Elon Musk ne vous offre pas de cryptomonnaie, c'est une arnaque

Bitcoin
(Crédit photo: Future)

Dans le dernier exemple d'utilisation abusive de l'identité d'Elon Musk dans des escroqueries aux cryptomonnaies, un pirate cible les nouveaux abonnés Twitter du milliardaire excentrique, ont averti des experts en sécurité.

Comme le rapporte BleepingComputer, un escroc a créé un compte Twitter sans nom, et a placé le logo de l'entreprise sur la photo de profil afin de créer un faux sentiment de légitimité. Il a ensuite commencé à surveiller le compte Twitter d'Elon Musk à la recherche de nouveaux abonnés, puis les a ajoutés à une liste nommée "Deal of the Year".

L'ouverture de la liste (qui est publique et visible par tous) montre aux victimes un faux tweet d'Elon Musk dans lequel il invite ses nouveaux followers à un cadeau en cryptomonnaie.

Faux cadeau

"J'ai décidé de choisir au hasard 1 000 nouveaux abonnés qui peuvent participer au plus grand don de crypto", dit le tweet. Bien entendu, les erreurs de grammaire évidentes devraient suffire à alerter les destinataires.

Le tweet partage également un lien (freedomgiveaway.net) où les victimes doivent se rendre et répondre à un court quiz afin de participer au "cadeau". Le quiz est pour l'essentiel réalisé à partir d'informations de notoriété publique, mais il importe peu que vous répondiez correctement ou non.

Dès que vous aurez terminé, le site vous demandera votre adresse de cryptomonnaie et promettra d'envoyer 5 000 bitcoins aux heureux gagnants (environ 81 millions euros). Mais avant d'être crédités de ces cryptomonnaies, ils doivent d'abord déposer une petite somme sur l'adresse d'Elon (entre 0,02 et 1 BTC).

Le site Web répertorie également de nombreux faux avis faisant l'éloge de la campagne afin de la rendre plus crédible et d'essayer de tromper autant d'investisseurs crédules que possible.

L'adresse à laquelle les victimes doivent déposer leur argent se trouve sur ce lien (s'ouvre dans un nouvel onglet). Et heureusement, il semblerait que les partisans d'Elon Musk ne soient pas si naïfs que cela : le portefeuille est vide et n'a jusqu'à présent fait l'objet d'aucune interaction. Espérons qu'il en restera ainsi.

Via: BleepingComputer (s'ouvre dans un nouvel onglet)

Sead Fadilpašić

Sead is a seasoned freelance journalist based in Sarajevo, Bosnia and Herzegovina. He writes about IT (cloud, IoT, 5G, VPN) and cybersecurity (ransomware, data breaches, laws and regulations). In his career, spanning more than a decade, he’s written for numerous media outlets, including Al Jazeera Balkans. He’s also held several modules on content writing for Represent Communications.