Skip to main content

WhatsApp : vous aurez bientôt besoin d'une reconnaissance digitale ou faciale pour accéder à votre compte

Reconnaissance faciale WhatsApp
(Crédit photo: Prostock-studio / Shutterstock)

WhatsApp ajoute une couche de sécurité supplémentaire à ses applications de bureau et web, en obligeant les utilisateurs à utiliser la reconnaissance faciale ou un capteur d’empreintes digitales pour se connecter à la messagerie.

Pour l'instant, les utilisateurs peuvent se connecter aux applications web/bureau de WhatsApp en scannant le code QR s’affichant sur l’écran de leur ordinateur - ils doivent disposer pour ce faire d’un smartphone avec application caméra. Comme vous ne pouvez connecter qu'un seul appareil à la fois, votre compte WhatsApp sera déconnecté automatiquement sur votre téléphone.

Cependant, WhatsApp corrigera bientôt ce désagrément et permettra aux utilisateurs de rester connectés sur plusieurs appareils simultanément. Il est probable que le service de messagerie mette en place cette mise à jour de la sécurité pour éviter toute utilisation invasive d’un compte utilisateur, en cas de vol de son smartphone.

Faut-il vous désinscrire ?

La nouvelle politique de confidentialité controversée de WhatsApp explique que l'application ne pourra pas accéder directement aux capteurs biométriques de votre smartphone. Elle utilisera plutôt les mesures de sécurité que vous avez activées depuis le système d'exploitation de l'appareil.

Si vous utilisez actuellement la reconnaissance faciale ou un capteur d’empreintes digitales pour vous identifier sur votre smartphone, la nouvelle fonction de sécurité de WhatsApp sera activée automatiquement - et ne pourra être désactivée qu'en désactivant le déverrouillage biométrique de votre téléphone.

D'autres mises à jour des conditions générales de WhatsApp exigeront que certains utilisateurs partagent davantage de leurs données personnelles avec la maison mère Facebook - ce qui a provoqué la gronde de nombreux membres. WhatsApp a reporté le déploiement des nouvelles conditions en réponse à ce rejet massif, et a expliqué que ces changements spécifiques ne s'appliqueront actuellement qu'aux comptes professionnels.

La société a également publié une déclaration pour répondre à certaines questions courantes sur les nouvelles conditions de service, expliquant que ni WhatsApp ni Facebook ne peuvent consulter nos messages ou écouter nos appels, encore moins visionner nos conversations vidéo ou nous géolocaliser.

Si vous n'êtes pas encore totalement convaincu et que vous envisagez de changer de service de messagerie, nous avons dressé une liste des meilleures applications similaires et gratuites à ce jour.