Skip to main content

Le téléobjectif Canon le plus long du monde est aujourd’hui disponible au prix d’une voiture

Canon RF 1200mm f/8L IS USM
(Crédit photo: Canon)

Canon vient de présenter l'objectif le plus long du monde, conçu pour les appareils photo sans miroir. Ce super téléobjectif de 1200 mm semble être le compagnon idéal des photographes animaliers… avec un compte épargne solide.

Le RF 1200mm f/8L IS USM, qui succède au légendaire EF 1200mm f/5.6 L USM, a été pensé pour enrichir les capacités des derniers appareils photo sans miroir de Canon - comme le Canon EOS R3. Il a été annoncé en même temps que le nouveau RF 800mm f/5.6L IS USM.

Les deux objectifs sont, naturellement, assez énormes, bien qu'ils soient considérablement plus petits et plus légers que leurs prédécesseurs réservés pour des reflex numériques. Le RF 800 mm f/5.6L IS USM pèse 3,14 kg et mesure 432 mm de long, tandis que le RF 1200 mm f/8L IS USM n'est pas beaucoup plus grand, mesurant un peu plus d'un demi-mètre et pesant 3,34 kg - soit seulement un cinquième du poids du classique EF 1200 mm f/5.6 L USM.

Ces deux objectifs ont une conception similaire à celle des objectifs RF existants (le RF 400 mm et le RF 600 mm), mais avec quelques éléments arrière supplémentaires.

Leurs longueurs focales respectives de 800 mm et 1200 mm ne représentent même pas leurs limites maximales, car ils sont tous deux compatibles avec les prolongateurs Canon RF 1.4x et RF 2x. Utilisez ce dernier sur le RF 1200mm F8L IS USM et vous pourrez photographier des sujets à une distance incroyable de 400 mètres.

Bien que ces deux objectifs nécessitent un trépied pour les maintenir stables dans la plupart des situations, ils intègrent une stabilisation d'image pour vous donner un coup de pouce. Le RF 800mm f/5.6L IS USM promet d'offrir une compensation de 4,5 stops, tandis que le RF 1200mm f/8L IS USM offre un peu moins avec quatre stops.

Les nouveaux objectifs de Canon ont été conçus pour les photographes sportifs ou animaliers professionnels, mais même eux pourraient être rebutés par leur prix. Les deux objectifs seront disponibles à partir de la fin mai, le RF 800 mm f/5,6L IS USM coûtant 14 299 € et le Canon RF 1200 mm f/8 L IS USM 23 499 €.


Des objectifs de longue portée dans tous les sens du terme

Les nouveaux objectifs de Canon sont sans doute autant un exercice de promotion de son système RF que des outils pratiques pour les photographes professionnels, surtout à ces prix.

Ce n'est pas une coïncidence si le grand rival Nikon a annoncé son nouveau super téléobjectif Z 400 mm f/2,8 le mois dernier, et la plupart des photographes feraient mieux d'acheter un objectif RF 400 mm f/2,8 ou RF 600 mm f/4 avec une extension RF 2x, afin d’obtenir une portée de 800 mm ou 1200 mm pour bien moins cher.

Cela dit, les photographes sportifs et animaliers seront sans aucun doute ravis de louer et de tester ces nouveaux super-téléobjectifs. Ce type d'objectif est idéal pour compresser les arrière-plans et supprimer les distractions autour de votre sujet, et ils fonctionneront sans aucun doute parfaitement avec l'excellent système AF de Canon.

Le RF 1200mm f/8 L IS USM est également plus pratique, et moins spécialisé, que son prédécesseur spirituel, le EF 1200mm f/5.6 L USM. À l'origine, Canon n'a produit que deux exemplaires de cet objectif (qui a débuté avec une monture FD), avant de le convertir pour la monture EF.

L'année dernière, l'un des rares exemplaires de l'EF 1200 mm a été vendu en Allemagne pour 580 000 $ (environ 520 000 €).

Mark Wilson
Cameras editor

Mark is the Cameras Editor at TechRadar. Having worked in tech journalism for a ludicrous 17 years, Mark is now attempting to break the world record for the number of camera bags hoarded by one person. He was previously Cameras Editor at Trusted Reviews, Acting editor on Stuff.tv, as well as Features editor and Reviews editor on Stuff magazine. As a freelancer, he's contributed to titles including The Sunday Times, FourFourTwo and Arena. And in a former life, he also won The Daily Telegraph's Young Sportswriter of the Year. But that was before he discovered the strange joys of getting up at 4am for a photo shoot in London's Square Mile.