Skip to main content

Apple M1 Ultra est arrivée - tout ce que vous devez savoir sur la future puce favorite des créatifs

Keynote Apple 2022
(Crédit photo: Apple)

Apple a annoncé un tout nouveau processeur haut de gamme lors de sa keynote hardware du 8 mars 2022, le M1 Ultra. L'objectif de ce processeur est d'apporter de meilleures performances, probablement aux ordinateurs de bureau destinés aux professionnels de la création.

Apple affirme qu'il s'agit du plus gros processeur jamais conçu, un exploit que la société a pu accomplir en reliant deux puces M1 Max par un connecteur - ce qui permet à Apple d'atteindre des performances incroyables sans perdre en efficacité puisque les deux puces collaborent sans prendre le pas l’une sur l’autre. 

L'énorme puce M1 Ultra est dotée d'un GPU de 8 192 unités d'exécution, ce qui la placerait au même niveau qu'une carte graphique Nvidia GeForce RTX 3080 rien qu'au vu des spécifications papier. Bien entendu, nous devrons la tester et observer comment elle réagit en pratique. 

Comme le reste de la famille de processeurs M1, il s’agit d’un système sur puce : le CPU, le GPU, la RAM, le stockage et le moteur multimédia sont tous inclus dans l’Apple M1 Ultra. Pour autant, contrairement aux autres SoC d'Apple, celui-ci ne sera disponible que dans le Mac Studio. Un Mac Studio équipé du M1 Ultra sera proposé à partir de 3 999 $ aux États-Unis, 3 999 £ au Royaume-Uni et 4 599 € en France. Ce à partir du 18 mars.

performances GPU de l'Apple M1 Ultra

(Image credit: Apple)

Plus puissant qu'une RTX 3090 ? Nous verrons bien

Parmi tous les chiffres qu'Apple a exposés lors de la présentation du M1 Ultra, ce SoC afficherait des niveaux de performance plus élevés que ceux d’une Nvidia GeForce RTX 3090 et d’un Intel Core i9-12900K, tout en consommant 200W de moins. 

Il s'agit d'une affirmation audacieuse, mais que nous pourrions voir Apple confirmer, en fonction de la puissance qu'elle est prête à injecter dans ses composants de bureau. Le M1 Ultra dispose d'un GPU de 64 cœurs de classe discrète avec 8 192 unités d'exécution. Ces unités portent un nom différent, mais il s'agit essentiellement d'un concept similaire à celui des CUDA Cores de Nvidia ou des multiprocesseurs en continu des cartes graphiques AMD. 

Avec 8 192 UE, la puissance du M1 Ultra équivaut à celle des Nvidia GeForce RTX 3080 et AMD Radeon RX 6800 XT - nous ne serions donc pas surpris si le processus de gravure plus efficace de 5 nm était capable de maximiser les performances sur la même quantité d'unités de calcul.

Performances CPU de l'Apple M1 Ultra

(Image credit: Apple)

UltraFusion, ultra-performances

Le GPU intégré au M1 Ultra, avec ses 64 cœurs, est la grande vedette de cette keynote Apple certes, mais le processeur actuel n'est pas à dédaigner. Avec le M1 Ultra, vous disposez d'un processeur à 20 cœurs avec 114 milliards de transistors, ce qui en fait l'un des processeurs les plus denses jamais construits pour un appareil grand public. 

Ces cœurs se répartissent en 16 cœurs haute performance et 4 cœurs Efficient. Si vous n'êtes pas familier avec le M1, il s'agit du même type de conception de puce hybride. Les cœurs à haute performance sont là pour gérer les charges de travail lourdes qui nécessitent autant de force brute que possible, et les cœurs Efficient travaillent en arrière-plan pour prendre en charge les tâches de fond dès qu'elles apparaissent. 

Le M1 Ultra, comparativement, possède beaucoup plus de cœurs Performance pour chaque cœur Efficient que la puce M1 originale apparue en 2020. La première puce informatique d'Apple divisait ses 8 cœurs en deux, avec 4 cœurs Performance et 4 cœurs Efficient. Cela permettait au MacBook Air et au MacBook Pro 13 pouces d'équilibrer facilement les performances et la durée de vie de la batterie. 

Toutefois, comme le M1 Ultra n'est présent que dans le Mac Studio, l'autonomie n’apparaît pas comme un problème. Apple peut donner la priorité au chargement de la puce avec des cœurs de haute performance sans ajouter plus de cœurs Efficient, car elle n'a tout simplement pas besoin de prendre en compte la durabilité de la batterie dans l'équation. Pour les professionnels de la création qui utiliseront le M1 Ultra, seule la puissance compte ici. 

La puce Mac prend de même en charge jusqu'à 128 Go de RAM, et elle est donc clairement destinée à alimenter des tâches hautement énergivores telles que l'édition vidéo et la modélisation 3D qui exigent d'énormes quantités de RAM. 

Nous mentionnions une interconnexion de deux puces M1 Max plus haut, ce processus est appelé UltraFusion. Apple affirme que la densité de connexion est deux fois supérieure à celle de n'importe quelle autre technologie - là encore, nous verrons -, avec 2,5 To/s de bande passante entre les deux puces principales du processeur. Ce qui devrait essentiellement éliminer toute latence entre elles. 

Apple compare en outre les performances brutes du M1 Ultra avec celles de l'Intel Core i9-12900K, à la conception similaire. La firme de Cupertino affirme qu'elle peut doubler les performances du Core i9-12900K. Une promesse incroyable si elle se réalise car, d'après nos tests, l'Intel Core i9-12900K est facilement le processeur de bureau grand public le plus puissant du marché actuellement. 

Mac Studio

(Image credit: Apple)

Le nouveau Mac Studio

Si vous êtes un professionnel de la création et que vous souhaitez exploiter la puissance brute du M1 Ultra, vous allez vous intéresser au Mac Studio. Il ressemble à un Mac mini mais en plus grand, intégrant ce processeur monstrueux dans un châssis de seulement 9,4 cm d'épaisseur et 19,6 cm de long. C'est juste un peu plus épais que le Mac mini, et cela devrait permettre de garder votre bureau informatique dégagé.

Avec le Mac Studio, dont le prix de départ est de 4 599 € si vous souhaitez une version équipée du M1 Ultra, Apple veut offrir une machine 90% plus rapide qu'un Mac Pro Xeon d'entrée de gamme.  

C'est le seul Mac équipé du nouveau processeur M1 Ultra, mais il n’y a rien de surprenant dans ce choix. La quantité de puissance nécessaire à un tel processeur est tout simplement trop importante, il est donc peu probable que nous voyions le M1 Ultra faire son chemin dans un appareil aussi fin que le MacBook Pro - du moins pas dans son itération actuelle. 

Même si le M1 Ultra est cher, il reste beaucoup plus accessible que le Mac Pro. Mais, pour être clair, le M1 Ultra ne sera vraiment nécessaire que pour les professionnels de la création qui ont besoin d'un processeur extrêmement rapide pour gagner leur vie.

Jackie Thomas (@jackiecobra on Twitter) is TechRadar's US computing editor. She is fat, queer and extremely online. Computers are the devil, but she just happens to be a satanist. If you need to know anything about computing components, PC gaming or the best laptop on the market, don't be afraid to drop her a line on Twitter or through email.