Skip to main content

Si vous avez l’intention d’acheter un nouveau PC, mieux vaut vous dépêcher

pc portable
(Crédit photo: Pixabay)

Mettre la main sur un nouvel ordinateur portable ou de bureau, en profitant des soldes d’hiver de 2021, s’avérerait plus complexe que prévu - le marché répondant actuellement à une forte augmentation de la demande.

La cause parait évidente : l'énorme croissance du télétravail et du distanciel, accompagnant la pandémie mondiale de 2020, a entraîné une augmentation massive des ventes d'ordinateurs portables et de bureau vendus au niveau international. Problème : cette croissance risque de générer un goulot d’étranglement, lorsque la demande surpassera l'offre. Ce qui ne devrait pas tarder à se produire selon les analystes.

En fait, les ventes de PC ont dépassé le palier record des bénéfices réalisés par le lancement de l’iPhone initial de 2007. Qui plus est, la demande ne montre aucun signe de ralentissement et devrait reprendre de plus belle au début de la nouvelle année. Alors que le marché des ordinateurs portables et de bureau a connu un boom durant la pandémie, les ventes de smartphones ont décliné, les utilisateurs se tournant vers des appareils plus grands avec un écran plus large essentiel au multitâche et à la tenue de visioconférences.

C’est la revanche de cette industrie qui a connu un boom en 2008, avec plus de 300 millions de PC livrés aux quatre coins du globe en 2008… avant de péricliter depuis à une cadence de 250 millions d’unités expédiées par an.

Bien que peu d’experts s'attendaient à une reprise du marché aujourd’hui, certains anticipent une explosion des ventes à la fin de l’année, avec une hausse de près de 15% par rapport à celles de l’an dernier.

La revanche du PC sur les smartphones

Selon le cabinet d'analyse Canalys, l’équipement des particuliers comme des professionnels en PC et en tablettes 1,77 milliard d’unités d'ici fin 2021, contre 1,64 milliard en 2018. L'une des principales raisons de cette demande accrue est le changement de paradigme au sein des foyers : nous sommes passés du PC familial à la nécessité de posséder un appareil informatique par personne occupant ledit foyer.

Afin de répondre efficacement à cette demande, les détaillants ont multiplié les commandes et le nombre de fournisseurs, accéléré le processus d’approvisionnement et présenté des modèles améliorés qui seront commercialisés l’année prochaine. Toutefois, ces efforts pourraient ne pas suffire, car de nombreux fabricants de PC réclament encore plusieurs mois de délai pour être en mesure de respecter les commandes en cours.

Selon Gregg Prendergast, président d'Acer pour la zone Amérique, la marque a absorbé le surcoût lié à l'acheminement des ordinateurs portables directement auprès des clients de l'entreprise issus du secteur de l'éducation, au lieu d'envoyer ces appareils par train ou par grands conteneurs. Cependant, les chaînes de montage prenant du retard, certains de ces clients ont dû attendre jusqu'à quatre mois supplémentaires avant de recevoir leur livraison.

Ryan Reith, vice-président de la société d'analyse IDC, a également souligné que les commandes additionnelles des écoles et des entreprises dans plusieurs pays entraîneraient une pénurie de composants PC et de produits finis jusqu'en 2022.

Cela signifie que si vous pouvez continuer à vous reposer sur votre ordinateur portable ou de bureau existant. Si vous envisagez de le remplacer, vous devriez probablement le faire immédiatement – avant que 2020 ne se termine - car l’acquisition d’un modèle plus récent pourrait s’avérer difficile, voire impossible, dans un avenir proche.

Via Reuters

Anthony Spadafora

After living and working in South Korea for seven years, Anthony now resides in Houston, Texas where he writes about a variety of technology topics for ITProPortal and TechRadar. He has been a tech enthusiast for as long as he can remember and has spent countless hours researching and tinkering with PCs, mobile phones and game consoles.