Skip to main content

WandaVision : 10 raisons de se jeter sur la prochaine série de Disney Plus

WandaVision
(Crédit photo: ©Marvel Studios 2020. All Rights Reserved.)

WandaVision s’intéresse aux personnages de la Sorcière Rouge (Elizabeth Olsen) et de Vision (Paul Bettany), déjà aperçus dans le Marvel Cinematic Universe (MCU), avec une intrigue qui fleure bon le mystère. Le couple, piégé dans une sorte de réalité alternative au cœur d’une banlieue chic américaine, se retrouve plongé dans un monde pour le moins étrange. A l’occasion de sa sortie le 15 janvier 2021, voici 10 bonnes raisons de se ruer sur la prochaine série de Disney Plus.

1. Un format totalement inédit pour une production Marvel

Si WandaVision va en surprendre certains, c’est par sa forme un peu particulière. Ici, pas de combats dans un déluge d’effets spéciaux. Les premiers trailers dévoilent une série qui prend son temps et s’autorise à la parodie grâce à son intrigue plongeant la Sorcière Rouge (alias Wanda Maximoff) et Vision dans des réalités illusoires. Une approche inédite voulue par la scénariste, Jac Schaeffer, qui a expliqué que son travail sur WandaVision était l’antithèse de ce qu’elle avait réalisé sur Black Widow.

2. Pour découvrir Monica Rambeau à l’écran

WandaVision

(Image credit: Disney Plus / Marvel)

WandaVision sera également l’occasion pour Marvel d’introduire une nouvelle héroïne, Monica Rambeau, jouée par Teyonah Parris. On ignore pour le moment sa place dans l’intrigue, mais la jeune femme possède de grands pouvoirs. Ancienne garde-côte, cette dernière est capable de devenir quasiment invisible, de voler, d’atteindre la vitesse de la lumière, de prendre une forme d’énergie, de créer des objets ou personnes réalistes grâce à des projections, etc. Un large panel de pouvoirs qui devraient être savamment utilisés dans WandaVision.

3. Pour savoir qui est Agnes, en réalité

See more

C’est Kathryn Hahn qui incarne Agnes, la voisine du couple de WandaVision. Un rôle mystérieux, jusqu’à la sortie de la série, mais de nombreuses indices sur sa réelle identité ont été relayées ici et là (cela reste à prendre avec des pincettes). Selon des photos volées du costume de Kathryn Hahn, Agnes serait en réalité Agatha Harkness, tutrice de la Sorcière Rouge capable de modifier la réalité. La femme pourrait être responsable de l’univers alternatif, parodiant les vieux sitcoms, dans lequel se trouve le couple.

4. Pour la BO orchestrée par des spécialistes de l’exercice

WandaVision, en plus d’avoir une forme inédite pour une production Marvel, proposera des chansons. Et à la création, on trouve des spécialistes du genre. Christophe Beck déjà connu pour avoir composé celles de Ant-Man et Ant-Man et la Guêpe s’occupera de la musique. Il sera accompagné par le couple Robert Lopez et Kristen Anderson-Lopez. Le duo, connu pour son travail sur La Reine des Neiges, s’occupera de l’écriture des chansons de certains épisodes.

5. Pour le retour de personnages connus des fans

Thor

(Image credit: Disney Plus / Marvel)

Si la Sorcière Rouge et Vision sont connus des fans, d’autres personnages secondaires seront de retour dans WandaVision. Si leur implication est encore inconnue, la série jouant la carte du mystère, Darcy Lewis et Jimmy Woo, respectivement joués par Kat Dennings et Randall Park, sont annoncés. La jeune femme n’est autre que l’assistante de Jane Foster (Natalie Portman), aperçue dans Thor et Thor : Le Monde des Ténèbres. Le second est un agent du S.H.I.E.L.D., présent dans Ant-Man et La Guêpe.

6. Pour la parodie des sitcoms américains qu’on a tant aimés

Si WandaVision n’a jamais caché vouloir parodier les sitcoms d’antan, Kevin Feige, patron du MCU, souhaite que toutes les périodes de ce format télévisé si spécial soient représentées. L’homme a expliqué, lors d’une interview, que la série s’inspirait des techniques de tournage des sitcoms avec, par exemple, la possibilité pour les acteurs de s’adresser directement à la caméra. Si Kevin Feige souhaitait que le sitcom traditionnel ait une place importante dans WandaVision, c’est notamment par nostalgie d’un « monde fantastique à la fois étrange et rempli de bonheur ». Parmi les inspirations, on trouvera Ma sorcière bien-aimée, Friends, 30 Rock ou encore Parks and Recreation.

7. Parce qu’il n’y aura qu’une saison

Là où une série Disney comme The Mandalorian devrait s’étaler sur plusieurs années, WandaVision serait un one shot, d’après certaines rumeurs. A savoir une série d’une saison, avec un début d’intrigue et une fin définitive. De quoi faire le pont avec les films du MCU comme Black Widow, dont la sortie tarde pour cause de pandémie. La nouvelle production Disney devait initialement compter six épisodes, il y en aura finalement neuf.

8. Parce que c’est une nouvelle étape qui ouvre la quatrième phase du MCU

WandaVision

(Image credit: Disney Plus/Marvel Studios)

Avengers : Endgame est le dernier film de la troisième phase du MCU avec Spiderman : Far From Home. WandaVision sera donc la première série à nous faire entrer dans la phase 4 du MCU. Une phase qui se prolongera avec Black Widow puis par d’autres productions, parmi lesquelles Doctor Strange in the Multiverse of Madness et Thor: Love and Thunder. De quoi se replonger dans les aventures des héros Marvel après un chapitre final qui n’aura pas ménagé les fans. Mais la phase 4 est aussi la promesse de découvrir de nouveaux personnages propulsés sur le devant de la scène.

9. Parce que c’est un sitcom, certes, mais avec de l’action

Si WandaVision est bien une série, la production explique que sa structure se rapprochera tout de même des films Marvel. Teyonah Parris, qui incarne Monica Rambeau, a expliqué qu’il s’agit d’un « film d’action complet ». La coproductrice exécutive, Mary Linavos, révèle quant à elle que WandaVision mélange « action épique caractéristique des films de superhéros avec la sottise d’une sitcom dont l’action se déroule dans une petite ville ». Les fans seront donc bien loin des métropoles habituelles des productions du genre ! Jac Schaeffer, scénariste de la série, estime que le programme est « semblable à un film, mais avec la construction d’une série » et se sera inspirée de la structure narrative des comics.

10. Parce que s’abonner à Disney Plus pour suivre WandaVision vous donne accès à un large catalogue de programmes

Si WandaVision vous pousse à opter pour un abonnement Disney+, si ce n’est pas déjà le cas, cette souscription vous donnera accès à un tas de programmes exclusifs à Disney. Certains ont d’ailleurs largement retenu notre attention. L’abonnement au service est de 6,99 euros par mois ou 69,99 euros par an. Notons que le premier passera à 8,99 euros en février. Ces abonnements donnent accès à un large catalogue de productions Disney avec quatre écrans simultanés, 4K, ultra-haute définition et 7 profils maximum. Difficile de résister !