Skip to main content

Windows 10 : la mise à jour de mai 2020 comporte un vilain bug qui coupe votre connexion internet

Windows 10 et connexion internet
(Crédit photo: Shutterstock)

La mise à jour de mai 2020 opéré sur Windows 10 souffre d'un grave défaut, celui de faire perdre leur connexion internet à plusieurs utilisateurs. L’anomalie est reconnue par Microsoft et - bonne nouvelle - un correctif est en cours de de développement. Si vous êtes concerné, vous devriez en profiter d’ici quelques semaines.

Comme le rapporte Neowin, en raison de ce bug, Microsoft a bloqué la livraison de la mise à jour de mai 2020 aux appareils utilisant certains modems LTE. Ces derniers seraient majoritairement touchés par l’interruption de leur connexion internet. La firme de Redmond explique en outre que le problème semble se produire après qu'un ordinateur portable sorte de sa mise en veille.

« Pour garantir un usage performant de Windows 10 sur tous les ordinateurs, nous avons appliqué une suspension de compatibilité liée à la version 2004 de Windows 10 [mise à jour de mai 2020] sur les appareils Windows 10 intégrant les pilotes de modems WWAN LTE concernés. Celle-ci demeurera effective, jusqu'à ce que le problème soit résolu », avertit Microsoft.

Comment venir rapidement à bout du problème ?

L’éditeur travaille activement sur un correctif et, comme nous l'avons mentionné au début de cet article, celui-ci devrait être livré au plus tard fin septembre. Microsoft conseille également, à tout propriétaire d’un modem LTE, de ne pas contourner le blocage de la mise à jour pour installer manuellement la mise à jour de mai 2020.

Ceux qui ont déjà installé la mise à jour et qui rencontrent ces problèmes peuvent bénéficier d'une solution rapide (ce qui signifie qu'ils n'ont pas besoin de réinitialiser leur PC). Il suffit d'activer le mode Avion, puis de le désactiver à nouveau, et cela devrait résoudre temporairement le problème.

Windows 10 a déjà subi des bugs associés aux modems LTE. Et, en effet, la connectivité internet en général est devenue problématique avec la mise à jour de mai 2020. Un frein qui intervient au pire moment, alors que le nombre de personnes travaillant à domicile ne cesse d’augmenter en raison du Covid-19.