Skip to main content

Fortnite interdit sur iPhone et iPad jusqu’en 2026 ?

Fortnite
(Crédit photo: Epic Games)

Si vous espériez que le jugement rendu dans le procès Apple contre Epic Games provoquerait le retour imminent de Fortnite sur iPhone et iPad, vous risquez de déchanter. Car le jeu continuera d'être interdit sur les appareils iOS, jusqu'à ce que les multiples appels soient épuisés - ce qui pourrait prendre jusqu'à cinq ans.

C'est ce qu'a déclaré le PDG d'Epic, Tim Sweeney, qui vient de tweeter qu'Apple continuerait à mettre Fortnite sur liste noire au sein de l’App Store. De son côté, le dirigeant a réclamé la réactivation de son compte développeur sur la plateforme, ce qui sonne à la fois comme une capitulation et un rappel qu’Apple doit respecter la décision de justice, en permettant à n’importe quel éditeur de rediriger ses utilisateurs vers des options de paiement tierces.

See more

La réponse d'Apple fait également référence au compte-rendu de la juge Yvonne Gonzalez Rogers, selon lequel la firme de Cupertino avait de bonnes raisons de retirer Fortnite de sa boutique et d'y interdire Epic Games pour non-respect des clauses. Parce que l’éditeur avait sournoisement introduit un code pour enfreindre intentionnellement les CGU de l'App Store, ce qu'Apple a qualifié de "duplicité". En d'autres termes, les deux géants continuent de se quereller, et vous êtes la principale victime de ce conflit si vous aviez démarré l’aventure Fortnite sur iPhone. 

Epic Games a remporté une bataille judiciaire, mais pas la guerre

La décision du juge Gonzalez (téléchargeable ici, sous la forme d'un PDF de 185 pages) a donné à Epic Games une victoire partielle. Apple ne peut plus empêcher les développeurs d'inclure des références et des liens vers des systèmes de paiement autres que les achats in-app (sur lesquels Apple prélève jusqu'à 30%). En pratique, cela signifie que les applications peuvent rediriger les utilisateurs en dehors de l'application, accordant ainsi plus de revenus aux éditeurs. Comme la décision a été rendue relativement récemment, nous n'avons pas encore vu d'applications iOS changer leur modus operandi.

Pour autant, le juge Gonzalez a rejeté l'idée que l'App Store est un monopole, le considérant plutôt comme une alternative essentielle au Google Play Store. De ce fait, cela a fermé la porte au projet de l’éditeur d'ouvrir son propre Epic Games Store pour appareils iOS.

Le jugement a également validé la décision d'Apple de chasser Epic de sa plateforme, ce qui permet à la société d’exclure à l’avenir tout compte développeur en cas de violation des CGU de l’App Store - et ce sans aucune complication. La balle reste donc dans le camp d'Apple, pour ainsi dire, et empêche Epic ou d'autres entreprises de demander l'appui de la justice pour revenir sur une quelconque boutique contre la volonté de leurs propriétaires. C'est l'une des nombreuses raisons pour lesquelles Epic a immédiatement fait appel de la décision, après qu'elle ait été rendue.

Alors Epic Games va-t-il céder aux prérogatives d’Apple ? Celle-ci peut-elle parvenir à supporter un compromis ? Les joueurs iOS de Fortnite croisent les doigts.

David Lumb

David J Lumb is Mobile Editor, US for TechRadar, covering phones, tablets, and wearables. He still thinks the iPhone 4 is the best-looking smartphone ever made.