Skip to main content

Quelles sont les applications qui monopolisent toute la bande passante de votre PC ?

Liste d'applications utilisées sur smartphone et ordinateur portable
(Crédit photo: Shutterstock)

Chaque système Windows 10 comporte un grand nombre d'applications fonctionnant en arrière-plan, dont beaucoup utilisent régulièrement (et peut-être sans autorisation) votre bande passante. 

Certains services (comme Microsoft OneDrive) sauvegardent vos documents en temps réel et prouvent donc leur utilité, d’autres peuvent vous ralentir sans raison. Vérifier l'utilisation des données peut mettre en évidence des problèmes encore plus importants, comme la présence d’un logiciel malveillant capable de subtiliser vos fichiers les plus confidentiels.

Il est donc indispensable de garder un œil sur l'usage de votre connexion Internet, d’autant que surveiller l’état de votre bande passante s’avère plus facile qu’il n’y paraît. Vous n’avez rien à installer, aucun paramètre à vérifier - Windows 10 collecte déjà ces données et vous pouvez les consulter instantanément.

Utilisation des données sous Windows 10

(Image credit: Microsoft)

Comment surveiller votre bande passante ?

Windows 10 conserve ses statistiques d'utilisation du réseau dans l'application Paramètres. Appuyez sur Win+I pour lancer cette dernière, puis cliquez sur Réseau et Internet > État > Utilisation des données pour afficher les moindres détails dont vous avez besoin.

Le panneau Utilisation des données répertorie tous les programmes qui ont accédé à votre connexion réseau au cours des 30 derniers jours. La liste est triée en fonction de la quantité de données que chaque processus a consommée, les plus gourmands apparaissant en haut de la liste.

Faites défiler la liste et vérifiez les noms des applications. Si vous n'avez nullement besoin de celles-ci et qu'elles consomment beaucoup de données, désinstallez-la. Moins il y a de processus qui se disputent votre connexion Internet, mieux vous bénéficierez d’un débit rapide. 

Si une application monopolise votre connexion internet et que vous ne savez pas pourquoi, vérifiez ses paramètres. Existe-t-il une option permettant de stopper les mises à jour inutiles ou de stopper le partage des données ? Pour réduire l'usage de votre bande passante, il suffit parfois de décocher une case.

Votre VPN, par exemple, n'a besoin que de 5 Go par mois sur les 10 promis par votre souscription ? Vous pouvez peut-être vous désabonner et vous contenter de la formule gratuite de 10 Go mensuels de Windscribe.

Windows 10 met en avant les processus les plus actifs

(Image credit: Microsoft)

Identifiez les fichiers suspects

Certaines applications de la liste d'utilisation des données sont faciles à identifier. Chrome.exe, Outlook.exe, NordVPN.exe ? Aucun problème.

Vous détecterez aussi de nombreux noms d'applications inconnues. Mais pas de panique, il ne s'agit probablement pas de logiciels malveillants. Windows utilise le nom du fichier exécutable qui a ouvert la connexion, et celui-ci n'a souvent aucun lien évident avec son application mère. 

Pour en savoir plus sur un processus, passez le curseur de votre souris sur le nom du fichier, et Windows affiche le chemin complet.

Nous avons de notre côté repéré Bztransmit64.exe comme l'un des plus gros consommateurs de données sur nos ordinateurs portables. En déplaçant le curseur de notre souris sur ce processus, nous avons constaté qu'il était relié à un service de sauvegarde en ligne, Backblaze. Pas de quoi s'alarmer donc.

Si vous ne parvenez toujours pas à identifier un processus gourmand en données, recherchez son nom sur le Web pour en savoir plus. Et si vous n'avez pas de réponse claire, uploadez ledit fichier sur VirusTotal, où il sera vérifié par tous les principaux moteurs antivirus afin de prévenir toute menace éventuelle.

Mike began his career as a lead software developer in the engineering world, where his creations were used by big-name companies from Rolls Royce to British Nuclear Fuels and British Aerospace. He now covers VPNs, antivirus and all things security for TechRadar, although he still has a secret love of quirky open-source and freeware apps which find brand new ways to solve common problems.