Skip to main content

Windows 10 : une installation impossible sans compte Microsoft ?

Windows 10 Cortana
(Crédit d'image: Shutterstock)

Windows 10 aurait supprimé la possibilité d'utiliser un compte local pour procéder à l'installation du système d'exploitation. Une restriction qui est loin d’être inédite puisque les utilisateurs américains ont commencé à s’en plaindre en mai 2019, suite au déploiement de la mise à jour Windows 10 1903. Aux Etats-Unis, l’option se retrouve masquée très rapidement, incitant tout un chacun à renseigner par défaut une adresse e-mail Microsoft, un identifiant Skype ou son numéro de téléphone.

Aujourd’hui, cette mesure semble se déployer plus largement et toucher toutes les autres régions du monde. Le site allemand Dr Windows a ainsi localisé le nouveau processus d’installation de l’OS sur plusieurs ordinateurs disposant d’une connexion Internet active.

Pour l'instant, il existe une solution efficace pour contourner le problème et qui consiste à déconnecter son PC du réseau Internet. Tout simplement. Si votre machine n’est pas en ligne pendant l’installation de Windows 10, le système d’exploitation vous invitera à créer un compte local.

Si vous avez dû installer Windows en étant connecté, Dr Windows vous fait savoir qu’il est toujours possible de supprimer votre compte Microsoft à la fin du processus. Ce qui demeure un véritable casse-tête pour l’utilisateur.

Des antécédents inquiétants sous Windows 8.1

Il y a bien sûr des avantages à configurer Windows 10 avec votre compte Microsoft, notamment la synchronisation automatique de vos paramètres et préférences sur différents appareils - ce n'est donc pas une approche sans mérite, loin de là.

En revanche, il est évident que priver un utilisateur du choix entre compte local et compte Microsoft s’avèrerait maladroit et potentiellement risqué. En effet, nous avons déjà connu des situations périlleuses sous Windows 8.1, où l’association entre le système d'exploitation et un compte Microsoft pouvaient parfois bloquer complètement l’accès au bureau. La répétition de telles défaillances se voudrait une perspective vraiment inquiétante.

Via Softpedia