Skip to main content

Sony vient de racheter Bungie pour 3,2 milliards d’euros - d'autres acquisitions sont en cours

Destiny 2: Shadowkeep
(Crédit photo: Bungie)

Sony, en bon garant de l’essor de la marque PlayStation, a annoncé lundi son intention d’investir 3,6 milliards de dollars (environ 3,2 milliards d’euros) pour acquérir Bungie, le colossal studio vidéoludique à l'origine de Destiny 2 et de la franchise Halo, si chère à Microsoft. Spoiler alert : cette fièvre dépensière n’en est qu’à ses débuts.

Cette riposte inattendue fait suite à la volonté de la division Xbox de racheter Activision Blizzard, une association qui pourrait mettre à mal le catalogue de jeux PlayStation dans un avenir proche (en posant des conditions sur l’intégration des titres Call of Duty, par exemple).

"Je veux être très clair pour la communauté : Bungie restera un studio mais aussi un éditeur indépendant et multiplateforme", a déclaré Jim Ryan, président et PDG de Sony Interactive Entertainment, juste après ce bulletin financier. "En tant que tel, nous pensons qu'il est logique qu'il siège aux côtés de l'organisation PlayStation Studios, et nous sommes incroyablement enthousiastes quant aux opportunités de synergies et de collaboration entre ces deux groupes de classe mondiale".

Cette nouvelle intervient une semaine seulement après que Microsoft ait communiqué sa propre intention d’intégrer dans son propre bastion l’éditeur Activision Blizzard pour 68,7 milliards de dollars (un peu plus de 61 milliards d’euros). Ce qui rend la nouvelle transaction de Sony presque insignifiante. 

Ce n'est qu'un début

Attention toutefois, les apparences peuvent être trompeuses : peu de studios possèdent l'envergure d'Activision, ce qui signifie que n'importe quelle transaction paraît pâle en comparaison. Et si Sony se lance dans la même frénésie d'achats que Microsoft, la firme pourrait rapidement créer une énorme division de jeux, et creuser le fossé entre PlayStation et Xbox.

See more

"Bungie conçoit des jeux dotés d'une technologie exceptionnelle, avec une rejouabilité extrêmement appréciable", a ajouté Hermen Hulst, directeur de PlayStation Studios. "Ils ont également un dévouement inégalé de la part de leurs communautés de joueurs. Tout le monde chez PlayStation, et PlayStation Studios, sera enthousiasmé par ce que nous pourrons partager et apprendre d'eux".

"Nous utiliserons la gamme variée d'actifs de divertissement et de technologie du Sony Group pour soutenir la poursuite de l'évolution de Bungie et sa capacité à créer des mondes emblématiques sur de multiples plateformes et médias", ajoute Kenichiro Yoshida, président et PDG de Sony Group Corporation.

Dans une interview exclusive accordée à Gamesindustry.biz (opens in new tab), M. Ryan a décrit cette opération comme n'étant que les prémices d’un grand plan pensé par l'entreprise. Oui, d’autres acquisitions sont clairement prévues. 

After 25 years covering the technology industry, Jeremy Kaplan is a familiar face in the media world. As Content Director for TechRadar, he oversees product development and quality. He was formerly Editor in Chief of Digital Trends, where he transformed a niche publisher into one of the fastest growing properties in digital media. Before that, he spent half a decade at one of the largest news agencies in the world, and cut his teeth in magazine business, long before the birth of the iPhone. In 2019, he was named to the FOLIO: 100, which honors publishing professionals making an industry-wide impact.