Skip to main content

Diablo 4 parie sur une atmosphère sombre - si sombre que vous devrez plisser les yeux pour en deviner les détails

Diablo 4
(Crédit photo: Activision Blizzard)

Cela fait trois bons mois que nous n'avons pas eu de nouvelles de Diablo 4. Mais les développeurs du nouvel épisode très attendu sont de retour, avec une mise à jour et une série inédite de captures d'écran qui font parler d’elles.

Ce que l'on peut retenir de ce dernier communiqué, c'est que l'esthétique de Diablo 4 est axée sur "l'horreur gothique sombre et peu fantaisiste". Le directeur du jeu, Joe Shely (qui a remplacé Luis Barriga), tient à montrer les progrès réalisés par l'équipe dans l'élaboration de ces thèmes, qui donnent au jeu son "style visuel distinct".

Personnage jouable en haut d'un escalier dans Diablo 4

(Image credit: Activision Blizzard)

Le directeur artistique Chris Ryder explique (opens in new tab) que la création d'environnements immersifs repose ici sur deux piliers fondamentaux : "les maîtres anciens" et "un retour à l'obscurité". Un retour à l'obscurité, semble-t-il, car nous avons du mal à distinguer quoi que ce soit sur certaines de ces captures d'écran. Tant et si bien que vous devrez jouer avec le curseur de luminosité de votre écran pour y parvenir.

"L'utilisation de ces piliers nous a permis de rester cohérents et de nous aligner sur le ton visuel de Diablo 4", ajoute Ryder. 

Par "maîtres anciens", ce dernier fait référence aux peintres classiques comme Rembrandt, et à leur exploitation contrôlée des détails, de la gamme de tons et des palettes de couleurs. Le "retour à l’obscurité" évoque un éclairage réduit au maximum pour dessiner un "monde gothique dangereux et sombre".

Personnage jouable perdu dans une caverne sombre - Diablo 4

(Image credit: Activision Blizzard)

Les environnements de Diablo 4 sont décrits comme une "interprétation plus sombre et plus ancrée dans la réalité" que les précédentes entrées de la série. L'équipe précise que ce résultat est obtenu en privilégiant un univers crédible.

L'architecture, les artefacts trouvés dans les donjons et le monde ouvert lui-même seront revisités en conséquence. Les conditions météorologiques et les biomes régionaux s'appuient sur ces caractéristiques. 

Le personnage jouable dans une taverne brumeuse et mal éclairée - Diablo 4

(Image credit: Activision Blizzard)

Même si le directeur artistique semble s'être inspiré de La longue nuit de Game of Thrones, toutes les zones du jeu ne sont pas plongées dans l'obscurité. L'éclairage joue un rôle énorme dans le jeu.   

"En explorant le monde ouvert de Diablo 4, vous découvrirez de nombreuses variations de l'éclairage aussi bien que de la météo", explique Ben Hutchings, directeur adjoint en charge de l'éclairage. "Sur la côte de Scosglen, vous pourrez apprécier l'atmosphère brumeuse et glaciale inspirée des Highlands".

"Dans l'ensemble, nous nous efforçons d'obtenir une palette naturelle et réaliste, ce qui nous permet de créer un espace visuel particulier qui répond à l’ambiance gothique de Diablo."

Hutchings prend également pour exemple la colonie de Kyovoshad, un autre lieu où "l'utilisation du brouillard, des ombres douces et de l'éclairage par rebond [...] apportent un semblant de douceur dans la noirceur générale". 

"Cette douceur est un élément essentiel de l'esthétique de Diablo 4, car elle donne un cadre naturel. Nous cherchons à donner à Kyovoshad une atmosphère épaisse et habitée avec des tons chauds et terreux, ce qui lui confère un sentiment de répit par rapport à la palette plus froide et frigide des Pics Fracturés."

Une ville désertique dans Diablo 4

(Image credit: Activision Blizzard )

Diablo 4 présentera un monde ouvert incluant cinq zones distinctes à explorer et à piller. En plus de l'éclairage et de la ligne esthétique globale, les accessoires interchangeables et cassables contribuent à rendre ce monde plus crédible ; après tout, quel genre d'aventurier peut traverser un village sans briser quelques pots, au minimum ?

Avec plus de 150 donjons aléatoires et un monde vivant à parcourir, nous sommes impatients de nous y mettre. Malheureusement, il faudra attendre 2023 au plus tôt, et ces captures d'écran devront donc vous faire patienter jusqu'à la prochaine mise à jour.

Shabana Arif
News Editor, TechRadar Gaming

Shabana has been writing about games for almost a decade now, as well as covering tech, politics, food, and other random tidbits at Gizmodo UK. She's stepped outside of news every now and then to write game guides, and always appreciates a DM if she's helped get you out of a pickle. During her time freelancing, you may have spotted her words at VG24/7, GamesRadar, and IGN. She's also held the position of news editor at Gizmodo UK, T3, and The Sun Online.