Skip to main content

Vous voulez tester la conduite autonome à bord d’un véhicule Tesla ? C’est possible, à une condition

Tesla Model S Plaid
(Crédit photo: Tesla)

La fonction de conduite autonome intégrale (FSD) de Tesla est en cours de développement depuis un certain temps déjà, avec un petit groupe de bêta-testeurs qui utilisent l’interface et le matériel Tesla dans des scénarii réels. 

Le constructeur automobile a depuis longtemps promis aux conducteurs de véhicules Tesla un moyen d’accéder plus facilement au fameux programme bêta. Si vous faites partie des curieux en attente, alors Elon Musk a une bonne nouvelle pour vous : un "bouton bêta" apparaîtra bientôt sur votre tableau de bord.

Musk vient de déclarer que Tesla publierait la version bêta 10.1 du programme FSD le 24 septembre, et que son activation sur les véhicules ayant déjà souscrit à l’option (moyennant un règlement de 10 000 dollars) serait immédiate. A une condition…

Si un conducteur Tesla souhaite participer au programme, il devra s'inscrire au programme de suivi pendant sept jours. Pendant cette période, le constructeur automobile accédera aux données télémétriques et à son calculateur de comportement de conduite pour évaluer les performances du conducteur. Si son comportement est jugé "bon", l'accès à la version bêta lui sera accordé. 

See more

Élargir le champ d'action

Le programme FSD devait être lancé au début de l'année, mais Tesla a choisi de réduire le groupe d'essai pour des raisons de sécurité. 

Les dernières versions bêta ont manqué le coche, et Musk lui-même a admis qu'il fallait travailler davantage pour que les mises à jour anticipées se rapprochent un peu plus activement de l’interface finale. 

Avec la sortie de la version bêta 10, l’option FSD a enfin atteint un niveau de précision et de fonctionnalité qui permet à Tesla d'intégrer davantage de conducteurs-testeurs au programme. Le constructeur automobile dispose ainsi d'un réservoir de données beaucoup plus important pour améliorer les futures versions du logiciel.

Les tweets de Musk décrivent le mode opératoire par lequel un conducteur Tesla peut accéder au programme bêta, mais ce n'est pas exactement une déclaration ferme qui montre un plan pour révoquer l'accès si un conducteur se comporte mal et utilise à mauvais escient la fonction FSD. 

Bien qu'il s'agisse certainement d'un pas en avant dans la bonne direction, cette démarche passe également à côté de la grande question : comment surveiller plus efficacement le comportement du conducteur lorsque les options FSD et Autopilot sont actives ?

Via Inside EVs

Chris Teague

After working in the technology and software industry for several years, Chris began writing as a way to help people outside of that world understand the sometimes very technical work that goes on behind the scenes. With a lifelong love of all things automotive, Chris turned his attention to writing new vehicle reviews, detailing industry trends, and breaking news. Along the way, he earned an MBA with a focus on data analysis that has helped him gain a strong understanding of why the auto industry’s biggest companies make the decisions they do.