Skip to main content

Ce hack permet de jouer en 4K sur votre Steam Deck - mais vous n’oserez pas le tenter

Steam Deck
(Crédit photo: Future)

Les propriétaires de la console Steam Deck peuvent brancher un GPU externe à cette dernière pour surévaluer ses capacités graphiques, ce via un système D audacieux entrepris avec l’appui de la carte graphique phare actuelle d'AMD. Vous obtiendrez ainsi une configuration digne d’un des meilleurs PC portables gamer actuels, permettant d’exécuter des titres compatibles en 4K, avec des fréquences d'images élevées.

Tout d'abord, il convient de préciser que cette méthode, présentée et approuvée par ETA Prime sur YouTube, consiste à connecter une carte graphique ASRock RX 6900 XT OC directement sur le Steam Deck, en utilisant l'emplacement M.2.

Nous reviendrons plus tard sur les aspects pratiques de cette méthode - dans la mesure où elle demeure complexe et implique l'exécution du système d'exploitation Windows sur la carte SD (car SteamOS ne peut pas être installé sur un disque externe).

Quoi qu'il en soit, ETA Prime a bricolé son Steam Deck pour qu’il intègre la 6900 XT et supporte Windows 11. Il a ensuite testé un certain nombre de jeux pour voir s'ils fonctionnaient bien. La réponse s’est avérée assez fluide dans certains cas, malgré le fait que le GPU AMD haut de gamme soit manifestement bloqué par le CPU du Steam Deck.

Par exemple, The Witcher 3 a tourné à plus de 100 images par seconde (fps) en résolution 4K avec des réglages ultra. Sous cette même configuration 4K, GTA V a dépassé les 60 fps (le niveau largement reconnu pour des performances fluides).

Cela dit, des titres AAA plus exigeants comme Cyberpunk 2077, Elden Ring et God of War n'ont pas pu atteindre ce seuil en 4K, gênés par le processeur du Steam Deck. Ils ont dû se résoudre à un framerate de 40 fps en moyenne. Cyberpunk 2077 a pu dépasser 60 fps à certains moments, mais ce taux s’est révélé assez variable et inconsistant dans l'ensemble.


Et si le Steam Deck 2 ressemblait à ça ?

Bien qu'il s'agisse d'une expérience intéressante - et, avouons-le, amusante - comme nous l'avons mentionné précédemment, ce n'est pas une manipulation que tout le monde souhaitera tenter sur son Steam Deck - en raison d’une armada d'avertissements décourageants.

Il faut notamment se débarrasser du SSD du Steam Deck - et donc faire tourner le système d'exploitation sous Windows 11 depuis une carte SD. Pour ensuite brancher la carte graphique sur l'emplacement M.2 (en utilisant un adaptateur M.2 à PCIe). Oh et n'oublions pas que le GPU a besoin de sa propre alimentation électrique (un bloc Corsair de 750W a été utilisé à cet effet).

En bref, c'est une configuration sérieusement désordonnée. Il est intéressant de noter que UFD Tech a déjà expérimenté cette méthode, en utilisant un GPU RX 6600 XT de moindre qualité. ETA Prime a testé en parallèle des cartes graphiques Nvidia, moins à même de soutenir la console hackée.

Qui sait, peut-être que le Steam Deck 2 fonctionnera avec un port Thunderbolt, permettant de combiner un GPU et un moniteur externes ainsi que des périphériques - de sorte que vous pourriez utiliser le Deck comme un PC standard (peut-être avec un APU considérablement plus musclé).

Ce genre de flexibilité pourrait intéresser les joueurs PC chevronnés, à la recherche d’un appareil rapide mais abordable.

Darren is a freelancer writing news and features for TechRadar (and occasionally T3) across a broad range of computing topics including CPUs, GPUs, various other hardware, VPNs, antivirus and more. He has written about tech for the best part of three decades, and writes books in his spare time (his debut novel - 'I Know What You Did Last Supper' - was published by Hachette UK in 2013).