Skip to main content

Surprise : la PS5 dispose d’un avantage certain sur la Xbox Series X en matière de stockage - voici pourquoi

PS5
(Crédit photo: Sony)

Avec seulement 667 Go d'espace utilisable, la capacité de stockage de votre PS5 est peut-être déjà arrivée à saturation - et comme Sony n'a pas encore approuvé les disques SSD NVMe extensibles, ce n'est pas vraiment une situation idéale pour ceux qui aiment passer d'un jeu à l'autre.

Cependant, si vous avez branché un périphérique de stockage externe à la nouvelle console de Sony, comme un SSD, vous avez peut-être remarqué que la PS5 présente un avantage particulièrement appréciable par rapport à la Xbox Series X. Et cela concerne particulièrement la manière dont elle gère certains jeux rétrocompatibles.

Un certain nombre de titres PS4 ont récemment été mis à niveau pour la PS5, soit en surévaluant le framerate classique de 30 images/seconde, soit en ajoutant un nouveau mode de performance. Trois titres nous viennent ici naturellement à l'esprit : Ghost of Tsushima, God of War (2018) et Days Gone.

Il est intéressant de noter que, même si ces jeux ont aujourd'hui une apparence et une fluidité meilleures que jamais sur la console next-gen, ils ne sont pas vraiment classés comme natifs PS5. Cela signifie que vous pouvez les stocker et y jouer à partir d'un disque externe, sans sacrifier le rare espace déployé par votre SSD PS5. Avec God of War et Ghost of Tsushima qui totalisent à eux seuls 97,8 Go, c'est une économie considérable.

A contrario, ce n'est pas toujours le cas sur les Xbox Series X. Lorsqu'un jeu est mis à jour (on parle de titre « optimisé pour Xbox Series X|S »), vous devez encore l'installer sur le SSD interne de la console Microsoft. Il y a bien sûr quelques exceptions, comme Star Wars: Jedi Fallen Order, qui semblent fonctionner de la même manière que les jeux PS4 énumérés ci-dessus.

Avantage PS5…

(Image credit: Future)

Alors, que se passe-t-il ici ? Eh bien, c'est Psyonix, l’éditeur de Rocket League, qui nous donne une partie de la réponse sur cette différence existante entre la mise à jour d'un jeu Xbox One ou celle d’un jeu PS4.

« L'activation du taux de rafraîchissement à 120 Hz sur les Xbox Series X|S est un patch mineur, mais l'activer sur la PS5 nécessite un port entièrement natif en raison de la façon dont la rétrocompatibilité est mise en œuvre sur la console. Nous n’avons malheureusement pas été en mesure de la rendre possible, en raison de nos priorités actuelles », déclare le studio.

Autrement dit, n’importe quel développeur souhaitant améliorer le framerate ou la résolution d’un jeu n’a pas besoin de passer par un port natif sur PS5, ce qui n’est pas le cas sur Xbox Series X|S. Les optimisations techniques sont encore en cours, mais il y a toujours une ligne à franchir avant qu'un titre PS4 ou Xbox One ne devienne réellement « next-gen ».

… mais la partie n’est pas terminée

jeux Xbox Series X

(Image credit: The Verge)

Bien qu'il s'agisse d'un bonus inattendu pour les propriétaires de PS5, Microsoft dispose toujours de trois avantages majeurs par rapport au système de Sony en matière de stockage. Pour commencer, si vous désirez plus de stockage de la Xbox Series X|S, vous pouvez d’ores et déjà l'acheter puisque l’extension de stockage Seagate de 1 To est disponible dès maintenant. Vous pouvez également stocker les jeux Xbox Series X|S sur un disque dur externe, et les déplacer sur le SSD interne lorsque vous souhaitez les exécuter. Aucune de ces options n'est disponible ou en projet sur PS5.

La Xbox Series X offre également 802 Go d'espace utilisable grâce à son disque dur de 1 To, soit 135 Go de plus que ce que vous obtenez sur la PS5.

L'espace est donc une denrée précieuse sur les deux consoles, mais si vous avez du mal à trouver de l'espace sur le SSD interne de votre PS5 et que vous voulez revisiter certains jeux cultes de la PS4 qui ont été optimisés pour la PS5, nous vous recommandons de vous procurer un disque dur externe.