Skip to main content

L'E3 2022 est annulé sous toutes ses formes, et nous n'arrivons pas à y croire

E3 2014
(Crédit photo: Shutterstock/Barone Firenze)

C’est le couperet de la semaine. Près de trois mois après avoir décidé de faire de la grand-messe du jeu vidéo un rendez-vous entièrement virtuel, l'Entertainment Software Association (ESA) a décidé d’enterrer l’E3 2022.

"Nous avons précédemment annoncé que l'E3 ne se tiendrait pas physiquement en 2022 en raison des risques sanitaires permanents liés à la COVID-19", a déclaré l'ESA à TechRadar. "Aujourd'hui, nous annonçons qu'il n'y aura pas non plus de vitrine numérique de l'E3 cette année".

La nouvelle a d'abord été communiquée par un initié de l'industrie, Will Powers, responsable des relations publiques pour la célèbre société de matériel de jeu Razer. Il a tweeté la décision de l’ESA jeudi dernier.

See more

Voici pour la mauvaise nouvelle. La bonne nouvelle est qu'à ce jour, l'ESA prévoit de ressusciter l'E3 pas plus tard qu’en 2023. L'organisme a déclaré à TechRadar : "L'E3 reviendra en 2023 avec une vitrine revigorée qui célèbre les innovations vidéoludiques les plus passionnantes."

L'ESA a ajouté qu'elle "consacrera toute son énergie et ses ressources pour offrir une expérience E3 physique et numérique revitalisée à l'été 2023.

Ces dernières années ont été difficiles pour l'E3. Face à la pandémie, l'événement a été purement et simplement annulé en 2020, avant de connaître une édition 100% numérique l’an dernier. La vague Omicron l’oblige cependant à disparaître temporairement aujourd’hui.

La perte de cet événement, même virtuel, pourrait être une pilule difficile à avaler pour les joueurs qui considèrent l'E3 comme un rendez-vous incontournable et bien plus qu'un salon professionnel. Comme l'a écrit (opens in new tab) Vic Hood de TRG :

"L'E3 est devenu une véritable célébration du jeu vidéo : les médias y assistent pour faire le point sur les plus grands titres à venir, tandis que les fans y viennent pour mettre la main sur les dernières sorties et pour se retrouver entre passionnés. Je ne peux que le décrire comme un paradis pour les gamers".

e3

(Image credit: Shutterstock)

Ce n'est pas, selon l'ESA la fin de l'E3, et il a déjà traversé des périodes difficiles. En 2016, plusieurs grands studios, dont EA et Activision Blizzard, se sont retirés du salon, organisant leurs propres présentations de catalogues en parallèle. De plus, l'intérêt pour le salon a fluctué entre les lancements de nouvelles consoles et les sorties de titres majeurs.

L'E3 a pu rebondir jusqu'à la pandémie, lorsque pratiquement tous les salons professionnels physiques ont été annulés ou remplacés par des événements virtuels.

À l'heure où nous écrivons ces lignes, l'ESA n'a pas informé ses communautés sur les réseaux sociaux ou depuis son blog, mais nous supposons qu'elle le fera bientôt. La page du compte Twitter de l'E3 comporte toujours le logo de l'E3 2021 et n'a rien publié sur un quelconque changement de statut.

Sur la page officielle (opens in new tab) de l'E3, on peut lire : "E3 2022 : rendez-vous l'année prochaine", sans aucune ironie quant au fait que nous sommes déjà bien avancés dans l’année. Les abonnés à la newsletter de l'E3 reçoivent un message de bienvenue qui inclut toujours "E3 2021" dans l'en-tête.

Lance Ulanoff
US Editor in Chief

A 35-year industry veteran and award-winning journalist, Lance has covered technology since PCs were the size of suitcases and “on line” meant “waiting.” He’s a former Lifewire Editor-in-Chief, Mashable Editor-in-Chief, and, before that, Editor in Chief of PCMag.com and Senior Vice President of Content for Ziff Davis, Inc. He also wrote a popular, weekly tech column for Medium called The Upgrade.


Lance Ulanoff (opens in new tab) makes frequent appearances on national, international, and local news programs including Live with Kelly and Ryan, Fox News, Fox Business, the Today Show (opens in new tab), Good Morning America, CNBC, CNN, and the BBC.