Skip to main content

Canon EOS R5 C : un "petit" défaut à surveiller ?

Canon EOS R5 C
(Crédit photo: Canon)

Canon a confirmé que le défaut d'autofocus qui a entraîné le rappel de certains de ses appareils Canon EOS R5 C en Australie n'est pas un problème mondial et ne concerne qu'un "petit nombre" d'unités.

Canon Australie a publié un communiqué (s'ouvre dans un nouvel onglet) indiquant que certaines caméras cinéma compactes EOS R5 C présentaient un défaut d'autofocus. Selon le document, "l'appareil peut se mettre au point et créer un décalage de façon répétée en mode vidéo". Tout acheteur australien, ayant reçu la caméra concernée avant le 21 mars, doit organiser son retour ou son remplacement.

Nous avons contacté diverses antennes mondiales de Canon pour savoir si le problème pouvait être plus répandu et affecter l'EOS R5 C en dehors de l'Australie. Bonne nouvelle : Canon certifie que ça n'est pas le cas.

Pour Canon UK, "Un défaut de fabrication a été détecté sur un petit nombre d'appareils photo EOS R5 C. Ce problème a été résolu et les unités défectueuses ne seront plus utilisées. Il n’y a aucun impact sur les unités livrées dans la région EMEA [Europe, Moyen-Orient et Afrique]".

Histoire similaire aux États-Unis, où Canon USA rassure : "les unités EOS R5 C de Canon Americas ont été mises à jour et corrigées avant leur distribution sur le territoire".

Donc, si vous vivez en dehors de l'Australie et que vous avez convoité la dernière caméra vidéo de Canon, qui est effectivement une version refroidie par ventilateur du Canon EOS R5, vous pouvez toujours vous lancer sans vous soucier de son autofocus. En France, il est possible de précommander l’appareil dans certaines boutiques spécialisées, avec une livraison annoncée courant avril.


Un léger bémol pour un grand appareil photo hybride

Les Canon EOS R5 C et EOS C70 côte à côte

Le Canon EOS R5 C à côté de la caméra de cinéma Canon EOS C70, plus grande. (Image credit: Canon)

La nature inoffensive des problèmes d'autofocus de l’EOS R5 C ne devrait pas perturber l'un des plus grands lancements Canon de l'année. La marque ne peut guère se permettre un rappel majeur.

La commercialisation précédente du Canon EOS R5 a été assombrie par des problèmes de surchauffe qui ont ensuite été résolus par des mises à jour du firmware. L'EOS R5 C, qui remplace la stabilisation intégrée au boîtier de l'EOS R5 par un système de refroidissement par ventilateur, montre le type de gestion de la chaleur nécessaire à l'enregistrement vidéo 8K en continu. Et il promet de filmer en interne des images brutes 8K/25p pendant une durée impressionnante de 50 minutes, ou des vidéos 4K/50p pendant 35-40 minutes.

Étant donné qu'il s'agit d'un appareil axé sur la vidéo, l'EOS R5 C aurait pu dérailler à cause d'une défaillance majeure de la mise au point en mode vidéo - mais cette anomalie ne concerne heureusement qu'un petit nombre d'unités en Australie. Il ne lui reste plus qu'à négocier la pénurie de semi-conducteurs qui a frappé la plupart des appareils photo sans miroir depuis le début de l'année.

Mark Wilson
Cameras editor

Mark is the Cameras Editor at TechRadar. Having worked in tech journalism for a ludicrous 17 years, Mark is now attempting to break the world record for the number of camera bags hoarded by one person. He was previously Cameras Editor at Trusted Reviews, Acting editor on Stuff.tv, as well as Features editor and Reviews editor on Stuff magazine. As a freelancer, he's contributed to titles including The Sunday Times, FourFourTwo and Arena. And in a former life, he also won The Daily Telegraph's Young Sportswriter of the Year. But that was before he discovered the strange joys of getting up at 4am for a photo shoot in London's Square Mile.