Skip to main content

La qualité vidéo de Netflix reste limitée, les utilisateurs Premium agacés

(Crédit photo: Shutterstock / sitthiphong)

Au début de la pandémie, Netflix a annoncé qu'il réduirait la qualité des vidéos en streaming afin de diminuer la quantité de bande passante consommée par ses utilisateurs. Avec un incroyable nombre de personnes confinées à leur domicile, la décision de l'entreprise était logique à l'époque.

Cependant, cela fait maintenant près de deux mois et les clients de Netflix en Europe sont mécontents du service de streaming car ils continuent à fournir des vidéos HD et Ultra HD à débit réduit, parfois inférieurs à 50 % de leur capacité normale dans certains cas, comme l'a indiqué Variety.

Les utilisateurs du service de streaming affirment que les débits réduits entraînent une dégradation notable de la qualité de l'image, comme le flou et la pixellisation sur les grands téléviseurs.

Certains utilisateurs de Netflix sont agacés par cette situation car la société facture des tarifs d'abonnement différents en fonction de la qualité de la vidéo. Rappelons que Netflix propose 3 niveaux d’abonnement : Essentiel en 720x576 pixels, Standard en Full HD (1280x720 pixels) et Premium en Full HD et Ultra HD (4K) pour les écrans compatibles.

Rétablissement des débits par Netflix : pas de date dans l'immédiat

Pour l'instant, Netflix n'a pas annoncé calendrier précis pour savoir quand les débits seront ramenés à leurs niveaux d'origine. Toutefois, dans une déclaration à Variety, un porte-parole de la société a expliqué que le service de streaming lèvera les plafonds de débit dès que possible : "Lorsque les conditions du réseau s'amélioreront, nous commencerons à lever les plafonds de débit que nous avons introduits en mars, pays par pays. Au cours des deux derniers mois, nous avons ajouté plus de quatre fois la capacité normale pour faire face à l'augmentation de la demande et contribuer à maintenir la qualité de notre service pour les membres".

Certes, cela signifie que la qualité du streaming va finalement revenir à la normale, mais en attendant les utilisateurs Premium de Netflix paient encore 15,99 euros par mois pour regarder du contenu en 4K paient qu'ils n'obtiennent pas. En mars dernier, Ken Florance, le vice-président de la société chargé de la diffusion du contenu, a déclaré dans un post sur le blog de la marque : "Si vous êtes particulièrement attentif à la qualité vidéo, vous pouvez remarquer une très légère diminution de la qualité dans chaque résolution. Mais vous obtiendrez toujours la qualité vidéo que vous avez payée".

Thierry Breton, commissaire européen chargé du marché intérieur, avait demandé à Netflix de réduire les débits par crainte que les fournisseurs d'accès Internet ne soient mis à rude épreuve avec des millions de personnes bloquées chez elles. Mais cela n'a pas été le cas, car les réseaux Internet européens ont géré l'augmentation du trafic sans encombrement majeur.

Il faut espérer que Netflix commencera bientôt à augmenter les débits de ses vidéos en streaming, sinon les clients pourraient vouloir se tourner vers d'autres services de streaming.

Via Variety