Skip to main content

La source de l'astéroïde tueur de dinosaures a-t-elle été enfin localisée ?

Un astéroïde se consume en atteignant l'atmosphère terrestre avant impact sur l'océan
(Crédit photo: Shutterstock)

Il y a environ 66 millions d'années, un objet massif s'est écrasé sur la Terre juste au large de la péninsule du Yucatán, mettant fin de façon cataclysmique au règne des dinosaures - celui-ci ayant duré 150 millions d'années. Aujourd’hui, les scientifiques semblent faire consensus sur la localisation du point de départ de cet astéroïde tueur.

L'objet mesurait environ dix kilomètres de large, ce qui a suscité de nombreux débats sur la nature de l'impact, puisque 10 km est considéré comme très grand pour un astéroïde mais relativement petit pour une comète. De nouvelles recherches publiées dans la revue Icarus suggèrent qu'un astéroïde géant primitif sombre (GDP), nommé à juste titre, est le coupable idéal pour les disparitions du T-rex et de ses semblables.

"Deux questions essentielles sont toujours sans réponse", selon William Bottke, chercheur au Southwest Research Institute (SwRI) et co-auteur de la nouvelle étude.

Les chercheurs du SwRI ont étudié des échantillons de roches vieux de 66 millions d'années provenant du cratère de Chicxulub, plus exactement issus de couches rocheuses terrestres ou de carottes de forage. Ils ont permis d’identifier l’objet de l’impact comme faisant partie de la classe des astéroïdes de type chondrites carbonées. Cela ne fait qu'embrouiller les certitudes des spécialistes, car très peu de chondrites carbonées de plus d'un kilomètre de large ont touché la Terre - d'après ce que nous savons des archives géologiques.

L'équipe du SwRI s'est donc mise en quête d'une source possible de chondrites carbonées de taille suffisante. Grâce à la modélisation informatique, l'équipe pense désormais que l'astéroïde provenait de la moitié extérieure de la ceinture d'astéroïdes située entre Mars et Jupiter, une région longtemps considérée comme produisant peu d'impacteurs. Cette région est remplie de gros astéroïdes de type chondrites carbonées, vestiges de la formation du système solaire il y a des milliards d'années.

Leur modèle a montré que les processus susceptibles d'envoyer ces astéroïdes GDP vers la Terre sont dix fois plus fréquents qu'on ne le pensait auparavant. Et si tous les astéroïdes GDP déplacés ne finissent pas par frapper la Terre, cela signifie que le système solaire interne pourrait avoir plus d'astéroïdes lourds en vol que nous le pensions à l'origine.

La modélisation situe également la probabilité d'un impact de ce type à une fois tous les 250 millions d'années, ce qui correspond à ce que les scientifiques ont constaté dans les archives géologiques.

"Ce résultat est fascinant non seulement parce que la moitié extérieure de la ceinture d'astéroïdes abrite un grand nombre d'impacteurs en chondrite carbonée, mais aussi parce que les simulations de l'équipe peuvent, pour la première fois, reproduire les orbites de gros astéroïdes sur le point de s'approcher de la Terre", a déclaré le Dr Simone Marchi, co-auteur de l'étude.

"Ce travail nous aidera à mieux comprendre la nature de l'impact de Chicxulub, tout en nous indiquant la localisation exacte d'autres grands impacteurs du passé profond de la Terre."

Heureusement, cela signifie également que nous pourrions avoir un peu de répit avant qu'un tueur d’espèces similaire ne sorte des zones les plus sombres de la ceinture d'astéroïdes. Tout en nous donnant une idée précise des endroits à surveiller à l'avenir.

John Loeffler

John (He / Him / His) is a writer, programmer, gamer, activist, and Brooklyn College alum currently living in Brooklyn, NY. Named a CES 2020 Media Trailblazer for his science and technology reporting, John specializes in all areas of computer science, including industry news, hardware reviews, PC gaming, general science writing, and the social impact of of the tech industry. John is currently finishing up an M.A. in Computer Science.    


Find him online on Twitter at @thisdotjohn


Currently playing: Valheim, Darkest Dungeon, Satisfactory