Skip to main content

La Surface Pro 8 devrait opter pour un écran 120 Hz et des SSD interchangeables

Microsoft Surface Pro X
(Crédit photo: Future)

Microsoft organise une conférence dédiée à la gamme Surface le 22 septembre. Nous pensons qu'elle présentera le prochain Surface Duo 2 au cours de celle-ci, et probablement la mise à niveau de la série Pro. Une fuité récente évoque en effet celle-ci, en citant quelques nouvelles spécifications intéressantes.

L’informateur @Shadow_Leak a partagé sur Twitter une page de catalogue commercial qui semble représenter la future Microsoft Surface Pro 8, avec un certain nombre de caractéristiques inédites. Parmi celles qui ont inévitablement attiré notre attention, on trouve un taux de rafraîchissement de 120 Hz ajouté à l'écran de 13 pouces - du jamais vu sur un appareil Surface. L’écran monte également en gamme en adoptant la conception "narrow border" ultra-fine du Pro X.

See more

Si l'on en croit ce document, la Surface Pro 8 disposera également d'un SSD interchangeable, de deux ports Thunderbolt, et sera pilotée par les processeurs Intel de 11e génération ainsi que Windows 11.

Il est possible, bien entendu, que l'image soit falsifiée, et que nous ayons en réalité affaire à un concept abandonné du Surface Pro X de 2019. A cette heure, il est difficile de déterminer à quel point la Surface Pro 8 empruntera au design du Pro X, au-delà d’un cadre plus lisse. Il convient donc de faire preuve de prudence vis-à-vis de cette information, ce en attendant les révélations potentielles du 22 septembre. A noter que la conférence Microsoft commencera à 17h (heure française). 

Des améliorations indispensables

Néanmoins, si cette fuite s'avère exacte, Microsoft corrigerait enfin les principaux inconvénients que nous avons localisés dans la Surface Pro 7. Particulièrement l’absence de ports Thunderbolt 3, affaiblissant la vitesse de transfert de données et la prise en charge des moniteurs externes, par rapport à des appareils concurrents.

Les nouvelles bordures étroites attendues constitueraient de même un rafraîchissement moderne et alignée sur une grande partie des designs rivaux. 

Autre déception causée par la Surface Pro 7 : la réduction du niveau d'autonomie. Or, l’intégration d’un écran 120 Hz et de nouvelles puces Intel pourraient bien mettre un peu plus à mal la durée de vie de la batterie sur la Pro 8.

Espérons que Microsoft puisse intégrer une batterie de plus grande capacité et (plus important encore) qu'elle puisse compter sur l'optimisation positive de Windows 11 - sinon nous risquons de composer avec une Surface Pro qui n’en aura que le nom.  

Harry Domanski
Harry is an Australian Journalist for TechRadar with an ear to the ground for future tech, and the other in front of a vintage amplifier. He likes stories told in charming ways, and content consumed through massive screens. He also likes to get his hands dirty with the ethics of the tech.