Skip to main content

Netflix peut rester le leader des services de streaming vidéo jusqu’en 2026 - avant de se faire doubler par Disney Plus

Applications de streaming vidéo
(Crédit photo: Shutterstock / Koshiro K)

Comme le rapporte Deadline (opens in new tab), une nouvelle étude menée par le cabinet d’analyses des marchés technologiques Omdia suggère que Netflix restera le service de streaming le plus populaire au monde jusqu'en 2026 au moins. Disney Plus continuera de croître à un rythme plus rapide, prévoit la société, mais n'éclipsera pas son plus grand concurrent aussi rapidement que prévu - certains experts avaient acté une prise du trône par Disney Plus en 2024.

Netflix a perdu 200 000 abonnés entre janvier et mars de cette année, un chiffre qui devrait dépasser les deux millions à la fin du mois de juin. Mais, selon Omdia, la plateforme pourrait compter sur un matelas prévisionnel de 260 millions d'abonnés en 2026, contre 240 millions pour Disney Plus. 

Cette étude récente constitue un répit salvateur pour Netflix, qui doit faire face à la frustration de ses clients face à l'impopularité de ses augmentations de prix, à la baisse de la qualité de son catalogue et à sa culture d'annulation créative. 

Les conclusions d'Omdia ne prédisent pas un changement de trajectoire spectaculaire pour la firme - elles suggèrent que la base d'abonnés Netflix n'augmentera que d'environ 40 millions au cours des quatre prochaines années - toutefois, les données indiquent un long sursis d'exécution.

Pour plus de clarté, Netflix et Disney Plus ont enregistré, en mars 2022, un nombre total d'abonnés de 221,6 millions et 137,7 millions, respectivement. 

Infographie exposant le nombre d'abonnés aux services de streaming à partir de mars 2022

(Image credit: TechRadar)

Omdia prévoit de même que, d'ici à 2026, HBO Max et Prime Video serviront tous deux environ 150 millions d'abonnés, Peacock et Paramount Plus constituant les deux acteurs fermant la marche des services de streaming internationaux les plus populaires dans le classement.

Inciter les utilisateurs mécontents à revenir

En plus d'indiquer les tendances spécifiques à chaque service de streaming, les résultats d'Omdia mettent en lumière un indicateur souvent sous-estimé de la santé du secteur : les réabonnements. 

Selon l'entreprise, 45% des abonnements à un service de streaming ont été annulés au cours des 12 derniers mois, mais les réabonnements ont augmenté, eux, de 84%. Comme le rapporte Deadline, ces données démontrent qu'un taux de résiliation plus élevé ne signifie pas nécessairement que les abonnements sont abandonnés.

Lors d'une présentation annonçant les résultats, Maria Rua Aguete, directrice générale d’Omdia, a déclaré : "Pour faire face à la hausse des coûts, les consommateurs préfèrent réduire d'autres dépenses que celles du divertissement à domicile. En fait, comme le révèle [notre] enquête, la réduction des autres dépenses leur a permis de s'abonner à des services supplémentaires.

Sans doute, les réabonnements permettront de renverser la courbe négative des abonnés de Netflix dans les mois à venir - si, bien sûr, le service de streaming incite ses anciens utilisateurs à revenir.

Axel is a London-based staff writer at TechRadar, reporting on everything from the latest Tesla models to newest movies as part of the site's daily news output. Having previously written for publications including Esquire and FourFourTwo, Axel is well-versed in the applications of technology beyond the desktop, and a degree in English Literature means he can occasionally be spotted slipping Hemingway quotes into stories about electric sports cars.