée de Halo 5: Guardians (sorti en 2015) a plané sur le studio 343 Industries. Le récit alambiqué, les phases de fusillades interminables et les personnages insignifiants ont fait craindre un chapitre bâclé. Au lieu de cela, Halo Infinite exorcise son prédécesseur. D’abord en capturant l'essence même de Halo: Combat Evolved (2001), mais surtout en offrant l’un des titres Xbox Series X les plus originaux et enthousiasmants de 2021. Avec - et c’est inédit dans la franchise Halo - une incroyable liberté d’action pour le joueur. 

Halo Infinite en résumé

  • Qu'est-ce que c'est ? Le jeu de tir à la première personne phare de Xbox et le sixième opus de la série Halo
  • Quand sort-il ? Le 8 décembre 2021
  • Sur quels supports y jouer ? Xbox One, Xbox Series X/S, PC
  • Combien coûte-t-il ? 69,99 € 

Faire table rase du passé

Halo Infinite

(Image credit: 343 Industries)
Halo Infinite : qu’en est-il du mode multijoueur ?

Halo Infinite Season 1 cover art

(Image credit: Microsoft)

Le mode multijoueur de Halo Infinite venant de quitter la phase bêta et ayant reçu de multiples mises à jour au cours de son lancement anticipé, nous vous livrerons notre avis sur ce mode en ligne à une date ultérieure.

La principale critique adressée à Halo 5 met en cause la difficulté d’intégration des nouveaux joueurs au sein de l’univers complexe de la saga. L’éditeur a écrit une histoire et a pensé des factions, comme si chacun possédait déjà des connaissances approfondies de l’écosystème créé en 2001. Connaissances qui incluent la lecture des romans (28 au total), pour maîtriser l’intrigue générale.

Halo Infinite n’est pas aussi exigeant. 343 Industries revient ici à l'essentiel et centre l'histoire autour de trois éléments fondamentaux : Master Chief, sa relation avec une nouvelle IA et sa lutte contre une nouvelle menace extrêmement dangereuse. 

Comme on peut s'y attendre, cette trame est émaillée de récits et de dialogues secondaires, ceux-ci se contentant toutefois de compléter la narration principale, et non de la détourner. Dès lors, la campagne de Halo Infinite apparaît intimement familière, accessible aux néophytes, mais aussi rafraîchissante et captivante. A partir de la première minute.

Le jeu commence en effet de manière plutôt inattendue. L'increvable Master Chief est brutalement écrasé dès l’ouverture, par une Brute imposante nommée Atriox - le chef d'une armée redoutable connue sous le nom de Parias. Lancé comme une poupée de chiffon dans l'espace, Master Chief se retrouve bloqué et impuissant alors que les forces d'Atriox déciment l'UNSC sur Terre. 

Après six mois de disparition, notre héros déchu est récupéré puis ranimé par ce qu’il reste de l’UNSC. Sans un instant à perdre, le Major contre-attaque pour la survie de l'humanité. Pour ce faire, il aura besoin de toute l’aide de nouveaux compagnons : le Pilote et une IA remodelée, The Weapon (l’Arme).

Où est passée Cortana ?

Master Chief et The Weapon

(Image credit: Microsoft)

Les initiés de l’univers Halo seront immédiatement séduits par l'Arme. De ses interjections pleines d'esprit à ses observations réfléchies, il est agréable d'avoir à nouveau une petite voix dans la tête du Major. La façon dont la relation entre les deux personnages se développe tout au long de la campagne constitue l'une des plus grandes forces de l'histoire, et elle se révèle cruciale pour établir un lien émotionnel entre le chef stoïque et le joueur.

Si les similitudes sont évidentes, l'Arme n'est pas une copie conforme de Cortana. Cette dernière a dû être détruite après sa capture par l’ennemi. L’Arme s’avère beaucoup plus facile à vivre que l’hologramme original (surtout si l'on tient compte de la tournure dramatique que prend Cortana dans Halo 5). Elle fait également ressortir, de façon fréquente, une facette peu connue du Master Chief : son humour.

L'Arme est aussi nettement plus naïve que Cortana. Comme vous, le joueur, elle essaie lentement de comprendre tout ce qui s'est passé entre le moment où les Parias ont vaincu l'UNSC et aujourd’hui. Là encore, Halo Infinite ne parie pas sur votre omniscience, et vous tient au contraire par la main pour vous résumer les épisodes précédents. Avec quelques clins d'œil bienvenus pour les connaisseurs. 

Une vraie renaissance

Halo Infinite

(Image credit: Microsoft)

"Le lance-grappin est, tout simplement, une révélation."

L'histoire de Halo Infinite est sans aucun doute passionnante, mais l’intérêt de la série ne réside pas forcément dans son scénario. C'est avant tout son gameplay ultra-réactif et nerveux qui a fait entrer le premier jeu de tir à la première personne de Xbox dans les annales de l'histoire du jeu vidéo. Et il n'a jamais été aussi secoué que sur Halo Infinite.

La campagne de Halo Infinite débute de manière linéaire, en effectuant le ménage dans les rangs de Grognards perfides, de Brutes robustes et d'Elites redoutables à bord d'un vaisseau spatial ravagé. Cependant, plusieurs nouveaux mécanismes de jeu modifient radicalement la façon dont Halo a été vendu jusqu’ici.

La première évolution semble relativement insignifiante. Vous pouvez désormais ramasser divers bidons d'explosifs et les projeter sur vos ennemis. Cela fait des années que l'on fait exploser des barils rouges et d'autres objets similaires dans les jeux vidéo, mais il est incroyablement libérateur de pouvoir saisir et lâcher des projectiles environnementaux sur une Brute ou un troupeau de Grognards. Par ailleurs, il existe aussi un moyen fort pratique pour attraper ces bidons volatiles à distance. 

Le lance-grappin, qui a déjà captivé l'intérêt des bêta-testeurs du mode multijoueur, est tout simplement une révélation. Vous pouvez attirer des armes et des bidons vers vous, escalader des points hauts et des bâtiments auparavant impossibles d’accès, vous jeter sur les flancs pour échapper au danger, et vous propulser vers les ennemis pour les achever de manière inédite. 

Le lance-grappin ajoute tellement de liberté au joueur et d'options de déplacement qu'il est difficile d'imaginer comment Master Chief et la série Halo dans son ensemble ont pu s'en passer jusqu’à présent. Cet item ne donne jamais l'impression d’être gadget ou inutile. Au contraire, il concède un sentiment de satisfaction constant ainsi que des combats verticaux novateurs et étourdissants. Et avec l’Installation 07 (ou Halo Zêta), les joueurs disposent maintenant d'un terrain de jeu parfait.

Montrez-vous créatif

Halo Infinite

(Image credit: Microsoft)

Tout comme lorsque Link se tient au sommet du Grand Plateau dans The Legend of Zelda: Breath of the Wild, l’Installation 07 de Halo Infinite devrait susciter la même réaction à couper le souffle chez de nombreux joueurs. Il ne demande qu'à être exploré, il est d'une beauté saisissante et offre d'innombrables possibilités de gameplay.

Lorsque vous pénétrez pour la première fois dans la zone ouverte du jeu et que vous apercevez d'innombrables ennemis disséminés dans l'environnement et s'étendant au loin, Halo Infinite octroie un bac à sable musclé et gigantesque. 

Vous aurez à votre disposition diverses armes et capacités spéciales pour vous aider à éliminer l'ennemi, mais la façon de vous y prendre dépend entièrement de votre créativité. Vous souhaitez peut-être éliminer les Parias à l'aide d'une arme à longue portée et à distance ? Utilisez le lance-grappin pour atteindre un point d'observation plus élevé et action ! 

Mais qu'en est-il des snipers qui préféreront rester cachés à l'intérieur des bâtiments ? Votre fidèle fusil d'assaut devrait pouvoir les éliminer, ainsi que quelques attaques de mêlée employées au bon moment. Sous le feu des armées ennemies ? Activez un mur portatif et renversez la situation. Une horde de Grognards se jette sur vous ? grand groupe de grogneurs arrive ? Lâchez une grenade à fragmentation et regardez-les se disperser.

Ces moments de liberté constante offerts au joueur sont immensément jouissifs, facilités par les grands espaces de l’Installation 07 et de nouveaux outils de destruction comme le lance-grappin toujours à disposition du joueur.

La guerre se gagne bataille après bataille

Halo Infinite

(Image credit: Microsoft)

"Le gameplay est tellement bien réglé que chaque nouvelle rencontre se révèle excitante."

Mais comment le monde ouvert de Halo s’impose-t-il dans une saga qui, traditionnellement, a toujours fait avancer le joueur dans une direction précise ? Eh bien, il demeure toujours des missions scénarisées à accomplir… avec de multiples quêtes secondaires pour prolonger la durée de vie de Halo Infinite.

Ces activités secondaires tournent principalement autour de la capture de bases d'opérations avancées (FOB). Éliminez un groupe d'ennemis d'une FOB, et non seulement vous révélerez plus de zones d'intérêt sur la carte, mais vous pourrez aussi exploiter votre nouvel avant-poste pour engager des véhicules, des armes et des marines indispensables à votre victoire. Attention : vous devez régulièrement gagner de la Valor pour obtenir les meilleurs équipements.

Vous pouvez cumuler de la Valor (c’est à dire tu terrain exploitable) en accomplissant diverses missions telles que l'élimination de cibles de grande valeur, le renversement de forteresses parias, le sauvetage de marines capturés et la destruction de tours de propagande. Vous pouvez également trouver des casiers d'armure Mjolnir contenant des objets cosmétiques déterminants sur le mode multijoueur. Il y a aussi des datapads qui renferment des bribes d'histoire, et des noyaux spartan pour améliorer vos capacités. 

Plus vous gagnez de la Valor - qui agit essentiellement comme un compteur de réputation - plus vous apporterez de la puissance de feu face aux forces des Parias. Et quand vous roulez à bord d’un Razorback rempli de marines et équipé d’un lance-roquettes SPNKR, les chances peuvent changer considérablement en votre faveur.

Halo Infinite mise le tout pour le tout sur la liberté absolue du joueur et un gameplay de type bac à sable. Il ne s'agit pas ici d'escalader des tours complexes et de sauter dans des brouettes pleines de foin. Vous n'êtes pas obligé d'accomplir ces missions secondaires, mais ne soyez pas surpris si vous finissez par les préférer à la campagne principale. Le gameplay est tellement bien réglé que chaque nouvelle rencontre se révèle excitante. 

Immersion sonore

Halo Infinite

(Image credit: Microsoft)

Ce gameplay gratifiant mêlé à l'histoire captivante de Halo Infinite sont portés à de nouveaux sommets par une conception sonore de premier ordre. Cela peut s’avérer redondant pour certains, mais Halo Infinite développe une composition sonore phénoménale. Ici, Halo Infinite tire le meilleur parti du Dolby Atmos et du son spatial. C'est une expérience auditive idyllique qui étonnera les audiophiles les plus maniaques.  

Qu'il s'agisse de repérer les ennemis avec une précision déconcertante ou d'entendre les balles frôler la tête du Master Chief, l'équipe audio a fait un travail remarquable pour rendre l'univers de Halo vivant. C'est comme si vous vous baladiez vous-même sur la surface hostile de l'Halo.

Il n'y a pas que le sifflement des balles et les effets environnementaux qui vous donnent l'impression d'être ancré dans ce monde. Le bavardage incessant des forces Parias se révèle lui aussi particulièrement remarquable. Vous entendrez des Brutes, des Grognards et des Elites discuter, se chamailler, puis s’enjailler si vous tombez au combat. Il existe d'innombrables répliques humoristiques qui vous feront sourire, et la direction audio exceptionnelle du jeu aide à lier le tout.

L’enchantement reste discret

Halo Infinite

(Image credit: Microsoft)

Halo Infinite a l'air superbe, mais qu'en est-il de ces visuels décevants que nous avons découverts lors de la première révélation du jeu en août 2020 ? Halo Infinite n'est pas le tour de force graphique que certains joueurs attendaient, mais le nouveau moteur Slipspace développé en interne par 343 Industries n’apparaît certainement pas en reste. 

Halo Infinite représente un jeu magnifique qui offre également des performances solides. Oui, certaines parties de l'environnement souffrent de leur aspect rudimentaire, et les fameuses Brutes qui ont donné naissance à un large volume de memes peuvent encore paraître assez grossières lorsque vous zoomez sur leur character design. 'Pour autant, l'éclairage réaliste, les textures somptueuses, l'implémentation HDR et les effets de particules éblouissants se veulent tous extrêmement agréables à l'œil, tout comme les animations fluides du jeu. Il n'a peut-être pas le talent cinématographique de Call of Duty: Vanguard, mais les visuels de Halo Infinite possèdent bien plus d'âme.

D'un point de vue technique, il convient de noter que quelques anomalies visuelles peuvent nuire à la présentation du jeu. Les transitions entre les scènes semblent se produire à une fréquence d'images plus faible. Des pop-in environnementaux peuvent également se produire, mais ils paraissent minimes et ne seront pas perceptibles pour la plupart des joueurs. Les temps de chargement sont pratiquement inexistants sur la Xbox Series X, ce qui contribue au rythme général du jeu, totalement satisfaisant.

Pour conclure...

En 2021, il y a tellement de jeux qui essaient de donner au joueur l'impression qu'il peut tout réaliser, sans limite d’espace ou de gameplay. Halo Infinite, lui, laisse libre cours à votre imagination. Le jeu n'est pas conçu pour vous retenir, bien au contraire. Il vous encourage activement à tester des actions audacieuses, à chaque fois qu’une occasion se présente.

Il y a une expérience de jeu irréfutablement unique avec Halo Infinite, et si vous avez déjà essayé le mode multijoueur gratuit, vous disposez déjà d’une vague idée de son potentiel tout en expansion. Maintenant... il ne vous reste plus qu’à achever le combat.

Adam is TRG's Hardware Editor. A law graduate with an exceptional track record in content creation and online engagement, Adam has penned scintillating copy for various technology sites and also established his very own award-nominated video games website. He’s previously worked at Nintendo of Europe as a Content Marketing Editor and once played Halo 5: Guardians for over 51 hours for charity. (He’s still recovering to this day.)